trouv cet article
qui m a interpel.......................



Les jeunes Algriens, trs diffrents des Algriens de France, aux yeux des touristes franais

Un groupe de deux cents Franais, de troisime ge, est en Algrie dans le cadre dun voyage touristique qui les conduira en plus dAlger, l'Est et lOuest du pays. Maghreb Emergent a recueilli leurs impressions alors quils prenaient leur djeuner dans un restaurant du fameux Jardin dEssais dAlger, aprs une matine passe la Casbah. Leurs ractions sont presque les mmes : peuple jeune , accueillant mais surtout, trs diffrent des Algriens de France.

Les Algrois se familiarisent de plus en plus avec les groupes de touristes du troisime ge arpentant les artres de leur ville. On pense souvent quil sagit des anciens pieds noirs rattraps par la nostalgie de leur jeunesse, passe en Algrie avant leur dpart massif survenu aprs lindpendance du pays en juillet 1962. Mais la vrit est quune bonne partie de ces touristes dcouvrent le pays pour la premire fois. Cest le cas de Mme Carrier qui a fait cette semaine son premier voyage en Algrie. Je suis enchante, jai rencontr des gens charmants et accueillants , dclare la vieille dame, avant de livrer sa grande dcouverte : vraiment, une diffrence avec les Algriens franais. Vous tes compltement diffrents ! .

Mme constat pour sa voisine de table, Mme Hua, galement retraite. Elle habite le Val-dOise, limitrophe avec le fameux dpartement du 93, le dpartement maudit de la France , selon son expression. Elle sest dite trs contente de connatre le pays dune partie de toute la jeunesse quelle voit dans les environs de son domicile. Et dajouter : jessaye de comprendre pourquoi cette jeunesse a mal tourn en France alors que les gens ici sont charmants . Aussi trange que cela puisse paratre, Mme Hua se demande si lAlgrie pouvait faire quelque chose pour son autre jeunesse ne en France. Je ne sais pas ! LAlgrie pourrait avoir une influence sur eux , dit-elle en parlant des Franais dorigine algrienne.

M. Buentz naime pas tre escort

M. Buentz a fait, lui aussi, la mme dcouverte. Ce nest pas du tout le type de population quon a en France. Les Algriens quon voit en France ne sont pas les mmes quon voit ici , dit-il. Pour lui, il ny a pas trente six explications cette diffrence : lAlgrien dAlgrie est chez lui, il est bien et normal.

M. Buentz dit, en outre, avoir t gn par lescorte policire qui a accompagn les touristes depuis leur arrive Alger. Le fait davoir la police, les patrouilles et tout a, a peut-tre une scurit, mais je trouve que a fait une barrire. Jaime bien visiter et dire bonjour tout le monde, mais de faon discrte , dit-il. Moi je nai pas de craintes. Ce sont des histoires (scurit) au niveau des Etats-majors, a ne nous concerne pas , dit-il en soulignant quAlger est une trs belle ville .

Louis Strauben, qui avait travaill en Algrie, la fin des annes 1960, a surtout t marqu par la prdominance de la jeunesse. Il y a normment de jeunes. Cest extraordinaire, dit-il en sinterrogeant sur lavenir qui attend cette frange dominante de la population algrienne. Il est vrai que le ptrole finance beaucoup de choses, mais la question quon peut se poser, cest comment lAlgrie va pouvoir vraiment donner une place pleine et entire aux jeunes ? Moi cest a qui me travaille , dit-il, visiblement occup par la question.

Destination Algrie : la demande dpasse loffre

M. Rabu redcouvre lAlgrie aprs une trs longue absence. Un pays quil avait connu durant les annes de la guerre de libration algrienne, o il a pass son service militaire, dans la rgion de Djelfa. Lancien appel sest dit trs touch par laccueil chaleureux. On est mont au monument des martyrs, il y a deux jeunes filles qui nous ont dit, avec un grand sourire et en franais, "bienvenus en Algrie. Cest quand mme agrable , atteste-t-il, en caressant sa barbe entirement blanchie.

Lancien appel a demand trois jours de sjour supplmentaires pour se rendre Djelfa, alors que les autres touristes devraient se rendre lEst et lOuest du pays pour dcouvrir dautres villes et sites touristiques, indique Tayeb Hanifi, le patron dAlos voyages, lagence qui a pris en charge le groupe de touristes.

Il a assur que plus de 500 personnes ont fait des demandes pour venir en Algrie dans le cadre de ce voyage, mais faute dinfrastructures daccueil adquates , les organisateurs se sont contents de 200 touristes.

Maghreb emergent