J'ai appris y a pas longtemps qu'un gamin âgé de 5ans de mon quartier a été violé par le voisin d'en haut....pendant des mois, et ça viens après mes innombrables lectures des faits divers du même type comme l'imam de Bouzaréah qui abusé des enfants du quartiers jusqu'au dépôt de plainte d'un père qui a su ce qui ce passé.
Alors avec les contraintes à l'épanouissement de la vie sexuelle des hommes (pas de moyens pour ce marier, pas de possibilités d’assouvir ses désirs même hors mariage) et des femmes(age de mariage très avancé,ou mariées à des hommes nuls et sans aucune éducation sexuelle ou carrément vielles femmes qui restent vierge jusqu’à la mort).

Alors chers lecteurs je vous pose cette question : les algériens sont ils devenus des frustrés et quels seront les conséquences pour la société?