Naufrage de l'esprit critique

ALGÉRIE - 23 novembre 2008 - par MALEK CHEBEL ANTHROPOLOGUE ALGÉRIEN DES RELIGIONS

« En Algérie, il y a un réel durcissement de la pratique religieuse depuis une dizaine d’années.

Le vendredi, les mosquées sont prises d’assaut.

Mais, dans bien des cas, la frontière entre sincérité et comportement moutonnier n’est pas très nette.

Beaucoup veulent avoir la paix, par crainte du qu’en-dira-t-on.

Il ne s’agit pas d’une régression mais d’un évanouissement de l’esprit critique et de la liberté individuelle, sous la pression de la masse.

Dans les années 1970, il y avait une réelle séparation entre les sphères religieuse et politique.

Mais, aujourd’hui, cette dernière a été complètement discréditée. Les laïcs ont perdu pied et le temporel est désormais dominé par le spirituel. »

http://www.jeuneafrique.com/partenar...uqiti0&part=39