Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 105

Discussion: A propos d'un certain Ali.....

Vue hybride

Message précédent Message précédent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut A propos d'un certain Ali.....

    au lecteur
    au début je ne voulais pas écrire ce sujet mais un musulman se doit d'apporter des précisions ou des vérités pour permettre à tout un chacun de tirer ses conclusions.

    Ali Benhadj ( il s'agit de lui) est une personnalité incontournable sur le plan politique et même social ou religieux et depuis des années il est l'objet et même une cible pour une certaine presse aussi je vais apporter certaines précisions que je soulignerais en noir.


    Comité des droits de l'homme de l'ONU : L'Algérie condamnée dans l'affaire Ali Benhadj

    Le Comité a relevé en particulier le fait que M. Ali Benhadj avait été jugé en 1992 par un tribunal militaire pour " atteinte à la sûreté de l'Etat " et au " bon fonctionnement de l'économie nationale " sans que L'Etat algérien n'ait alors justifié le recours à ce tribunal ni démontré que les tribunaux civils ordinaires ou " d'autres formes alternatives de tribunaux spéciaux ou de haute sécurité " n'étaient pas en mesure d'entreprendre ce procès. " De surcroît, le procès n'a pas été public sans que le tribunal n'avance de justifications légales et certains de ses avocats n'ont pas pu comparaître devant le tribunal. Le Comité conclut que le procès et la condamnation de Ali Benhadj par un tribunal militaire constituent une violation de l'article 14 du Pacte ".

    Le Comité relève le fait que pendant sa détention au secret, Ali Benhadj n'a pas eu accès à un avocat et n'a pu contester la légalité de sa détention. Il n'y a donc pas eu de possibilité d'introduire un recours afin de savoir si cette détention était compatible avec le Pacte. Etant donné que les autorités algériennes n'ont pas fourni d'explications satisfaisantes, le Comité conclut à une violation du paragraphe 4 de l'article 9 du Pacte par l'Etat partie

    L'article 10 du Pacte stipule que "toute personne privée de sa liberté est traitée avec humanité et avec le respect de la dignité inhérente à la personne humaine". Or, dans le cas de Ali Benhadj, le Comité constate que ce principe a été violé par l'Etat algérien: Ali Benhadj a subi des brutalités, a été détenu plusieurs fois dans le quartier des condamnés à mort, a été détenu dans des conditions inhumaines, notamment dans un cachot où il ne pouvait ni se tenir debout, ni s'allonger. Les autorités algériennes n'ont pas fourni d'explications à ce sujet.

    Le Comité des droits de l'homme conclut que l'Etat algérien " est tenu d'assurer un recours utile à M. Ali Benhadj " et de " prendre des mesures appropriées pour faire en sorte qu'il obtienne une réparation appropriée y compris sous forme d'indemnisation. "
    Enfin l'Instance Onusienne déclare que l'Etat algérien " est tenu de prendre des mesures pour empêcher que des violations analogues ne se reproduisent dans l'avenir " et demande à l'Etat partie de lui communiquer dans un délai de 90 jours des renseignements sur les mesures prises pour donner effet à cette décision en l'invitant à la rendre publique.



    l'objet de la crise

    Ali Benhadj (né le 16 décembre 1956) est l'un des fondateur et le vice-président du Front islamique du Salut (FIS), parti agréé par le gouvernement algérien en 1989. A la veille des élections législatives en juin 1991 et après la victoire du FIS aux élections communales de 1990, le gouvernement envisageait de faire adopter une nouvelle loi électorale qui avait suscité la condamnation unanime des partis d'opposition algériens. En guise de protestation contre cette loi, le FIS a décidé d'organiser une grève générale accompagnée de sit-in sur les places publiques. Après quelques jours de grèves et de marches, la direction du FIS et le gouvernement ont convenu de mettre un terme à ce mouvement de protestation en échange d'une révision prochaine de la loi électorale. Cependant, le 3 juin 1991, le chef du gouvernement a été contraint de démissionner et les places publiques étaient prises d'assaut par l'armée algérienne qui a ouvert le feu contre les manifestants.

    Le 29 juin 1991 Ali Benhadj a été arrêté par des agents du DRS (Département du renseignement et de la sécurité) au siège de la télévision publique où il s'était rendu pour exprimer la position de son parti. Il a été présenté le 2 juillet 1991 devant un magistrat instructeur auprès du tribunal militaire pour être inculpé de "crime contre la sûreté de l'Etat " et " atteinte au bon fonctionnement de l'économie nationale ". Les avocats de Ali Benhadj qui avaient dénoncé le caractère strictement politique de l'affaire avaient dès le départ contesté le bien fondé des poursuites devant une juridiction militaire incompétente pour juger des civils ainsi que la régularité de l'instruction assurée par un magistrat militaire subordonné au parquet.

    Lors du premier tour des élections législatives du 26 décembre 1991 une majorité des sièges ont été remportés par des candidats du FIS, et dès le lendemain des résultats officiels, le procureur militaire avait fait part aux avocats de la défense de son intention de mettre fin aux poursuites contre Ali Benhadj. Mais le 12 janvier 1992, le Président de la République " démissionnait ", les élections législatives étaient annulées. Puis, le 9 février, l'état d'urgence a été proclamé, en mars, le FIS a été interdit le 4 mars 1992 et le 15 juillet 1992, le tribunal militaire de Blida a condamné Ali Benhadj, absent à l'audience, à 12 années de réclusion criminelle. Le pourvoi en cassation a été rejeté par la Cour suprême le 15 février 1993, rendant ainsi la condamnation pénale définitive.


    Il a été détenu à la prison militaire de Blida de juillet 1991 à avril 1993 où il a subi des brutalités physiques. Il a ensuite été transféré à la prison civile de Tizi-Ouzou où il a été soumis à un isolement total dans le quartier des condamnés à mort pendant plusieurs mois. Il a de nouveau été emprisonné dans la prison militaire de Blida jusqu'à l'échec des négociations politiques, suite à quoi, il a été transféré le 1 février 1995 dans une caserne militaire à l'extrême Sud de l'Algérie. Détenu au secret pendant quatre mois et six jours dans des conditions difficiles, dans une cellule exiguë, sans aération ni possibilité d'hygiène. A la suite de l'ouverture de nouvelles négociations avec le général Zeroual, il a été transféré à Djennane Al Mithaq à Alger résidence d'Etat habituellement réservée aux hauts dignitaires en visite en Algérie.

    Dès l'échec de ces nouvelles négociations, il a été, le jour même transféré dans un lieu de détention secret dans l'extrême Sud du pays, probablement une caserne militaire. Il y a été enfermé dans un cachot dans lequel il ne pouvait ni s'allonger ni se tenir debout, dans un isolement complet pendant deux ans. Il a engagé de nombreuses grèves de la faim brutalement réprimées par les geôliers.

    Transféré en automne 1997 à la prison militaire de Blida il a continué à être détenu au secret deux autres années. Pendant quatre années au total, sa famille ignorait son lien de détention et s'il était encore en vie.

    Ce n'est qu'en mars 1999 que sa famille a reçu de ses nouvelles et a été autorisée à lui rendre visite. M. Ali Benhadj a cependant continué à faire l'objet de mauvais traitements à la prison militaire, notamment à la suite de ses lettres envoyées au Président de la République.

    Il a été libéré le 2 juillet 2003 après avoir purgé la totalité de sa peine.


    rem:
    on lui reproche ceci '' "crime contre la sûreté de l'Etat " et " atteinte au bon fonctionnement de l'économie nationale "

    et non pas comme beaucoup aiment à le colporter des crimes de sang ou assassinats ou meurtres ou enlevements

    alors la question qui se pose.

    où certains voient son implication dans ce conflit?
    - emprisonné avant
    - isolé pendant
    - libéré après

    qu'on m'apporte un semblant de preuves sur sa culpabilité dans ce conflit qui fit des morts d'un coté et des richards d'un autre

    je vous laisse méditer là dessus.

    source :
    Comité des droits de l'homme de l'ONU : L'Algérie condamnée dans l'affaire Ali Benhadj
    Mon rôle dans la vie consiste à pointer le mal, les spécialistes sauront comment le combattre.

    el bolitik tkhabete

  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    chere bel1000 , un seul point dans je suis d accord avec toi et que tu n aurais pas dus le publier , un article de ce genre me degoute crois moi

    alors depuis quand le pact prime les lois d un pays souveraint ???? qui est le droit de l homme de l onu pour faire des commentaires et demander des explications qu ils s interresse plutot a la palestine , iraq, usa la france et tt autres ou les musulmans ce fons tuer par milliers , ONU ete ou pendant la guerre de la yougoslavie ?????????

    et la elle vient nous donner des lecons ?????? et toi inteligente comme tu est tu fais reference a cette m..... de ONU ?
    Je ne sais pas mais BEL comme ci tu racontes des histoires d un autre pays , nous avons tous vecu en algerie pendant cette periode , et ce que tu decrit dans ton truc et quasiment faux , ali a ete emprisonner quand y avais etat d urgence donc le militaire prime le civil , regarde l egypt pour example....
    ali a ete arreter apres qu il a demander aux jeunes de faire face a l etat et de ne pas avoir peure car il disais nous aussi nous avons des armes et rappel toi quand il cest presenter en tenue militaire ( legalement il n aavais pas le droit) .
    pour ce qui du decoupage electoral je te rafrechis la memoire cest le FIS qui l avais fais avant , une fois qu il a eu les communes et dairas , je te la et je sais de quoi je parle .....
    et toi qui dis qu il ete dns des lieux secret ??/ alors comment alros tu m explique le faite d un dans un cachot ??? ce n est pas un lieu secret ??????
    et tu le sias bien une guerriya ce prepare des annees au paravant , pas du jour au lendemain comme par hazard , ou tu crois que les armes et le reste et atteri en algerie par poste ??????????
    les terro quand ete en montagne prennais des ordres de lui et de abassi .....
    negocier quoi dis moi?????? repond a cette question ?????????????????????????????????????????? que ce que ALi avais entre les mains pour negocier et ce retrouver a djennane al malik ( aussi important lieu ) ?????????????????
    il est ou son fils ????????????????????????????????????????????

    que ce qu il a fais pour arreter le sang s il ete pas innocent ??????????????pourquoi il n a rien fais pour cela???????????????????????????

    j attend de lire les reponses a mes questions

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Salam bel1000
    Pour la précision, j’ai une fois entendu cheikh Ali BELHADJ répéter une parole de cheikh el Islam Ibn Thaymia rahimahou Allah * ana radjoulou milla, walestou radjoulou dawla *, je laisse Cerisa nous traduire cette formidable expression politique de cheikh el Islam lol
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut Salam

    Je pense qu il faut enterrer les querelles......
    Je pense que nous sommes tous des freres
    et different car dieu nous a fait different
    je respecte les differences et d autres comme bel
    respectent aussi ces differences.........
    Je dirais que pour juger il faut des preuves
    on accuse pas a la legere
    et pour finir nassim a raison
    qu elle dise vrai ou faux
    l onu n a de souci que ses interets.........
    L union des coeurs
    pas tomber dans les desacords
    les dechirements

    salam les amis..........
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Citation Envoyé par ahmeddamien Voir le message
    Je pense qu il faut enterrer les querelles......
    Je pense que nous sommes tous des freres
    et different car dieu nous a fait different
    je respecte les differences et d autres comme bel
    respectent aussi ces differences.........
    Je dirais que pour juger il faut des preuves
    on accuse pas a la legere
    et pour finir nassim a raison
    qu elle dise vrai ou faux
    l onu n a de souci que ses interets.........
    L union des coeurs
    pas tomber dans les desacords
    les dechirements

    salam les amis..........
    Très sage Ahmed, on ne peut juger sans preuves. Ali BELHADJ avait à maintes fois demandé un face à face à la télévision
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Citation Envoyé par dahmane1 Voir le message
    Très sage Ahmed, on ne peut juger sans preuves. Ali BELHADJ avait à maintes fois demandé un face à face à la télévision
    de toutes facons
    il y a des sinceres partout
    on fait tous des erreurs
    maisla nyya est la plus importante
    donc la sincerité
    il y a des bons et des mauvais dans tout groupe
    c est enfantin de idéaliser un et le contraire...


    salam
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    Citation Envoyé par ahmeddamien Voir le message
    de toutes facons
    il y a des sinceres partout
    on fait tous des erreurs
    maisla nyya est la plus importante
    donc la sincerité
    il y a des bons et des mauvais dans tout groupe
    c est enfantin de idéaliser un et le contraire...


    salam
    je n'idéalise personne ahmed
    mais à la longue c'est lassant
    dés qu'on cite Ali et tout le monde s'y met par contre quand on cite un autre meme hitler tout le monde accourt pour entendre ce qu'à dit hitler.
    je n'admets que certains condamnent sans preuves et ignorent meme l'affaire de A à Z et meme c'est à la justice de condamner et Ali à maintes reprises depuis 1991 à ce jour demande à ce qu'il comparaisse en justice avec tous les principaux acteurs de la scene politique ( militaire inclus car ils font de la politique cachés derriere leur uniforme et c'est interdit par la constitution)
    on reproche à Ali de ne pas se conformer à la loi mais pas à nezzar ou bouteflika ou un autre car grand responsable et je n'admets pas aussi les deux poids deux mesures.
    Mon rôle dans la vie consiste à pointer le mal, les spécialistes sauront comment le combattre.

    el bolitik tkhabete

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    Citation Envoyé par dahmane1 Voir le message
    Salam bel1000
    Pour la précision, j’ai une fois entendu cheikh Ali BELHADJ répéter une parole de cheikh el Islam Ibn Thaymia rahimahou Allah * ana radjoulou milla, walestou radjoulou dawla *, je laisse Cerisa nous traduire cette formidable expression politique de cheikh el Islam lol
    depuis que je connais Ali il a toujours refusé des postes. il a même insisté pendant la campagne de 90 ( communales) qu'il resterai le simple instituteur dans son école même si au sein du FIS il faisait partie de la direction.
    ces derniers temps comme le régime ne veut pas reconnaitre ses torts et le réhabiliter dans ses droits civiques et politiques alors il annoncé à l'avance qu'il sera candidat aux élections présidentielles de 2014 pour la simple raison que bouteflika n'a pas de parti donc c'est permis à tout algérien d'être candidat-président sans adhésion dans un parti contrairement aux autres postes ( communales et législatives).
    au delà du geste ( candidature) il veut prouver à ceux qui pratiquent la politique de l'autruche et aux myopes et aveugles de cette Algérie que le FIS avait et a un programme politique plus élaboré que ceux qui viennent nous rabâcher du matin au soir qu'ils ont un programme , qu'ils sont une élite mais suivent le programme de bouteflika ce qui dément leurs affirmations.
    je ne suis pas partisan du FIS ni d'aucune formation mais quand j'entends un homme intègre , loyal , franc tel Ali Benhadj dire que son programme c'est l'application de la shariaa en tant que musulman cela ne peut que me réjouir car si d'aucuns pensent ( à tort) que la shariaa c'est couper la main du voleur et oublient que la shariaa englobe tous les aspects de la vie humaine ( économie, éducation, relations internes, droits civique,religieux, politiques, devoirs, relations externes etc...) alors qu'ils aillent revoir leur copie.
    Mon rôle dans la vie consiste à pointer le mal, les spécialistes sauront comment le combattre.

    el bolitik tkhabete

  9. #9
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    Citation Envoyé par bel1000 Voir le message
    depuis que je connais Ali il a toujours refusé des postes. il a même insisté pendant la campagne de 90 ( communales) qu'il resterai le simple instituteur dans son école même si au sein du FIS il faisait partie de la direction.
    ces derniers temps comme le régime ne veut pas reconnaitre ses torts et le réhabiliter dans ses droits civiques et politiques alors il annoncé à l'avance qu'il sera candidat aux élections présidentielles de 2014 pour la simple raison que bouteflika n'a pas de parti donc c'est permis à tout algérien d'être candidat-président sans adhésion dans un parti contrairement aux autres postes ( communales et législatives).
    au delà du geste ( candidature) il veut prouver à ceux qui pratiquent la politique de l'autruche et aux myopes et aveugles de cette Algérie que le FIS avait et a un programme politique plus élaboré que ceux qui viennent nous rabâcher du matin au soir qu'ils ont un programme , qu'ils sont une élite mais suivent le programme de bouteflika ce qui dément leurs affirmations.
    je ne suis pas partisan du FIS ni d'aucune formation mais quand j'entends un homme intègre , loyal , franc tel Ali Benhadj dire que son programme c'est l'application de la shariaa en tant que musulman cela ne peut que me réjouir car si d'aucuns pensent ( à tort) que la shariaa c'est couper la main du voleur et oublient que la shariaa englobe tous les aspects de la vie humaine ( économie, éducation, relations internes, droits civique,religieux, politiques, devoirs, relations externes etc...) alors qu'ils aillent revoir leur copie.




    TT CE QUE TU DIS ET BEAU , MAIS J ATTEND TOUJOURS que tu reponds a mes questions?

    chariaa n est pas facile a pratiquer s il veux etre president et appliquer la chariaa il dois faire des etudes avant de longue etudes , instituteur trop leger a mon avis

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de yasmi
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    ICI
    Messages
    11 815

    Par défaut

    Il est politiquement responsable, que penses tu du fait qu'il ait utilisé son fils à des fins politiques ?
    Trouves tu cela normal ?
    Regarde ce qu'il est devenu après ...
    L'Etat est tout autant responsable, on ne l'oublie pas du moins me concernant.
    Dernière modification par yasmi ; 25/09/2012 à 12h16.
    NOT IN MY NAME.

Discussions similaires

  1. à propos du troc
    Par emy imènou dans le forum Economie
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/10/2010, 22h10
  2. Francophonie : À propos de la journée du 20 mars
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 41
    Dernier message: 24/04/2010, 13h21
  3. A propos de Frantz Fanon
    Par kredence dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/02/2010, 19h41
  4. A propos de ce que disent les égyptiens...
    Par choukri dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 1
    Dernier message: 22/11/2009, 00h47
  5. Propos incendiaires du Président de la F.E.F.
    Par kredence dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/11/2009, 01h55

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •