Affichage des résultats 1 à 10 sur 15

Discussion: Les marches informels

Vue hybride

Message précédent Message précédent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut Les marches informels

    ou commerces au black

    dans ces dernières semaines viennent d être fermées pleins de petits commerces de rue


    qu'en pensez vous?
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Marché informel : ce que veut faire l’état
    Liberte

    Lundi 24 septembre à 9:36

    Marché informel : ce que veut faire l’état

    L’éradication du commerce informel, le ramassage des ordures ménagères et des déchets solides, et la distribution de près de 50 000 logements sociaux achevés ont été à l’ordre du jour de la rencontre du Palais des nations.

    Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia, a réuni, hier au Palais des nations, les vingt walis des villes du Centre, du Sud et des Hauts-Plateaux pour évaluer essentiellement les actions entreprises par le gouvernement dans l’éradication du commerce informel, la propreté des espaces publics et la distribution des logements socio-locatifs achevés. Le premier segment abordé a amené le membre du gouvernement et son collègue du département du Commerce, Mustapha Benbada, à reconnaître que le commerce parallèle a pris une ampleur telle qu’il devenait urgent de le combattre par des outils réglementaires. “Nous avons recensé 70 613 acteurs dans le circuit informel. Nous avons constaté qu’une partie de ces commerçants ambulants est représentée par des jeunes poussés par le besoin. La deuxième catégorie est plus sournoise, car elle est formée par des personnes qui ont fermé des commerces légaux pour installer des étals”, a rapporté M. Ould Kablia. En mars 2011, les ministres de l’Intérieur et du Commerce ont co-signé une note adressée aux walis, les instruisant d’éradiquer les espaces de vente non autorisés. L’opération n’a pu démarrer que plus d’une année plus tard, car les pouvoirs publics ont pris le soin d’éviter de subir l’effet de contagion des révoltes qui secouaient de nombreux pays arabes à l’époque. Malgré la temporisation, les walis ont soutenu qu’ils faisaient face, dans l’exécution de la décision gouvernementale, à une certaine résistance de la part des intervenants dans le circuit informel. Le wali d’Alger a informé qu’il a réussi à détruire 22 marchés informels, mais qu’il reste confronté à deux points noirs, à Bab El-Oued et Boumaâti (El-Harrach). Il n’en demeure pas moins qu’il a soulevé une faiblesse de l’autorité publique dans la mise en œuvre des dispositions prises par l’Exécutif, aussi bien dans l’éradication des bidonvilles, du commerce informel que dans le ramassage des ordures…
    Le gouvernement envisage, pour sa part, de redéployer l’activité par l’aménagement, dans un premier temps, de 534 marchés de proximité, qui généreront 25 579 emplois. À ce titre, un budget de 4 milliards de dinars a été déjà débloqué. Plus globalement, l’État compte réserver 14 milliards de dinars, dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014, à la réorganisation du commerce de gros et de détail. Sur ce plan-là, le premier responsable du secteur a indiqué que le pays accuse un déficit de 1 500 espaces commerciaux. D’où l’intérêt de jumeler le besoin de mettre un terme à l’exercice informel du commerce et l’aménagement d’espaces réglementés dédiés à la vente. “Il faut songer, dès maintenant, au choix des sites, qui doivent être des espaces maîtrisables ne gênant ni les locataires ni les commerçants, encore moins la circulation routière”, a recommandé M. Ould Kablia. Il a jugé, en outre, que les 43 marchés de gros existant “ne répondent pas aux normes requises”. Il convient dès lors, selon lui, d’accélérer la concrétisation du projet de création d’un centre de logistique pour la formation d’un personnel spécialisé dans le management de ces marchés. La formule de 100 locaux par commune, remodelée, permettra, par ailleurs, la réception de 136 826 commerces, dont 115 258 sont déjà achevés et 13 571 en cours de réalisation. “Ces locaux commerciaux seront destinés à la résorption du commerce informel. Les jeunes qui exerçaient dans l’informel seront intégrés dans le circuit formel. Ils bénéficieront, ainsi, d’autorisation d’exercer”, a souligné le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales. Son collègue, Mustapha Benbada, a informé qu’un décret exécutif relatif aux métiers de mandataire et grossiste sera bientôt promulgué.
    Il en sera de même d’une loi qui régira les horaires et les jours de fermeture des commerces, notamment ceux des produits de base et des services vitaux.
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    sous un aspect ça fait pleins de gens qui perdent un moyen de vivre
    Sous un autre aspect d'autres déclarés subissent une concurrence déloyale parfois sur des même souks...
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de yasmi
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    ICI
    Messages
    11 815

    Par défaut

    Ah çà y est je peux enfin répondre lol.
    Donc voilà pour moi c'est une bonne chose dans la mesure ou l'anarchie n'est pas une réponse adéquate.
    Il faut savoir respecter les règles en ouvrant un registre, payer des impôts ...
    Puis c'est pour le consommateur une façon d'être protégé, car certains vendeurs ne respectent
    pas les normes sanitaires.
    Puis çette anarchie apporte délinquance et saleté ...

    Cependant l'Etat doit trouver des solutions pour faciliter l'existence de ces commerces avec des allègement fiscaux, emplacements appropriés...
    NOT IN MY NAME.

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de ICOSIUM
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 255

    Par défaut

    Citation Envoyé par ahmeddamien Voir le message
    ou commerces au black

    dans ces dernières semaines viennent d être fermées pleins de petits commerces de rue


    qu'en pensez vous?
    Basta, mais de qui on se fout???

    Petit historique

    L’informel est sur le marché algérien depuis les années 80, d’abord de façon très discrète à travers les fameux trabendistes.
    Avec la crise économique -1984-, le mouvement des trabendistes s’est amplifié avec la complaisance des autorités, qui venaient de trouver un moyen de palier aux carences du monopole de l’importation, d’autant plus que les immigrés ne faisaient plus rentrer un sous légalement vu la très forte demande en devises des trabendistes à un taux de change très élevé.
    Jusqu’au moment où les ''seigneurs de la république'', ceux que personne ne contrôle aux frontières ni ailleurs, ont senti la bonne et juteuse affaire. On est passé alors du petit trabendiste avec ses 5 ou 6 valises, aux containers déchargés de nuit sur les quais du port, sans que personne ne pose de questions.

    Si on importe (les déchets de la chine), sans les déclarer, il faut bien les revendre sans rien déclarer.
    Si on n’embête pas l’importateur, je ne vois pas pourquoi on embêterait le revendeur. Arrêtons la mascarade. notre systeme est très efficace et cohérent dans l'illégalité.

    Il y a presque 2 ans que cette mesure d'éradiquer ces souks devait être exécutée, puis certainement – je suppose- que les gros et gras du trabendo à l’échelle nationale, ont probablement demandé une autre échéance pour mettre de l’ordre dans leurs affaires, honorer leurs informels contrats se mettre à l’abri etc., etc.,

    Cela fait quand même des années que ça dure et puis maintenant tout d’un coup tout le monde s’agite, l’informel, l’informel,…………. Je me demande bien ce que ça cache !?

    Il était temps de passer du marché noir à la transparence, que les espaces publiques soient restituées aux citoyens, et nous y gagnerons peut être en propreté urbaine.

    Si Mohamed Boudiaf Allah yerhmou, dans une de ses interventions avait clairement dénoncé la mafia politico-financière algérienne, et qu’il fallait choisir de faire les affaires ou la politique, a-t-il dit.
    On n’y est arrivé peut être ?? Qui sait ??

    ''Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. ''
    Mandela

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par défaut

    j avais ouvert un poste a ce sujet la qu il y a beaucoup de vendeur qui vendent tout et n importe quoi dans les rues sans hygienne sans rien

    alors le menage dans tout ce barda ne ferait pas de mal au pays

    mais voila j en ai discute avec une amie qui m a dit que son frere c est sa subsistance c est son gagne pain

    je lui ai dis qu il doit se faire declarer et il y a surement des aides a ce niveau la ce a quoi elle ma repondue par la negative il y a de gros profiteurs qui sont archi millionnaire sinon milliardaire qui se font du beurre sur ce marche de l informel y a qu a voir tout ces superbes villas qui se construire ci et la et il y a le pauvre citoyen lambda qui a juste de quoi pour pouvoir nourrir sa famille comme le frere de mon amie mais ceci etant ce n est pas la bonne solution que son frere a choisit

    sa soeur qui vie en france a voulue ouvrir une boutique en algerie plusieurs de sa famille qui vivent labas lui ont dit de laisser tomber car elle va mettre son pied dans un bourbier pas possible de dossier et de rachwa ( pot de vin )

    elle ne les a pas cru et bien tout les fonds qu elle a investie sont partis en fumee a cause des pots de vin qu elle n a pas voulu donner !

    faire le menage dans l informel oui mais aussi tout ces corrupteurs qui ne laisse pas les gens développer le commerce en toute legalite
    Dernière modification par romance ; 03/10/2012 à 20h46.
    ma contribution est modique mais mon soutien est sincere


    laha rijaalouha wa nissaouha wachababiha, Notre pays est libre, indépendant,


    bismi allah bdit wa3la nâabi sallit :

    أرفت أبريقـي وترضيــت وربـي أعطــانـي ماتمنــيت

    Arfet abriki wa atwaddit ou rabbi aâtanni ma atmanit

    J'ai fais ma prière et le bon dieu m’a donné tout ce dont j’ai espéré

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Citation Envoyé par romance Voir le message
    j avais ouvert un poste a ce sujet la qu il y a beaucoup de vendeur qui vendent tout et n importe quoi dans les rues sans hygienne sans rien

    alors le menage dans tout ce barda ne ferait pas de mal au pays

    mais voila j en ai discute avec une amie qui m a dit que son frere c est sa subsistance c est son gagne pain

    je lui ai qu il doit se faire declarer et il y a surement des aides a ce niveau la

    sa soeur qui vie en france a voulue ouvrir une boutique en algerie plusiuers de sa famille qui vivent labas lui ont dsit de laisser tomber car elle va son pied dans un bourbier pas possible de dossier et de rachwa ( pot de vin )

    elle ne les a pas cru et bien tout les fonds qu elle a investie sont partis en fumee a cause des pots de vin qu elle n a pas voulu donner !
    salam romance
    pas mal de jeunes ouvrent des boutiques...profitent des aides
    et s en sortent
    chaque cas est différent
    selon sur qui tu tombes
    bon des fois c est vrai tu laches "un cadeau"
    mais le système est ainsi
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    alors en doit l admettre nous sommes bien content de netoyer k informel , je ne sais pas pourquoi cela derange les gents sachant bien que tt ces detaillant travail pour la mafia algeriennes qui est le pouvoir et que ces meme jeunes les rends plus riche en vendant cette merde a qui ? au peuple ? pourquoi personne n oriente ces jeunes leurs explique que lorsqu il gagne 100 dinars la mafia en gagne 10000 ( facon de parler) tt le monde sais quecette marchandises et distribuer par les barons qui commande ce pays et en plus ces meme jeunes insulte l etat et les generaux mais en meme temps il travail indirectment et mange de l argent de ces gents ????ils ne le savent pas ??? je m endoute ???
    et en oublier nos quartier ou nous n arrivons plus a marche a cause de ces table partout et les jeunes qui dragues a tort ou a raison nos soeurs et femmes ???? et salise nos quartier avec leurs carton ? empoissones nos enfants et nos freres ?
    et en oublis aussi les magazins qui n arrivent plus a vendre leurs marchandises et qui payes des taxes et le reste et qui risque de perdre leurs fonds de commerce ?????
    pourquoi maintenaant une tres bonne questions , moi point de vue et le suivant j ai deux hypothese , la premiere et que salal qui est comme meme connu pour etre un technocrate et qui ne fais pas dans dentelle et la deuxieme , sellal applique les recommendations de certain sphere qui veulent toucher certains barrons , une guerre entre les grands????
    bref

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de salim12
    Date d'inscription
    juin 2011
    Localisation
    ici
    Messages
    661

    Par défaut

    Au lieu de s'attaquer au petit revendeur on ferait mieux de jeter un oeil sur les barons du container , ceux là justement qui alimentent ces marchés illégaux , et là je donne raison à Sellal pour la grande lessive qu'il se promet de faire .
    Salam

Discussions similaires

  1. Marchés informels : Mise en œuvre d’un programme d’assainissement
    Par romance dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/07/2012, 13h28
  2. Nadine Morano... prêche le racisme sur les marchés
    Par kredence dans le forum Le Café
    Réponses: 0
    Dernier message: 03/11/2009, 03h44
  3. Les jeunes porteurs de retour dans les marchés
    Par kredence dans le forum Le Café
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/08/2009, 07h17
  4. Zimbabwe et Chypre: Sonatrach sur de nouveaux marchés
    Par kredence dans le forum Economie
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/04/2009, 00h45
  5. Expulsés, les ânes sur les marches du tribunal !
    Par kredence dans le forum Le Café
    Réponses: 0
    Dernier message: 25/03/2009, 00h27

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •