Le contenu du Web algrien est encore pauvre et drisoire. C’est le constat qui a t dress par les reprsentants de Google venus de France pour participer l’vnement Google Extended Day organis l’Ecole Suprieure d’Informatique (ESI).

Pour la premire fois que Google s’est invit Alger, la franchise et la sincrit ont t au rendez-vous. Jalil Chikhi et Djamil Bouabane, tous les deux employs Google France, ont incit les tudiants de l’ESI, les chefs d’entreprises, des webmasters, des journalistes web et des publicitaires spcialiss en webmarketing de multiplier leurs efforts pour dvelopper le web algrien dont le potentiel n’est pas encore exploit comme il le faut.

Lors des sessions de formation mises en place pour expliquer les diffrents produits et services que propose Google, Jalil Chikhi et Djamil Bouabane ont expliqu que le web peut davantage contribuer la cration de la richesse en Algrie. Mais pour cela, il faudra dvelopper des sites intressants avec des contenus trs forte valeur ajoute et ce afin d’attirer des annonceurs et des investisseurs. A vous les Algriens de dvelopper votre web. C’est cette seule condition que Google va s’intresser srieusement l’Algrie pour venir y investir , ont rsum les deux employs de Google France.

Abdou S. - Algrie Focus