Algérie : L’ancien président Chadli Bendjedid admis dans un état critique à l’hôpital Ain Naâdja

L’ancien président algérien, Chadli Bendjedid, 83 ans, a été admis mercredi 3 octobre dans un état critique à l’hôpital militaire de Ain Naadja, sur les hauteurs d’Alger, a appris D.N.A de sources concordantes. Chadli Bendjedid dont l’état est jugé critique souffre d’un cancer du rein qui se serait métastasé. Selon nos informations, le pronostic vital de l'ex-chef de l'état n’a pas été engagé.
Quelques mois plutôt, M. Bendjedid a été transféré dans un hôpital parisien où il a subi une ablation du rein. Des radios effectuées récemment en France par les médecins du président ont diagnostiqué une métastase notamment au niveau des os et de l’estomac.
La pathologie dont souffre M. Chadli Bendjedid a été détecté en octobre 2011 lors de son admission dans un hôpital en France.
Né le 1e juillet 1929, Chadli Bendjedid a fait l’essentiel de sa carrière dans l’armée avant de succéder en 1979, avec le grade de colonel, au président Houari Boumediene mort en décembre 1978.
Chaldi sera élu trois fois président de la république avant qu’il ne quitte ses fonctions le 12 janvier 1992 peu de temps après la victoire du FIS (Front islamique du salut) aux élections législatives de décembre 1991.
Depuis, Chadli Bendjid s’est astreint à un devoir de réserve qu’il a rompu à peu d’occasions. Partageant sa vie entre Alger et Oran, il s’est attelé ces quatre dernières années à la rédaction de ses mémoires dont la parution est prévue pour le 1 novembre prochain.
Lire l'article original : Algérie : L’ancien président Chadli Bendjedid admis dans un état critique à l’hôpital Ain Naâdja | D.N.A - Dernières nouvelles d'Algérie