Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 14

Discussion: Lettre ouverte à Alain Jupé

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut Lettre ouverte à Alain Jupé

    Lettre ouverte d’un prêtre Arabe de Syrie à Monsieur Alain JUPÉ

    Ministre des Affaires Étrangères de la France

    Monsieur le Ministre,
    Prêtre arabe de Syrie, je viens d’apprendre à l’instant votre déclaration aux États-Unis,
    touchant la légitimité de notre Président de la République.
    En tant que syrien, je ne puis rester silencieux face à une telle ingérence dans les affaires de
    mon pays.
    Professeur d’Université, vous n’êtes pas censé ignorer que la légitimité d’un Président de
    République, dépend du consensus de son peuple uniquement, et non de l’arbitraire d’une
    puissance quelconque.
    Ministre des Affaires Étrangères d’un pays comme la France, vous êtes censé savoir que la
    Syrie est un État Souverain, membre fondateur des Nations-Unies.
    Mais, porte-parole grisé de certains maîtres du monde actuel, vous croyez pouvoir décider à
    volonté du sort des autres pays, dont la Syrie.
    Laissez-moi vous dire, au nom des millions de victimes que l’Occident a écrasés depuis des
    siècles, qu’il est grand temps de cesser de jouer les monstres à face humaine, et de piétiner
    tous les droits des autres peuples, au point de détruire leur existence même, comme vous vous
    êtes plu à le refaire depuis des décennies, en Irak, en Iran, en Afghanistan, au Pakistan, dans
    toute l’Afrique, notamment en Lybie.

    Monsieur le Ministre,
    Pour en revenir à la Syrie, oubliez-vous que le but dernier de toutes les manœuvres
    politiques, diplomatiques et séditieuses, menées contre la Syrie, depuis plus de deux mois, a
    été insolemment dévoilé par la conseillère au Pentagone, Mme Michèle FLOURNOY?
    D’ailleurs, elle était tellement assurée de la réussite prochaine du complot mené contre la Syrie,
    qu’elle avait publiquement déclaré que la Syrie retrouverait tout son calme, le jour où elle
    romprait avec l’Iran et le Hezbollah, et signerait un traité de paix avec Israël!
    Ne seriez-vous donc, Célèbres Diplomates et Politiciens occidentaux, que les porte-paroles
    mesquins de la volonté israélienne?
    Auriez-vous déjà oublié, en France et en Europe, le grand honneur que vous a valu la
    Résistance à l’occupation nazie? Votre mémoire historique, écourtée ou effacée, devrait vous
    le rappeler! Fallait-il que les nazis prolongent leur occupation de la France et de l’Europe, pour
    que vous ressentiez jusqu’à ce jour l’injustice que subissent les autres?
    Mais si, en tant que Ministre de cette France du Général DE GAULLE, vous pouvez tourner
    allègrement le dos, et pour des raisons piteuses, à cet honneur historique, laissez-moi vous
    dire, en tant que simple citoyen syrien, que la Syrie n’acceptera jamais de tourner le dos au
    devoir vital de défendre son existence propre, d’abord contre l’occupation israélienne, ensuite
    contre le danger mortel que constitue le Sionisme, pour toute la nation arabe.
    Cependant, il semble que l’Occident tient à rester l’Occident, alors qu’il ne l’est plus. Je
    m’explique.

    Hypothéqué par un passé colonial, lourd, très lourd même d’occupations sanglantes, de
    guerres criminelles, de transferts inhumains de populations entières, de vols systématiques des
    pays dominés, du Proche à l’Extrême-Orient, d’Afrique et d’Australie, de découpages arbitraires
    et piégés à long terme, de populations et de pays, d’exterminations en règle des populations
    autochtones, notamment sur tout le continent américain, ainsi qu’en Océanie, l’Occident s’est
    toujours laissé emporter par un appétit de domination, sans frein…
    C’est pourquoi, tout en piétinant tous les droits, comme vous cherchez à le faire en Syrie,
    vous n’avez jamais éprouvé la moindre honte à prétendre toujours être dans votre droit. Car le
    fort ne se trompe jamais!

    1
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    Mais, Messieurs les Européens, il se trouve qu’effectivement vous êtes passés du rôle de
    maîtres à celui de valets. En effet, prétendez-vous ignorer que toute l’Europe se traîne
    désormais à la remorque des États-Unis?
    Cela n’est plus un secret pour personne. Et vous n’ignorez certainement pas les nombreux
    penseurs européens, qui ne cessent de crier à l’urgence de libérer l’Europe du "piège
    américain".
    Mais il se trouve aussi que les États-Unis sont à leur tour victimes d’un autre piège, celui du
    tout-puissant lobby israélien. Qu’il me suffise de vous rappeler ce qu’ont écrit Noam
    CHOMSKY, Paul FINDLEY, Stephen WALT et John MEARSHEIMER, pour vous éviter
    d’essayer d’échapper à cette amère conclusion.
    Ne seriez-vous donc en Europe, que les valets des valets du Sionisme?

    Monsieur le Ministre,

    Avouez que l’Occident, si puissant soit-il, a perdu tout crédit.

    En effet, en haut-lieu, c’est-à-dire, aux Nations-Unies, au Conseil de Sécurité, ainsi que dans
    les autres Institutions soi-disant Internationales, il s’est avéré que dès qu’il s’agit de pays non-
    occidentaux, les représentants de l’Occident, surtout ceux des États-Unis, se pavanent comme
    des lions. Ils se permettent toutes sortes d’ingérences, allant jusqu’à détruire des pays entiers,
    de fond en comble. Rappelez-vous au moins l’Afghanistan, l’Irak et maintenant la Lybie. Et tout
    cela au nom de "la Démocratie, de la Dignité et des Droits de l’homme".

    Mais dès qu’il s’agit d’Israël, tous les pays occidentaux sans exception, des plus "grands"
    aux plus "petits", les États-Unis en tête, deviennent rien moins que des néants. Des néants
    aveugles, sourds et muets!
    Et pourtant, même les sondages faits en Europe reconnaissent qu’Israël est l’État terroriste
    par excellence. Bien plus, qu’il constitue la plus grande menace pour la paix du monde.
    Terroriste, Israël l’a été bien avant sa création en 1948. Et si vous en avez le moindre doute,
    je vous réfère au livre terrible d’un historien français, juif et sioniste, du nom de Charles
    ENDERLIN. Son titre dévoile bien son contenu : "par le feu et par le sang" (Paris 2008).
    Et Israël est resté fidèle à lui-même : tueur, voleur, guerrier, féroce, arrogant, raciste,
    expansionniste et exterminateur. Pourtant les juifs ont toujours été bien traités en pays arabes
    et musulmans. Leurs historiens sont assez honnêtes pour le reconnaître. Mais ils ont trouvé
    moyen de faire payer la terrible facture de l’antisémitisme occidental et de l’holocauste nazie, à
    tous les peuples arabes et musulmans, dont ils avaient, depuis Ben Gourion, calculé la
    destruction, tout en imposant un Holocauste de 60 ans déjà, aux arabes, chrétiens et
    musulmans, de Palestine.

    Monsieur le Ministre,
    Je me dois de vous poser une dernière question :
    Ministre des Affaires Étrangères d’un pays comme la France, qui se prétend farouchement
    attachée à sa laïcité, comment justifiez-vous le support inconditionnel qu’elle apporte à un pays
    qui se veut uniquement juif?
    Pour finir, laissez-moi, en prêtre catholique, vous présenter mes condoléances pour l’Église
    de France, qui me semble bel et bien morte, pour avoir gardé si longtemps un silence criminel,
    face aux désastres incessants que ne cesse de commettre l’Occident, aux niveaux du monde
    arabe et musulman, et en conséquence, aux dépens de l’existence de leurs chrétiens
    autochtones, dans le seul but de permettre à Israël de vivre!

    Comme le Pape Jean-Paul II avait raison, quand il avait un jour, en visite en France,
    commencé son discours par cette interrogation : "France… France, où est ton baptême?!".

    De grâce, Monsieur le Ministre, un peu plus d’honnêteté et de dignité!

    Pr. Elias ZAHLAOUI
    Le 9/6/2011
    2
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Ce sont des Syriens qui sont dans les rues, affamés et maintenant massacrés. Je ne crois pas que les prêches d’un traître Arabe les délivreront de l’enfer du régime Syrien …

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    avril 2011
    Messages
    1 527

    Par défaut

    c'est quant même extraordinaire tout ça...
    Allahouma khaliss el ouma min atawaghits fi hada ramadan ...amine amine
    peu importe qui tu es seul compte ce que tu fais...

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Citation Envoyé par dahmane1 Voir le message
    ce sont des syriens qui sont dans les rues, affamés et maintenant massacrés. Je ne crois pas que les prêches d’un traître arabe les délivreront de l’enfer du régime syrien …
    salam dahmane
    tout cela est une propagande faite pas les sionistes
    la syrie est le pays du moyen orient ou la vie est la plus facile
    pas ou peu d impotune activite economique reelle...commerce ..industrie...
    La syrie peut etre autonome car elle cree tout de sorte de biens
    la creation d entreprise est aisee ...un petit ouvre une fabrique dans son garage ou cave sans payer de taxes
    pour le pauvre la vie est assez facile vu les factures res basses ...eau..electricite ...gaz ..petrole
    l etat donne du mazout..du sucre ..de l huile au demunis ...
    Hopitaux gatuits....
    Nourriture a des prix tres bas
    pas de ddettes exterieure

    c est sur ce n est pas le paradis mais compare aux voisins...la turquie la vie est tres chere..essence plus chere qu en france
    en egypte le pain coute cher....
    En europe on est assailli des charges et impotsdonc compte tenu de la crise mondiale
    ya pas a se plaindre.....

    Le pays compte des sunnites..chiites...druzes..maronnites..catholique s..orthodoxe
    et tout le monde est respecte

    c est vrai aussi que c est un regime dur que l on peut qualifier de dictature
    et je suis pas specialement pro bechar...bien que je vois en lui un bon president
    s il y aurait des elections libres
    chacun voterait pour qui bon lui semble

    mais actuellement il s agit d une destabilisation du gouvernement par ca qu il aide les palestiniens
    a damas une ville s est cree dans la ville ou les palestiniens on construit leurs maisons sur des terres gratuites.............aussi parce que le gouvernement adopte une position forte face au sionisme...
    Cette destabilisation est le fait d elements exterieurs venant du libans
    pro hariris..pro americains...pro.................
    Ces elements font des actes de terrorisme
    tirent sur le peuple avec des snipers lors de manif pour le presidentattaquent des comissariats et tuent des policiers et militaires
    a quoi l armee est obligee de repondre
    cette reponse legitime de l armee face au terrorisme est exploitee par les medias corrompus style jezera et autres
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Qui truquent les faits et images....
    La grande supercherie est que l on veut faire croire que l on va remplacer une dictature par une democratie religieuse commandee par les freres musulmans ou salafistes
    ces derniers sont trompes et font le jeu des sionnistes inconsciement..................
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Les minorites chretiennes qui sont respectes craignent cette destabilisationun autre article qui explique comme l a biebn dit l article de gre


    je precise que je ne fais pas de politique
    ces faits que j expliquent sont des temoignages de l interieur
    etant depuis 10 ans sur place
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Au crible des informations tendancieuses, la situation en Syrie

    par Mère Agnès-Mariam de la Croix

    Les nombreux témoignages de Syriens dénonçant la falsification par les médias internationaux des événements qui ensanglantent leur pays sont écartés au motifs qu’ils proviendraient de partisans du « régime ». Cependant cet argument ne pourra pas être utilisé à l’encontre de la religieuse carmélite Mère Agnès-Mariam de la Croix qui atteste de la réalité sur le terrain : la déstabilisation de la Syrie par des groupes armés et financés de l’étranger. Ce témoignage est aussi un appel : si le système politique laïque syrien devait être renversé, ce serait au profit d’un système confessionnel d’inspiration wahhabite qui ne laisserait plus de place aux chrétiens d’Orient.
    Réseau Voltaire | Qâra (Syrie) | 1er mai 2011
    +

    JPEG - 18.9 ko
    Fondé au VIe siècle, le monastère Saint Jacques le Mutilé est situé à 90 km au nord de Damas. Tombé en ruine, il a été restauré depuis 1993 par l’Ordre de l’Unité d’Antioche.
    ©Micheline Albert Tawil Tramp

    On m’a demandé mon avis sur ce qui se passe chez nous. Vous le savez je travaille en Syrie à la réhabilitation d’un monastère du VIème siècle tombé en ruine. Notre communauté monastique est dévouée au témoignage et à l’unité de l’Église d’Antioche et chargée de servir les pèlerins et les personnes en recherche spirituelle. Nous recevons près de 20 000 visiteurs par an. Cette affluence, avec le réseau local et régional d’amitiés de la communauté, nous permet d’avoir une idée assez objective de la situation qui nous préoccupe.

    J’aimerai d’abord souligner que la politique n’est pas un domaine où je m’aventure, ce qui m’intéresse c’est le salut final de l’homme qui est son bien suprême. Cet angle de vue aide à juger de la politique. Aussi, pour ne pas me fier uniquement à ma propre vision je me suis documentée sur le web. Je suis tombée sur des analyses que j’ai trouvées pertinentes et qui m’ont confirmée dans mes intuitions. Ces sites sont en « marge » des réseaux d’informations officiels qui, nous nous le concédons, pratiquent la langue de bois, ou pire, le lissage sémantique pour parvenir à des fins occultes quand ils ne font que puiser, sans vérification, à des sources douteuses.

    Il va sans dire que le Moyen-Orient vit des moments de bouleversements majeurs. Il nous est demandé en tant que chrétiens de lire les signes des temps, ce que le Seigneur, Maître de l’histoire, est en train de travailler —au sens johannique (cf. Jean 5,17)—. Il est important aussi de juger de la situation avec un œil spirituel pour pouvoir s’engager dans la réalité des faits d’après notre responsabilité de témoins du Christ.
    Un nouveau-né très médiatisé

    Les manifestations qui ont commencé en Égypte pour atteindre le Yémen, le Bahrain, la Jordanie, la Libye et la Syrie, sans oublier l’ Arabie Séoudite, sont acclamées et favorisées dans les médias mondiaux comme des mouvements légitimes et spontanés et mêmes charismatiques et inspirés . Quoi de plus louable et digne de sympathie que des foules qui réclament la liberté, la démocratie et le changement constructif au sein de leurs pays respectifs dont les monarchies vétustes et les régimes désuets au pouvoir désormais héréditaire sont tous tyranniques et corrompus ?

    On nous annonce avec fracas qu’un enfant vient de naître des cendres de l’arabisme moribond, il s’appelle révolution. Avec l’Amérique pour parturiente, et pour marraines la Ligue Arabe et les Nations-Unies, présidées par la France et l’Angleterre, le nouveau-né a été déclaré enfant légitime de la communauté internationale alignée. Son père est l’antinationalisme arabe et sa mère la liberté. Pour asseoir sa légitimité il a eu pour témoins les cousins princiers du Golfe, Qatari en tête. Attendrie par sa naissance la communauté internationale s’engage à le protéger contre tout mal, même au prix d’une ingérence qui sera, toujours dans son cas, strictement humanitaire.

