Le Sud 4X4 ouvre ses portes avec 15 marques asiatiques et européennes

De notre envoyé spécial à Ghardaïa Djamel Zerrouk

Le Salon du tout-terrain et du véhicule utilitaire a ouvert, hier, sa 9e édition à Ghardaïa en présence des autorités locales. Dénommée le Sud 4X4, l’exposition regroupe 15 marques de véhicules lourds et de bus d’origine asiatique et européenne. Abritée dans des locaux d’une superficie de 2 500 mètres carrés, la manifestation est organisée par CESAM, le Centre d’exposition, Salons et activités du Mzab.


L’idée de lancer ce salon émane de M. Mustapha Chaouche, ex-P-DG de la première société d’informatique privée, ASTEIN.
Le Salon 1e Sud 4X4 a été créé à la demande des autorités de la wilaya de Ouargla. «C’était en 1998 mais nous avons dû le transférer à titre définitif à Ghardaïa à
partir de la 4e édition», nous a confié M. Chaouch.

Le CESAM, l’organe initiateur, devait ensuite passer sous le contrôle d’une autre firme présidée par Mme Hacina Zegzag.

Des marques comme TATA, Daewoo Trucks, Ford, Foton, Saipa, Steyer, Fuqi, Bus Zongtong, Camions Yasuzi etc., y sont exposées.

Le Salon qui a réservé par ailleurs une aire à des voitures de type léger sera ouvert jusqu’au 26 décembre et a l’ambition de recevoir 2 000 visiteurs.

Selon les organisateurs, des commandes fermes ont été opérées par des particuliers de la région mais aussi de lointaines wilayas comme celle de Tipasa, au nord du pays.

En inaugurant le Salon, les autorités locales de la wilaya de Ghardaïa se sont dit prêtes à instruire et à faire des commandes pour différents services, notamment en véhicules tout-terrain.

«La wilaya de Ghardaïa sera aux côtés du Sud 4X4 surtout qu’il s’agit d’une initiative économique de grande importance pour la région centre du Sahara», a relevé un haut
responsable local.

Le Sud 4X4 figure désormais dans les agendas des principaux salons dédiés aux véhicules du pays.

Il faut rappeler que le palais des Expositions, propriété de CESAM, vient d’être réhabilité après avoir été durement éprouvé par les inondations d’octobre dernier qui ont touché Ghardaïa et ses environs.

D. Z.

http://www.jeune-independant.net/pag...exDerniere.htm