TLEMCEN: L'avance du dsert inquite
par Yazid Boubkeur

On a maintes reprises sensibilis le citoyen sur les dangers qui guettent le Nord avec l'avance du dsert, mais personne ne veut comprendre : les consquences irrflchies de l'homme menacent la ville de Tlemcen par une vritable avance du dsert face la dgradation des zones steppiques due aux dfrichements et l'exploitation des parcours.

En effet, l'augmentation de la population oblige les familles recourir des stratgies de survie remettant en cause l'quilibre cologique de la rgion. Les terres sont surexploites et dfrachies, phnomnes qui les s'appauvrissent, surtout avec la multiplication des cheptels qui ravagent les pturages et les parcours. L'ensemble du sud de la wilaya est compltement dfigur. Le dsert avance et les villes du Nord se trouvent exposes ce danger, que seule une politique approprie entrant dans le cadre de la lutte contre la dsertification peut stopper. Car, tout simplement, le dsert n'est qu'un mot qui voque la dsolation et la dvastation, l'abandon et le dlaissement, tout ce qui est strile, improductif et dfleuri, sans joie et sans vie.

D'importants dgts ont mis les zones steppiques et les parcours dans la galre. L'ensemble de la steppe est dtruit par certaines activits humaines, comme la surexploitation des terres, les cultures sur brlis et la forte concentration des nomades, qui ne font que contribuer l'avance de la dsertification. A travers ces terres, la dgradation a atteint des proportions alarmantes, puisque tout cela est le rsultat d'un ensemble de facteurs, dont la scheresse et les pratiques d'agriculture et d'amnagement forestier non durables.

Aussi, tient-on expliquer la ncessit de la mise en place de mcanismes institutionnels et politiques propices au dveloppement conomique et la prservation des ressources naturelles. La lutte contre la dsertification et la dgradation des terres doit d'inscrire dans une approche globale des problmes d'environnement et de dveloppement.