le simple agriculteur en algerie a toujour été mis à l'écart par la tutelle et ceci dans tout les domaines , vulgarisation et conseils, financement, formation et perfectionnement, assistance, livré a lui meme, il sait pas quoi ou comment faire pour amelioré ou se perfectionner dans son domaine,