Affichage des rsultats 1 2 sur 2

Discussion: Algrie - Sant : Une tude des Nations unies dnonce nos drives alimentaires

  1. #1
    Admin Forum Avatar de Toufik
    Date d'inscription
    janvier 2005
    Localisation
    Shenzhen, China
    ge
    32
    Messages
    1 700

    Par dfaut Algrie - Sant : Une tude des Nations unies dnonce nos drives alimentaires

    Une tude des Nations unies dnonce nos drives alimentaires

    Le rgime mditerranen en faillite



    Une tude de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture vient de confirmer une ralit dj bien visible : les habitants des pays du pourtour mditerranen ont abandonn leur rgime alimentaire ancestral, base de lgumes frais et de fruits, et mangent actuellement trop gras, trop sal et trop sucr .

    D’aprs l’conomiste de la FAO, Josef Schmidhuber, auteur de l’tude, au cours des 45 dernires annes, le rgime alimentaire mditerranen, connu pour maintenir en bonne sant et favoriser la longvit, a t peu peu dlaiss par les populations d’Europe mridionale, d’Afrique du Nord et du Proche-Orient. L’tude souligne que les taux levs de cas de personnes en surpoids et obses ne se limitent pas aux pays mditerranens europens (Grce, Italie, Espagne, Portugal) et rappelle ce que l’OMS dit depuis deux ans : les conomies mergentes sont de plus en plus touches. Parmi elles, l’Algrie. Un constat corrobor par les derniers chiffres de l’Institut national de sant publique, puisque 21% des plus de 35 ans sont obses et 56% sont en surpoids. Comment en est-on arriv l ? Comment notre alimentation est-elle devenue responsable des principaux problmes de sant publique du pays ? L’clairage de deux spcialistes.

    Nous bougeons de moins en moins

    Les Algriens ont chang de rgime parce qu’ils ont chang de socit , explique Hamid Brahimi, mdecin acupuncteur et spcialiste en rducation alimentaire. Habiter en ville suppose un train de vie acclr, ce qui se rpercute sur le mode et le temps de prparation des repas. On mange davantage de plats qui cuisent vite, comme les fritures par exemple. Par ailleurs, on ne travaille pas toujours prs de son domicile. Le repas de midi se prend souvent dans un fast-food o l’alimentation est trs grasse, trs sale, trs sucre… tout ce qui nuit la sant, relve-t-il. De plus, la citadinit rime souvent avec l’hypersdentarit. On utilise souvent des transports pour se dplacer, donc on se dpense moins, d’o risque de surpoids.

    Comme le prcise le professeur Lela Houti, pidmiologiste la facult de mdecin de Sidi Bel Abbs, responsable de la partie nutrition et activit physique dans l’tude Tahina : Il faut retenir que le problme de l’alimentation n’est que l’arbre qui cache la fort. Derrire, il y a tout le problme du mode de vie et de la qualit de vie. La qualit de vie d’une population conditionne son tat de sant et sa force de travail. L’Etat doit prendre conscience de la facture de sant, appele prendre des proportions plus grandes au vu des frquences leves de l’obsit, de l’hypertension artrielle et du diabte dans la population. S’attaquer l’alimentation des Algriens, c’est aussi s’attaquer leur mode de vie et se poser la question : quel Algrien prpare-t-on pour demain ?

    Le ptrole finance la mal-bouffe

    D’aprs l’tude de la FAO, les exportations massives d’hydrocarbures ont financ les importations de glucides bon march. La disponibilit des devises obtenues par les exportations de gaz et de ptrole a permis d’acheter toujours plus de produits alimentaires de l’extrieur, au point que les pays ptroliers sont les premiers importateurs d’aliments dans le monde, en termes de quantits. Mais ces importations sont axes sur des aliments disponibles, rapides et pas chers : essentiellement des crales et des sucres. On est pass de la malnutrition une surnutrition de mauvaise qualit, rsume l’pidmiologiste. Avant la libralisation conomique, l’Algrie avait fait des choix en matire de sant qu’elle a abandonns aujourd’hui.

    L’absence de politique agricole rend les fruits et les lgumes chers
    La production alimentaire intrieure a t de plus en plus restreinte par la limitation des ressources naturelles, terres et eau, peut-on lire dans le rapport. La Mditerrane a dj exploit 90% de ses terres agricoles et 65% de ses ressources en eau. Rsultat : les pays produisent peu pour la demande intrieure. Et la rente ptrolire n’a fait qu’aggraver la situation. En Algrie, aucune politique agricole ne permet de garantir l’accs de la population aux fruits et lgumes, trop chers pour les mnages ni mme l’huile d’olive, un des marqueurs les plus importants du rgime mditerranen, note Lela Houti, alors que notre pays tait autrefois un grand producteur !

    Nos revenus ont augment

    Comme chaque fois que les revenus augmentent, le rgime alimentaire s’enrichit en glucides. Les populations des rivages de la Mditerrane ont utilis leurs revenus plus levs pour ajouter un grand nombre de calories issues de la viande et des graisses un rgime alimentaire qui tait traditionnellement lger en protines animales. Nous nous sommes ‘westerniss’, ajoute la spcialiste. Pour manger ‘moderne’, il faut consommer hamburgers et sodas. Voil comment nous avons drap du rgime sain de nos grands-parents un rgime compltement nocif pour la sant. En Europe, les caftrias dittiques fleurissent. Ici, quand un jeune s’installe son compte, il monte un fast-food ou une pizzeria. L’Etat ne l’encourage pas dvelopper une autre activit. C’est ainsi que l’on favorise un mode alimentaire l’amricaine.

    Par Mlanie Matarese

  2. #2
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    aot 2008
    Messages
    16

    Par dfaut

    Bonsoir melanie

    vous avez aborde un sujet tres interessant

    merci

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •