Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: 50 ans d'independance !!!!!

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut 50 ans d'independance !!!!!

    50 ans d'indépendance et encore la peur du noir !
    par Kamel Daoud
    « …Je ne vois pas tout en noir !», me dit-il. «Ce n'est pas vrai : je vois juste le dos des choses, comment elles m'ont déçu avant de retomber sans mon désir qui les porte. Tu sais, quand j'étais môme, je voulais être astronaute : marcher sur la lune puis sauter la marelle vers la plus proche constellation et ainsi de suite jusqu'à aboutir à la Réponse Absolue. J'aimais les photos des fusées qui s'arrachaient avec d'énormes feux, les casques d'astronautes avec le reflet de la terre sur le scaphandre, les étoiles en milliards derrière un seul homme qui pose accoudé à l'infini. Je me souviens des textes d'aviateurs : Lindbergh et surtout Saint-Exupéry avec son désert, son renard, son avion, son écharpe de milliers de kilomètres autour du cou. Puis j'ai pris de l'âge et j'ai compris qu'il y avait des nationalités qui n'avaient aucune chance d'aller plus loin que le minaret. Je suis un amateur des puissances et des grandes histoires et tout ce qu'on m'a fourré dans la tête, dans l'école, c'était une fausse adresse. C'est comme marcher avec des chaussures étroites dans une ville inconnue, avec un argent faux et une adresse de trou sans fin, quand on vous oblige à célébrer une identité qui n'est pas la vôtre. Puis, il y a eu le reste : j'étais en décalé : ma langue ne correspondait pas au son de la télé ni à ma bouche. Mon histoire remontait vers un tas de pères qui n'étaient pas les miens et des traces de pas sur un Sahara étranger. Je n'étais pas le proprio d'une terre que tout le monde a violée et que je n'ai pas encore épousée et j'étais obligé d'aimer des cadavres héroïques, ce qui altéra grandement mon désir des mondes. Que veux-tu qu'un homme éduqué comme un dos d'âne sur sa propre route fasse de lui-même ? Je suis simplement un déçu : un homme est-il plus coupable de voir du noir ou de ne voir rien du tout de ce qu'il a sous les yeux ?

    Rien ne me va : je trouve les routes sales, les villages tournant en rond, les femmes mal habillées et les stèles détestables, l'architecture désolante, les arbres faibles, les forêts rétractions et les fêtes ennuyeuses. On m'a pas fait rêver quand j'étais gamin et je manque de couleurs à mon âge aujourd'hui.

    Ce qui me tue, c'est que tous pensent comme moi. Et c'est moi qu'on accuse à chaque fois que je dis que ce pays est un cerf-volant retombé. Moi anti-musulman ? C'est du n'importe quoi : je n'aime pas les voyages organisés vers le ciel. Dieu est pour moi un voyage que je mène seul. Je n'ai pas besoin de courtier entre moi et lui. Moi anti-Algérie ? J'en ris. J'en veux une plus grande, avec des bras énormes qui serrent le peuple entier, une histoire qui ne soit pas cachée derrière le dos comme une sœur indésirable et de la grandeur. Oh oui, je suis un amateur de grandeurs ! Moi, je vois les choses en noir ? Que non : je déteste seulement les trottoirs mal faits, les villages sales, les gens hideux et lâches devant la vie et son poids, les intolérants, les faciès rendus gris par les trahisons, les cupidités et les mensonges et les gens qui disent que ce pays n'a pas d'histoire propre sauf celle des Arabes et/ou des Français ou de n'importe qui, mais qui veulent le gouverner et le manger quand même. Au contraire, mon ami : je déteste seulement ce qui n'est pas algérien, justement, et ce qui se met entre moi et le ciel, entre moi et la terre, entre moi et le prochain. Je ne vois pas les choses en noir : je vois ce qu'on veut cacher ou se cacher. »
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    …et nous continuons d’exister malheureusement avec le sentiment d’insécurité physique…
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par défaut

    esperons qu avec la generation montante l Algérie changera de visage
    ma contribution est modique mais mon soutien est sincere


    laha rijaalouha wa nissaouha wachababiha, Notre pays est libre, indépendant,


    bismi allah bdit wa3la nâabi sallit :

    أرفت أبريقـي وترضيــت وربـي أعطــانـي ماتمنــيت

    Arfet abriki wa atwaddit ou rabbi aâtanni ma atmanit

    J'ai fais ma prière et le bon dieu m’a donné tout ce dont j’ai espéré

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Citation Envoyé par romance Voir le message
    esperons qu avec la generation montante l Algérie changera de visage
    C’est du passé…c’était il y a 50 ans !

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de talita
    Date d'inscription
    janvier 2012
    Localisation
    Pantin 93500
    Messages
    115

    Par défaut

    Citation Envoyé par la terre Voir le message
    50 ans d'indépendance et encore la peur du noir !
    par Kamel Daoud
    « …Je ne vois pas tout en noir !», me dit-il. «Ce n'est pas vrai : je vois juste le dos des choses, comment elles m'ont déçu avant de retomber sans mon désir qui les porte. Tu sais, quand j'étais môme, je voulais être astronaute : marcher sur la lune puis sauter la marelle vers la plus proche constellation et ainsi de suite jusqu'à aboutir à la Réponse Absolue. J'aimais les photos des fusées qui s'arrachaient avec d'énormes feux, les casques d'astronautes avec le reflet de la terre sur le scaphandre, les étoiles en milliards derrière un seul homme qui pose accoudé à l'infini. Je me souviens des textes d'aviateurs : Lindbergh et surtout Saint-Exupéry avec son désert, son renard, son avion, son écharpe de milliers de kilomètres autour du cou. Puis j'ai pris de l'âge et j'ai compris qu'il y avait des nationalités qui n'avaient aucune chance d'aller plus loin que le minaret. Je suis un amateur des puissances et des grandes histoires et tout ce qu'on m'a fourré dans la tête, dans l'école, c'était une fausse adresse. C'est comme marcher avec des chaussures étroites dans une ville inconnue, avec un argent faux et une adresse de trou sans fin, quand on vous oblige à célébrer une identité qui n'est pas la vôtre. Puis, il y a eu le reste : j'étais en décalé : ma langue ne correspondait pas au son de la télé ni à ma bouche. Mon histoire remontait vers un tas de pères qui n'étaient pas les miens et des traces de pas sur un Sahara étranger. Je n'étais pas le proprio d'une terre que tout le monde a violée et que je n'ai pas encore épousée et j'étais obligé d'aimer des cadavres héroïques, ce qui altéra grandement mon désir des mondes. Que veux-tu qu'un homme éduqué comme un dos d'âne sur sa propre route fasse de lui-même ? Je suis simplement un déçu : un homme est-il plus coupable de voir du noir ou de ne voir rien du tout de ce qu'il a sous les yeux ?

    Rien ne me va : je trouve les routes sales, les villages tournant en rond, les femmes mal habillées et les stèles détestables, l'architecture désolante, les arbres faibles, les forêts rétractions et les fêtes ennuyeuses. On m'a pas fait rêver quand j'étais gamin et je manque de couleurs à mon âge aujourd'hui.

    Ce qui me tue, c'est que tous pensent comme moi. Et c'est moi qu'on accuse à chaque fois que je dis que ce pays est un cerf-volant retombé. Moi anti-musulman ? C'est du n'importe quoi : je n'aime pas les voyages organisés vers le ciel. Dieu est pour moi un voyage que je mène seul. Je n'ai pas besoin de courtier entre moi et lui. Moi anti-Algérie ? J'en ris. J'en veux une plus grande, avec des bras énormes qui serrent le peuple entier, une histoire qui ne soit pas cachée derrière le dos comme une sœur indésirable et de la grandeur. Oh oui, je suis un amateur de grandeurs ! Moi, je vois les choses en noir ? Que non : je déteste seulement les trottoirs mal faits, les villages sales, les gens hideux et lâches devant la vie et son poids, les intolérants, les faciès rendus gris par les trahisons, les cupidités et les mensonges et les gens qui disent que ce pays n'a pas d'histoire propre sauf celle des Arabes et/ou des Français ou de n'importe qui, mais qui veulent le gouverner et le manger quand même. Au contraire, mon ami : je déteste seulement ce qui n'est pas algérien, justement, et ce qui se met entre moi et le ciel, entre moi et la terre, entre moi et le prochain. Je ne vois pas les choses en noir : je vois ce qu'on veut cacher ou se cacher. »
    L'histoire appartient à ceux qui y étaient et non à ceux qui n'étaient pas encore nés.
    La parole a été donnée à l'homme pour cacher sa pensée.
    Stendhal

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par défaut

    Citation Envoyé par talita Voir le message
    L'histoire appartient à ceux qui y étaient et non à ceux qui n'étaient pas encore nés.
    je n y etait lors de la colonisation et pourtant je me sens concernée par l histoire de mon pays meme si je n y ai pas contribuée
    ma contribution est modique mais mon soutien est sincere


    laha rijaalouha wa nissaouha wachababiha, Notre pays est libre, indépendant,


    bismi allah bdit wa3la nâabi sallit :

    أرفت أبريقـي وترضيــت وربـي أعطــانـي ماتمنــيت

    Arfet abriki wa atwaddit ou rabbi aâtanni ma atmanit

    J'ai fais ma prière et le bon dieu m’a donné tout ce dont j’ai espéré

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    L’Histoire est la propriété du présent et un legs pour le futur !

    « Que de peuples ont connu avant vous les mêmes vicissitudes ! Parcourez donc la Terre et voyez quelle fut la fin de ceux qui criaient au mensonge.» 137.3 Âl Imrân

    « Dis : Parcourez la Terre et voyez comment Dieu a créé, une première fois, les êtres vivants qu’Il fera renaître de nouveau, pour la dernière fois, car Sa puissance n’a point de limite.» 20.29 Al Ankabût
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

Discussions similaires

  1. Ou est l'independance???
    Par djazaire62 dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 4
    Dernier message: 15/06/2011, 23h12
  2. Le Maroc n'a pas voulu notre indépendance
    Par Radia dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/03/2011, 22h01
  3. L'Algérie et les premiers mois de son indépendance
    Par kredence dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/04/2010, 07h47
  4. Le Monde sur le point de perdre son indépendance ?
    Par kredence dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/04/2010, 20h38
  5. 54e anniversaire de l’indépendance du Soudan
    Par khadija dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 2
    Dernier message: 28/12/2009, 16h35

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •