Comment veux-tu que je ne regrette
Une vie sublime qui devient bête ?
Comment continuer encore de vivre
Avec un cœur égaré et souvent ivre ?
Et comment oses-tu encore me dire
Que vivre ressemble parfois à mourir ?
Comment veux-tu que je rie, chante
En portant une plaie si béante ?
Moi qui n’ai guère connu la joie
Que lorsque tu étais près de moi
Moi, après ton sourire et son mystère
Rien ne réussit à m’émouvoir, à me plaire
Alors comment chérie me dis-tu encore
Qu’il y a surement une vie après la mort ?
Comment tu as trouvé le courage de partir
Laissant mon âme livrée à ses délires ?
Ou c’est la vie ayant la manie de se réjouir
De nous voir ainsi pleurer et courir ?
Je me souviens de ton rire immense
De tes chagrins, ton éloquent silence
Après toi, je n’ai qu’une poignée de souvenirs
Qui m’aident à vivre et me torturent
Comment chérie tu as osé disparaître
Sans me dire comment après toi renaitre ?
Comment après avoir habité mon être
Tu pars sans me dire comment m’en remettre ?

(Regret d’amour)
Dédié à Loulou

Essai : Baud87
18/01/12