    Vraie sosie du Christ coranique l’arabisme mondialisé est un enfant-prodige qui parle dès son berceau la nouvelle langue planétaire. Il est le signe de la toute-puissante providence du sacro-saint monde virtuel qui brasse les idées des hommes comme le chef de cuisine mélange sa sauce au goût du jour. Nourrices consciencieuses du nouveau-né, encore aux tétines dans les aréopages du net, les chaînes satellitaires, viennent, à grand renfort de câlins, en aide à son isolement affectif. Elles le bercent de nouvelles cantilènes où il apprend qu’en vertu de la nouvelle paternité internationale il n’est pas orphelin mais seulement libéré de sa mère-vampire. Voilà qu’autour de son berceau une nouvelle arabophonie voit le jour en un phénomène médiatique nouveau qu’on n’a pas eu le temps de voir venir et qui s’impose. On zappe à longueur de journée et c’est le même discours, habilement basé sur les dogmes de la nouvelle religion mondiale.

    En fait, ce qui nous pose problème n’est pas le phénomène des manifestations contre les régimes de notre région mais le timing, et l’accompagnement tendancieux qui est réservé à ces dernières de la part des chaînes satellitaires, en coordination parfaite avec certains gouvernements. Elles étaient préparées pour l’année, le jour et l’heure. Al Jazira, huée cependant par les forces de la coalition en Irak mais transformée aujourd’hui en porte-parole international —oh combien ambigu— des valeurs du nouveau Moyen-Orient ; Al Arabiyah, qui s’exprime, oh paradoxe, au nom de la liberté à partir du fief de la plus grande théocratie arabe en Arabie Saoudite ; Al Hurra [1], née des cendres du régime de Saddam Hussein par insufflation washingtonienne ; CNN, le vétéran de la guerre du Golfe, le très royal BBC New, France 24, à peine adoubé, dans leurs versions internationale et arabe. Ces mastodontes évoluent en parfaite harmonie idéologique avec les aréopages du net : les leurs propres ainsi que Facebook, Tweeter, Utube ou autre et sont relayés par la presse écrite en ligne.
    Notre expérience en Syrie

    Tant que l’information ne nous concernait pas nous ingurgitions passivement les nouvelles savamment orchestrées des autres pays en souffrance. Mais lorsque il s’est agi des évènements éclatés en Syrie, nous avons commencé petit à petit à nous rendre compte que ces chaînes n’informent pas elles cherchent à infléchir le cours des évènements par des moyens virtuels perfectionnés. Ce faisant elles représentent un totalitarisme d’un type nouveau qui manipule l’opinion publique. Il nous a été aisé de découvrir que les données médiatiques sont soumises à un subtil filtrage qui fausse leur sens. On les traite d’une manière sélective pour aboutir à une image donnée de la situation et, ce qui est pire, l’orienter insidieusement dans un sens voulu. Une nouvelle « source » de renseignements pour ces chaines est qu’elles quémandent les messages MMS, multimédia, envoyés clandestinement à partir de téléphones portables. Ces messages téléphoniques sont souvent l’unique source d’information visuelle ou sonore pour retransmettre ce qui se passe dans tel ou tel pays. Nos jeunes ont été sollicités, par des SMS ou par des mails, à envoyer ces documents aux chaînes satellitaires avec, en contrepartie, la promesse d’une rémunération financière.

    Par appât du gain et parce qu’il y a preneur, tout et n’importe quoi est offert sur ce marché dérisoire de l’information. Un de nos contremaîtres m’a montré un vidéo-clip local réalisé par des jeunes syriens pour illustrer une chanson arabe. On y voit une bande de jeunes habillés de noir circulant armés dans des voitures décapotables comme des gardes de sécurité. A notre grande stupéfaction cette même vidéo a été montrée sur la chaîne Al Jazira comme étant la preuve de l’arrogance des services secrets syriens !

    On s’allongerait beaucoup s’il fallait revenir sur tous les montages et fictions des chaînes satellitaires qui ne traitent qu’une partie de l’information et cherchent à imposer leurs propres vues de la réalité. Comme cela a été attesté sur l’excellent Blog Syria Comment de Joshuah Landis [2], on arrive à transmettre le contraire de ce qu’attestent les personnes interviewées. Le Colonel ‘Uday Ahmad témoigne qu’il roulait avec son beau-frère le Colonel Yasir Qash’ur sur l’autoroute près de Banyas le 10 avril 2011, lorsque des tirs les ont pris en chassé croisé et ont tué sur le coup Qash’ur et huit autres soldats dans leur camionnette. À qui voulait l’entendre le Colonel ‘Uday a affirmé qu’ils n’avaient pas été tués par l’armée mais dans un guet-apens d’inconnus, on lui a fait dire le contraire.

    Vidéo de la fusillade diffusée par la chaîne privée syrienne Ad Dounia et montrant les snipers tirant sur les forces de l’ordre et la population

    De même sur ce blog on fait état du journal anglais en ligne The Guardian [3] qui assure que des soldats syriens avaient été fusillés parce qu’ils refusaient de tirer sur la foule et se réfère à une vidéo sur YouTube où, en réalité, l’interviewer harcèle un soldat blessé pour lui arracher l’aveu qu’il avait refusé de tirer sur les gens. Question : quand vous n’avez pas tiré que s’est-il passé ? Mais le soldat ne comprend pas la question parce qu’il venait de dire qu’il n’avait pas reçu des ordres pour tirer sur les gens, aussi répond-t-il « rien, les tirs ont commencé de toutes les directions ». L’interviewer répète sa question d’une autre manière en demandant « pourquoi tiriez-vous sur nous, des musulmans ? » Le soldat lui répond : « je suis aussi un musulman ». Alors l’interviewer lui demande : « pourquoi alors alliez-vous tirer sur nous ? » et le soldat de répondre : « nous n’avons pas tiré sur les gens, on nous a tiré dessus sur le pont ».

    Non seulement ces pauvres soldats sont abattus cyniquement par des mercenaires mais les médias s’évertuent à en faire des bourreaux !
    Des ingérences étrangères dans les évènements

    Il faudrait vraiment se désintoxiquer de la désinformation concertée de ces mega medias. Quel zèle haineux a soudainement envahi leurs comités de rédaction pour qu’ils puissent à ce point mentir dans l’agencement de l’image et du son ? En campagne au nom de la liberté les voici qui commencent par nous imposer un totalitarisme de l’opinion qui surpasse en efficacité celle des pires régimes d’antan. Il est décrété que les peuples arabes doivent se révolter et changer de régime à l’aveuglette et à n’importe quel prix pour exorbitant qu’il soit. Il est clair qu’on cherche à créer un vide sécuritaire et à affoler l’habitant. Parallèlement les médias soufflent sur le feu pour l’amener au paroxysme. Ces agissements sont loin de la déontologie journalistique, ils sont manipulateurs, ils devraient être stigmatisés.

    Alix Van Burren, reporter vétéran de la Repubblica, le journal italien bien connu est à Damas et il a envoyé un rapport sur le rôle possible d’agitateurs à la solde de Khaddam [4] à Banyas. Le dimanche deux personnes de l’entourage de l’ex-vice président ont été arrêtées. Des activistes des droits de l’homme ont confirmé qu’ils étaient en train de semer le trouble en distribuant de l’argent et des armes. Haytham al Maleh, un membre de l’opposition, a été le plus explicite à montrer du doigt l’interférence des gens de Khaddam qui « joue avec le sang des innocents » dans et autour de Banyas. Il a aussi mentionné les chiens galeux, loyaux de Rifa’t al Assad, oncle mafieux et déchu de Bashar El Assad. Ces gens, d’après la Repubblica, sont actifs sur la côte entre Tartous et Lattaquieh.

    Depuis l’assassinat de Rafic Hariri au Liban, son fils Saad qui accuse la Syrie d’avoir commandité le meurtre cherche à affaiblir le régime, voire à l’éradiquer par tous les moyens.

    La semaine passée nous avons lu dans Wikileaks que ce même Saad Hariri avait demandé aux USA de mettre fin au régime de Assad stipulant que Khaddam et les Frères Musulmans, aidés de Hikmat Al Shebahi pourraient remplir le vide occasionné. Depuis quelques années nous savons que souvent des armes passent par les montagnes qui nous entourent, limitrophes avec le Liban qui sont difficilement contrôlables par la douane en provenance du village pro-haririen de ‘Arzâl. Pas plus tard qu’hier un tracteur a été intercepté contenant des armes, il est passé par devant notre monastère sis sur le chemin de contrebande à l’orée du village. Depuis les années 60 le fondamentalisme sunnite cherche à émerger au sein des régimes arabes. Réprimés par ces régimes, les Frères musulmans [5] et les djihadistes salafistes ont constitué des réseaux occultes qui ces dernières années ont infiltré des jeunes désœuvrés. Certains, dans notre village, ont été enrôlés pour se battre à côté de Al Qaeda en Irak et ont été tués. Nous avons su que ce qu’on croyait être de simples ouvriers égyptiens, des résidents jordaniens ou libanais ou des réfugiés irakiens faisaient partie en réalité des cellules dormantes qui s’équipaient petit à petit pour un scénario de renversement du régime savamment élaboré entre diverses capitales et patronné par certaines grandes puissances et quelques pays arabes. Cependant, et c’est le comble, ces médias et leurs invités tournent en dérision toute nouvelle concernant l’implication de tierces personnes dans les évènements en Syrie et se hâtent de démentir les preuves apportées de l’implication active de régimes et de factions à l’arrière-fond des évènements en Syrie, avec la présence de mercenaires professionnels armés et équipés.

    Des informations dignes de foi assurent le contraire. Des mercenaires circulent un peu partout. Le cousin de notre tailleur de pierre allait au restaurant depuis une semaine. Une voiture sans immatriculation passe près de lui et l’abat à bout portant. Hier à Deir Atiyeh, village cossu à quatre kilomètres du nôtres, un groupe armé a tiré sur le restaurant le plus sélect et a endommagé plusieurs magasins. La présence de ces mercenaires a fait que nos jeunes des quartiers chrétiens de Homs, Rableh, Qusayr, Dmaineh, Jousseh, ont formé des comités populaires pour fermer l’entrée des ruelles et villages et s’assurer de l’identité de tout arrivant. Ils témoignent que les forces de sécurité elles-mêmes acceptent d’être fouillées. Nos jeunes de Homs ont poursuivi et attrapé des fauteurs de troubles, qui étaient des étrangers de nationalités irakienne, libanaise ou égyptienne, armés et arborant des téléphones portables type Thuraya (connectés par satellites).

    Mais ce qui donne le frisson est le récit que m’a fait ce matin un témoin oculaire. G.B.A.N qui est institutrice Cette personne est digne de foi, elle est membre de notre paroisse et très proche de notre monastère depuis des années : Voici ce qu’elle m’a raconté :
    Témoignage d’une institutrice

    « Les manifestants que nous avons vu déferler le jour des Rameaux ne sont pas de Homs. Ils nous demandaient comment se diriger dans les rues. Beaucoup sont des gamins qui portent des sortes de pantoufles qu’ils égarent dans la rue. Ces adolescents se sont targués devant nous de « gagner de l’argent ». Ils ont fait état de sommes d’argent qui leur ont été distribuées pour participer à la manifestation. Pour quelques-uns c’était 500 livres syriennes la journée, pour d’autres c’était 1 000 livres syriennes.

    Nous avons entendu nos voisins se répéter les uns les autres : « d’où viennent ceux-là et pourquoi doivent-ils s’exprimer chez nous à notre place ? ». Les gens de Homs avaient peur et se barricadaient chez eux. Les manifestants étaient mal élevés, des Hardabasht. À 18 h 30 ils se sont arrêtés à l’église Saint Antoine des grecs-orthodoxes à Bab El Sbah et ont parlé insolemment avec les Pères Wahib Bitar et Tohmeh Tohmeh qui faisaient les prières des Rameaux. Ils les ont interrompu et leur ont intimé l’ordre de se dépêcher pour terminer. Du jamais vu en Syrie où la coexistence islamo-chrétienne est idéale.

    Nos jeunes étaient à leur poste à l’entrée des quartiers sous le contrôle des comités populaires : À Adawiya, Al Nuzhat, Bab El Sbah, Al Zahra’ et Khaldiyé. Ils ont réussi à empêcher l’accès de nos quartiers aux manifestants.

    Les manifestants ont continué leur chemin, cassant des magasins, brûlant des pneus et molestant les passants. Ils proféraient des paroles vulgaires et insultantes. On a fait état de personnes assassinées, comme un général qui allait dans sa voiture faire des achats. On leur a tiré à bout portant puis on les a coupé en morceaux pour causer la plus grande frayeur au public. Le même procédé a été utilisé par les salafistes à Nahr El Bared avec l’armée libanaise, où les soldats eurent les yeux crevés et les membres coupés. Durant leurs obsèques tout Homs était bouleversé et acclamait le Président. Mais les médias étrangers n’ont donné aucune importance à cet incident. Ils attribuent tout à des « coups montés » du régime.

    Le lendemain après-midi les manifestants sont revenus. Les services d’ordre ont remarqué qu’un immeuble en réfection était infiltré par des snipers. Ils ont entouré l’immeuble pour se saisir des snipers et ont demandé aux forains d’éteindre toute lumière. Quelques-uns des snipers qui cherchaient à fuir ont été touchés par les balles de nos soldats. Ils ont été transportés à l’hôpital militaire. Je connais le médecin en chef de cet hôpital, Dr. Kasser Finar. Le soir il était bouleversé en nous racontant que ces snipers étaient des Syriens venus des villages reculés aux confins du désert. Ils étaient drogués au point de ricaner tout le temps et de n’avoir aucune sensation de souffrance.

    Hier l’armée a mis la main sur une cache d’arme importante à Homs, dans la mosquée de Mreij à Bab El Sbah.

    Ce soir les manifestants se sont rassemblés autour de la place de l’horloge qu’ils ont nommée « place de la libération ». Nous les avons entendus vociférer sans arrêt durant la nuit des slogans effrayants : « Le front de Homs proclame le Jihad, habitants de Homs, au Jihad ! ». Mais personne de la ville n’a bougé. Vers 4 heures du matin nous avons entendu des salves d’armes à feu et le matin quel fut notre soulagement de voir que toute cette foule hirsute avait été dispersée. Aujourd’hui Homs est comme en état de siège. Les forces de sécurité ont interdit les motocyclettes. Personne ne peut rentrer à Homs mais on peut en sortir. Nous avons tous vu que ces manifestants étaient des occupants à la solde d’une entité extérieure à la Syrie. On nous dit que ce sont des salafistes. Nous n’avons aucune hésitation à le croire, nous avons vu de nos yeux leurs agissements. Ils ne sont pas des nôtres, ils viennent pour un complot occulte, pas pour une réforme constructive. Que Dieu nous assiste. »
    Témoignage de M.S. étudiant de Qâra, résidant à Homs
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    que Dieu préserve la Syrie et ses habitants.
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

Discussions similaires

  1. Lettre ouverte de Ben Brik à Nicolas Sarkozy
    Par Jalal dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 1
    Dernier message: 06/05/2010, 10h10
  2. Lettre ouverte à Mr Barack Hussein OBAMA
    Par miange-midemon dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 4
    Dernier message: 27/03/2010, 00h35
  3. Lettre ouverte aux Algériens
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/01/2010, 05h46
  4. Lettre ouverte de Yasmina Khadra à M. Belkhadem
    Par basseux2003 dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/01/2009, 08h21
  5. Lettre ouverte à Obama
    Par SamDZ dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2009, 18h55

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •