Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 11 à 19 sur 19

Discussion: Mathematics & poetry

  1. #11
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    vous auriez remarqué que la rime n'a pas été respectée dans ce poeme, enfin si vous l'avez lu
    au fait, c'est une traduction, l'original est "english"

    le voici

    There's A Delta For Every Epsilon

    There's a delta for every epsilon,
    It's a fact that you can always count upon.
    There's a delta for every epsilon
    And now and again,
    There's also an N.

    But one condition I must give:
    The epsilon must be positive
    A lonely life all the others live,
    In no theorem
    A delta for them.

    How sad, how cruel, how tragic,
    How pitiful, and other adjec-
    Tives that I might mention.
    The matter merits our attention.
    If an epsilon is a hero,
    Just because it is greater than zero,
    It must be mighty discouragin'
    To lie to the left of the origin.

    This rank discrimination is not for us,
    We must fight for an enlightened calculus,
    Where epsilons all, both minus and plus,
    Have deltas
    To call their own.




    l'auteur s'appelle Tom Lehrer, c'est un mathématicien, musicien auteur et interprète à l'humour mordant; il est connu entre-autres pour avoir osé mettre en chanson la liste des éléments du tableau périodique de Mendeleïev
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  2. #12
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    du même auteur
    Lobachevsky

    Who made me the genius I am today,
    The mathematician that others all quote?
    Who's the professor that made me that way,
    The greatest that ever got chalk on his coat?

    One man deserves the credit,
    One man deserves the blame,
    and Nicolai Ivanovich Lobachevsky is his name. Oy!
    Nicolai Ivanovich Lobache...

    I am never forget the day I first meet the great Lobachevsky.
    In one word he told me secret of success in mathematics: Plagiarize!

    Plagiarize,
    Let no one else's work evade your eyes,
    Remember why the good Lord made your eyes,
    So don't shade your eyes,
    But plagiarize, plagiarize, plagiarize...
    Only be sure always to call it please, "research".

    And ever since I meet this man my life is not the same,
    And Nicolai Ivanovich Lobachevsky is his name. Oy!
    Nicolai Ivanovich Lobache...

    I am never forget the day I am given first original paper to write. It
    was on Analytic and Algebraic Topology of Locally Euclidean Metrization
    of Infinitely Differentiable Riemannian Manifold.
    Bozhe moi!
    This I know from nothing.
    But I think of great Lobachevsky and I get idea - haha!

    I have a friend in Minsk,
    Who has a friend in Pinsk,
    Whose friend in Omsk
    Has friend in Tomsk
    With friend in Akmolinsk.
    His friend in Alexandrovsk
    Has friend in Petropavlovsk,
    Whose friend somehow
    Is solving now
    The problem in Dnepropetrovsk.

    And when his work is done -
    Haha! - begins the fun.
    From Dnepropetrovsk
    To Petropavlovsk,
    By way of Iliysk,
    And Novorossiysk,
    To Alexandrovsk to Akmolinsk
    To Tomsk to Omsk
    To Pinsk to Minsk
    To me the news will run,
    Yes, to me the news will run!

    And then I write
    By morning, night,
    And afternoon,
    And pretty soon
    My name in Dnepropetrovsk is cursed,
    When he finds out I published first!

    And who made me a big success
    And brought me wealth and fame?
    Nicolai Ivanovich Lobachevsky is his name. Oy!
    Nicolai Ivanovich Lobache...


    I am never forget the day my first book is published.
    Every chapter I stole from somewhere else.
    Index I copy from old Vladivostok telephone directory.
    This book, this book was sensational!
    Pravda - ah, Pravda - Pravda said:

    "Zhil byl korol' kogda-to, Pri njom blokha zhila" ("It stinks"). *
    But Izvestia! Izvestia said:
    "Ya idu kuda sam tzar' peshkom hodil" ("It stinks"). **
    Metro-Goldwyn-Moskva bought the movie rights for six million rubles,
    Changing title to 'The Eternal Triangle',
    With Brigitte Bardot playing part of hypotenuse.


    And who deserves the credit?
    And who deserves the blame?
    Nicolai Ivanovich Lobachevsky is his name.
    Oy!


    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  3. #13
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    en voici une traduction

    Lobachevsky

    Qui a fait de moi le génie que je suis,
    Le mathématicien que tous les autres citent ?
    Quel professeur m’a ainsi fait,
    Le plus grand que la craie ait connu ?
    ( ou ‘Le plus grand aux vêtements pleins de craie ?’)

    A un homme le mérite en revient,
    Un homme est à blamer,
    et son nom est Nicolai Ivanovich Lobachevsky. Oy!
    Nicolai Ivanovich Lobache...

    Je n’oublie jamais la première fois que je rencontre le grand Lobachevsky.
    (Faute volontaire : Je n’oublierai jamais la première fois que j’ai rencontré le grand Lobachevsky.)
    En un mot il me révéla le secret du succès en mathématiques : Plagier !

    Plagie,
    Ne laisse le travail de personne esquiver tes yeux,
    Souviens-toi pourquoi le bon Dieu créa tes yeux,
    Donc ne te voile pas les yeux,
    Mais plagie, plagie, plagie...
    Seulement s’il te plait appelle cela toujours "recherche".

    Et depuis que je rencontre cet homme ma vie à changé,
    (faute volontaire présent/imparait)
    Et son nom est Nicolai Ivanovich Lobachevsky. Oy!
    Nicolai Ivanovich Lobache...

    Je n’oublie jamais le premier papier que j’écris. (Faute volontaire)
    C’était sur l’analyse et la topologie algébrique des métriques localement Euclidiennes de variétés différentiables Riemanniennes lisses.
    Bozhe moi!
    Je n’y connaissais rien.
    Mais j’ai pensé au grand Lobachevsky et j’ai eu une grande idée - haha!

    J’ai un ami à Minsk,
    Qui à un ami à Pinsk,
    Dont son ami de Omsk
    A un ami à Tomsk
    Ayant un ami à Akmolinsk.
    Son ami d’Alexandrovsk
    A un ami à Petropavlovsk,
    Qui à un ami en quelque sorte
    Entrain de résoudre
    Le problème à Dnepropetrovsk.

    Et quand son travail sera terminé -
    Haha! – c’est là que c’est drôle.
    De Dnepropetrovsk
    A Petropavlovsk,
    A travers Iliysk,
    Et Novorossiysk,
    à Alexandrovsk et Akmolinsk
    à Tomsk à Omsk
    à Pinsk à Minsk
    Jusqu'à moi la nouvelle viendra,
    Oui, à moi la nouvelle viendra !

    Et ensuite j’écrirai
    Le matin, la nuit,
    Et l’après-midi,
    Et bientôt
    Mon nom sera maudit à Dnepropetrovsk,
    Quand il découvrira que j’ai publié avant lui !

    Et à qui dois-je mon succès
    Qui m’apporta richesse et célébrité ?
    Son nom est Nicolai Ivanovich Lobachevsky. Oy!
    Nicolai Ivanovich Lobache...

    Je n’oublierai jamais le jour de la publication de mon premier livre.
    J’ai volé tous les chapitres.
    J’ai copié l’index d’un vieil annuaire téléphonique de Vladivostok.
    Ce livre, ce livre était sensationnel !
    Le Pravda - ah, le Pravda - Pravda publia un jour :

    "Zhil byl korol' kogda-to, Pri njom blokha zhila" ("ça pue")*.
    Mais Izvestia! Izvestia publia :
    "Ya idu kuda sam tzar' peshkom hodil" ("ça pue")**.
    Metro-Goldwyn-Moskva acheta les droits du film pour six millions de roubles,
    En changeant le titre en ‘Le triangle éternel’
    Avec Brigitte Bardot pour jouer l’hypothénuse.


    Et à qui en revient le mérite ?
    Et qui est à blamer ?
    Son nom est Nicolai Ivanovich Lobachevsky.
    Oy!
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  4. #14
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    « Les mathématiques sont la poésie des sciences » Léopold Sedar Senghor

    Carré

    Chacun de tes cotés
    S'admire dans les autres.
    Où va sa préférence ?
    Vers celui qui le touche
    Ou vers celui d'en face ?
    Mais j'oubliais les angles
    Où le dehors s'irrite
    Au point de t'enlever
    Les doutes qui renaissent.

    Euclidiennes 1967
    Eugène Guillevic (1907-1997)
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  5. #15
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    j'aime bien
    merci Dahmane
    Citation Envoyé par dahmane1 Voir le message
    « Les mathématiques sont la poésie des sciences » Léopold Sedar Senghor

    Carré

    Chacun de tes cotés
    S'admire dans les autres.
    Où va sa préférence ?
    Vers celui qui le touche
    Ou vers celui d'en face ?
    Mais j'oubliais les angles
    Où le dehors s'irrite
    Au point de t'enlever
    Les doutes qui renaissent.

    Euclidiennes 1967
    Eugène Guillevic (1907-1997)
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  6. #16
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    Le cylindre


    Si l’on quittait la sphère
    Pour s’en aller ailleurs,
    C’est à travers toi
    Que l’on passerait.

    J’imagine à peu près
    Ce que ça pourrait être :
    J’ai connu ta longueur
    Dans tant de mauvais
    rêves.

    (Eugène Guillevic)
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  7. #17
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    Droite
    Au moins pour toi,
    Pas de problème.
    Tu crois t'engendrer de toi-même
    A chaque endroit qui est de toi,
    Au risque d'oublier
    Que tu as du passé,
    Probablement au même endroit.
    Ne sachant même pas
    Que tu fais deux parties
    De ce que tu traverses,
    Tu vas sans rien apprendre
    Et sans jamais donner.


    Triangle isocèle


    J'ai réussi à mettre
    Un peu d'ordre en moi-même
    J'ai tendance à me plaire.

    Triangle équilatéral



    Je suis allé trop loin
    Avec mon souci d'ordre.
    Rien ne peut plus entrer
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  8. #18
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    à tous ceux qui n'aiment pas les maths

    Mathématiques je vous hais! (poème) sur le forum : Créations personnelles
    un êtit jeune a ecrit ce poeme quand il a appris qu'i n'aura pls affaire aux maths dans sa scolarité

    21/01/2012 11:20

    C'est en pleurs que je vous écris mon bonheur
    En ce lundi seize octobre deux-mille onze,
    J'ai après tant de temps pu soigner mes moeurs
    Je mérite au moins la médaille de bronze.

    Je n'ai en fait fait que laisser le temps faire
    Ces maudites mathématiques je hais,
    Ces mêmes je ne laisserai plus me braire
    Ce qui bien avant déjà j'abandonnais.

    En ce jour si important à mon égard
    Je ne peux dire que merci au destin,
    Oui, ces sciences que je dis d'attentatoires
    Jamais plus je n'entendrai leur baratin.
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  9. #19
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    A voir cette démonstration, la logique mathématique est désormais valable que pour faire de la poésie d’un monde imaginaire, libre de toute forme de calcul….

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •