Page 1 sur 3 123 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 22

Discussion: L'argent ,la dope

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut L'argent ,la dope

    Sport : l'argent, la dope… puis quoi encore?

    par Belkacem AHCENE DJABALLAH

    Le sport va mal. Très mal. Jamais, depuis des décennies, il n'avait accumulé autant de polémiques et de catastrophes. Image fidèle d'une situation générale qui ne prête pas à l'optimiste, mais qui reflète une santé sociétale qui n'est bonne qu'en apparence. Pour toujours aller de l'avant, en principe, il n'y a pas mieux, chez tout manager ou athlète, tout « entrepreneur », que « le pessimisme de l'intelligence et l'optimisme de la volonté ». Chez nous, on a l'impression d'une pratique de l'inverse: « l'optimisme de l'intelligence …et le pessimisme de la volonté ». Ce qui donne une sorte de suffisance imbécile et inconsciente doublée d'un fatalisme immobilisateur menant droit au mur.

    Les JO de Londres 2012. Optimisme total ! Le président du COA espère « au minimum une médaille algérienne aux JO » ; ceci voulant tout simplement dire qu'il en espère deux, ou trois, ou plus. Voilà donc un optimisme objectivement surdimensionné, tenant compte du fait que la minuscule délégation algérienne (celle des sportifs et non celle comprenant les accompagnateurs) ne compte que 39 athlètes… pour douze disciplines seulement. Une régression quantitative… féconde ? Reste à voir.

    Douze athlètes sont des femmes volleyeuses, parties assurément le moral (la volonté) à plat après l'exclusion de deux de leurs co-équipières, accusées de « vol à l'étalage» juste avant le départ pour Londres. Comme si être sélectionné aux JO protégeait des caméras de surveillance. Optimisme d'une « intelligence » des Algérien (ne)s qui ne savent pas que les caméras existent aussi dans les plus petits magasins de France et de Navarre! Une « erreur de jeunesse », dit-il (le président du COA) et « il ne faut pas dramatiser ». Et, cette histoire de boxeurs bien étourdis qui « empruntent » les vélos appartenant à des athlètes étrangers ? Ce sont là, en fait, les gouttes qui font déborder le vase du sport algérien qui s'est rempli, peu à peu, au fil des ans, d'eaux bien troubles. Juste avant, on a eu des affaires de dopage en veux-tu, en voilà. Deux joueurs de football (et il y aurait un troisième « en course ») écopent de six mois de suspension à compter du 25 mai pour dopage, ayant été contrôlés positifs à l'occasion de rencontres.

    A noter, là encore, l'esprit « rahma» et l'indulgence de la commission de discipline qui a considéré que « malgré l'infraction commise, les joueurs n'ont pas fait usage de cette substance (interdite) dans le but d'améliorer leur performance sportive «. Tu parles, Charles ! Juste avant, on a eu les cas d'un décathlonien et d'une coureuse du 800 m …des sélectionnés aux JO de Londres …écartés suite à des contrôles positifs. La tentation existe.

    On le comprend, vu l'« état de manque » dans lequel baignent nos jeunes, sportifs ou non. Mais, la volonté aussi. On l'oublie souvent. Il suffit seulement, pour établir un bon équilibre (mens sana in corpore sano), d'avoir une bonne et réelle intelligence en pensant que les autres en ont aussi, souvent bien plus que nous. Il suffit d'avoir, aussi, de la volonté en pensant que nous en avons bien plus que tous les autres réunis... même si, en réalité, ce n'est pas le cas. Il suffit d'avoir des éducateurs et des managers qui puissent savoir tout cela, le « saisir» et surtout savoir le transmettre. Il est vrai que ce n'est pas facile dans un monde (sportif) de plus en plus pris dans les rets du professionnalisme et de l'argent –roi, sinon de l'affairisme primaire (Voir « Argent, pouvoir et langage dans le football professionnel » … de Lalaoui Belkacem, spécialiste de la psychologie des sports, in Le Soir d'Algérie, 23 juillet 2012).

    De quoi inverser les « dits » les plus logiques, les plus raisonnés et les plus raisonnables. Comment agir lorsqu'on voit l'envol des salaires de certains « pousse-ballon » et de certains entraîneurs… Comment réagir lorsqu'on voit des dirigeants de clubs s'écharper pour conserver les postes de président et ne se consacrer qu'au foot, sport populaire facilitant tous les populismes, abandonnant les autres disciplines, et lorsqu'on les voit jongler avec des sommes d'argent (généralement ne leur appartenant pas en propre ou, alors, acquis de manière peu recommandable) qui donnent le tournis, tout en réclamant bien plus encore de l'Etat et du supporteur…au nom, parfois, qui d'une « légitimité historique «, qui « d'une légitimité révolutionnaire », qui d'un « soutien indéfectible au programme présidentiel …». Cela est allé même jusqu'à l'utilisation de l'argent de travailleurs et de la position de « décideur » dans des entreprises importantes pour s'accaparer un club, manipuler les supporteurs avec un argent circulant à flots dans des sachets noirs, en faire des « baltaguias » dans des campagnes électorales politiques… pour, aussi, devenir « élu du peuple» et se doter ainsi d'une « immunité parlementaire » que personne (la presse y compris pour éviter des procès perdus d'avance), par peur d'un « effet papillon», n'avait osé lever.

    Pour les athlètes, tout particulièrement la nouvelle génération, dont la carrière dure toujours bien moins que celle des dirigeants, et face aux mauvais exemples et les dépassements des « gens d'en haut » qui se sont multipliés en toute impunité, le choix est clair : La qualité rapporte, c'est sûr… Parfois des sommes folles. Mais, désormais, la qualité … « doit être payée ». La qualité se « force » … parfois au dépens de la santé physique et mentale…de plus en plus, à n'importe quel prix. Comme si l'éthique sportive avait un prix ! Par la suite, le professionnalisme (comme le libéralisme en économie) a bon dos. Alors que c'est, d'abord et avant tout, un problème d'homme(s), de morale et de comportements. Tout dernièrement, Hassiba Boulmerka (qui a débuté l'athlétisme en 1983…avant de connaître la gloire en 1991… une sacrée année, qui plus est, faite de pressions sociales et politiques de toutes sortes dans un pays « fauché » comme les blés et endetté jusqu'au cou ) a résumé les choses crûment et sans détours, après avoir dénoncé le tout- football : « Quand il y a des responsables sportifs exceptionnels, il y a des résultats exceptionnels… Il faut une vraie volonté politique et surtout des gens honnêtes qui soient du domaine…. ». Douloureuse problématique ! Car problèmes quasi-insolubles…chez nous. Peu de volonté et encore moins d'intelligence. Quant à l'honnêteté ! Peut-être chez les sportifs handicapés …et dans les toutes nouvelles disciplines, encore jeunes vierges?
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de ICOSIUM
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 255

    Par défaut

    Comme quoi tout est lié l’éducation, le sérieux la morale, l’instruction, la politique ect…, Pas de doutes.
    on est réduit à regretter l’époque où tout n’était pas beau mais où il y avait encore des gens honnêtes , la volonté de vaincre et de l’’espoir.

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de yasmi
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    ICI
    Messages
    11 815

    Par défaut

    Le sport est désormais devenu un business, tous les sportifs
    sont soumis à la pression et se doivent donc de réussir coûte
    que coûte en allant au delà des capacités de l'être humain.
    Donc cela passe par le dopage inéluctablement.
    NOT IN MY NAME.

  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    pas chez nous heuresement , as besoin de dopage mais de piston et sa ne demande rien

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par ICOSIUM Voir le message
    Comme quoi tout est lié l’éducation, le sérieux la morale, l’instruction, la politique ect…, Pas de doutes.
    on est réduit à regretter l’époque où tout n’était pas beau mais où il y avait encore des gens honnêtes , la volonté de vaincre et de l’’espoir.
    salam ICOSIUM

    j'adore ton avatar ,..... ragda wa t'manger .....c'est un peu ça
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par yasmi Voir le message
    Le sport est désormais devenu un business, tous les sportifs
    sont soumis à la pression et se doivent donc de réussir coûte
    que coûte en allant au delà des capacités de l'être humain.
    Donc cela passe par le dopage inéluctablement.

    tu crois yasmi qu'on fait partis des pays qui veulent des resultats ??????
    les sportifs sont partis faire un petit tour "tourisme" à Londres ,pire ils se font remarqués
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    on nous a toujours dit '' l'homme qu'il faut à la place qu'il faut ''
    mais on a oublié d'accrocher ces pancartes à l'entrée d'une prison ou du cimetière.
    en 2010 j'avais parié avec tout le monde que l'algerie serait la risée des jeux ( africains et mondiaux) pour la simple raison : raouraoua and co ( l'ami des décideurs et voleurs comme lui)
    et on vient nous dire que les '' sportifs'' (hachakoum) se dopent mais où est le mal quand on sait que deja à l'ecole on se shoote? que des bonhommes d'a peine 14 ans sont des dealers, que des juges sniffent un coup avant d'entrer au tribunal ( je vous jure que c'est la vérité) alors de quoi se plaint-on?

    nous avons semé la récolte est bonne! ( allez des youyous mesdames)

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de ICOSIUM
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 255

    Par défaut

    ''Le Diable a deux cornes, l'orgueil et le mensonge''. Lanza del Vasto

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de ICOSIUM
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 255

    Par défaut

    Citation Envoyé par la terre Voir le message
    salam ICOSIUM

    j'adore ton avatar ,..... .....c'est un peu ça
    ''ragda wa t'manger'' au pays de ceux qui ont inventé cette expression, ailleurs ça ne marche pas, tergoud yaklouk boby , pour revenir au hamac disons que c'est le chaton qui se prélasse

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par ICOSIUM Voir le message
    tergoud yaklouk boby ,
    et wouei , "ragda wa t'manger" invention algerienne !
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

Discussions similaires

  1. dictons sur l'argent.
    Par raptor92 dans le forum Le Café
    Réponses: 0
    Dernier message: 11/07/2011, 16h37
  2. les femmes et l argent
    Par romance dans le forum Le Café
    Réponses: 7
    Dernier message: 21/02/2011, 15h41
  3. Question d'argent ?
    Par kredence dans le forum Sciences
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2010, 20h15
  4. Les Moubarek veulent des excuses et de l'argent
    Par Sabrina dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/12/2009, 18h36
  5. La hausse de l’immobilier en Algérie soutenue par l’argent sale
    Par kredence dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2008, 15h08

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •