Selon les recommandations d'un rapport parlementaire publié ce lundi, les Britanniques devraient s'abstenir de boire de l'alcool au moins deux jours par semaine afin de préserver leur santé.

Les recommandations actuelles se fondent sur le nombre d'unités d'alcool qu'il est possible de consommer sans risque majeur pour la santé. Introduite en 1987, comme le rappelle la BBC, la règle des unités d'alcool recommande de ne pas boire plus de 21 unités par semaine pour les hommes et 14 pour les femmes.

Mais, selon le rapport, les consommateurs peinent parfois à évaluer le nombre d'unités contenues dans leur pinte de bière ou leur verre de vin, et, insistent les parlementaires, les risques liés à la consommation dépendent aussi de l'intensité et de la fréquence de la consommation. D'où la nécessité de plus de clarté dans les recommandations sanitaires.

"Si des recommandations quotidiennes sont retenues, nous suggérons au gouvernement de les simplifier afin de conseiller à chacun de passer au moins deux jours par semaine sans boire d'alcool, comme c'est le cas en Ecosse, dit le texte. Cela renforcerait le message selon lequel il faut éviter de boire tous les jours et contribuerait à faire comprendre aux gens ce que boire 'régulièrement' veut dire."

Les parlementaires ont, en outre, appelé les autorités, l'industrie de la boisson et les associations à insister sur les risques aigus d'une forte consommation d'alcool et les risques chroniques d'une consommation régulière.