Page 1 sur 7 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 61

Discussion: Informatisation de l'administration algérienne

  1. #1
    Banned
    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    63

    Par défaut Informatisation de l'administration algérienne

    L'Algérie est l'un des pays arabes où l'usage de l'informatique est assez répandu et en extension progressive dans différents secteurs. Au cours de ces deux dernières décennies, le pays a vu un développement important de l'Internet et la diversification des domaines d'utilisation de l'outil informatique.

    Cela s'est concrétisé par la prolifération vertigineuse des cybercafés gérés par de jeunes diplômés des universités algériennes, offrant ainsi un large éventail aux internautes et autres candidats à l'initiation. Parallèlement à cela, une multitude d'écoles privées spécialisées dans l'enseignement des différentes disciplines informatiques ont également vu le jour.
    Néanmoins, les pouvoirs publics ont fait montre d'une incapacité criante à suivre cette ascension de la société algérienne, préférant observer une prudence et une certaine retenue quant à l'introduction de cet outil indispensable dans la vie moderne.
    A priori, l'administration n'a pas jugé utile d'accompagner cette importante évolution technologique dans le pays, restant ainsi à l'écart de ces chamboulements. L'e-gouvernance reste un concept étranger aux moeurs de l'administration algérienne. Du côté des opérateurs privés, à peine si des sites et des adresses électroniques proposant des prestations de services trouvent des échos à leurs sollicitations.
    Même chose pour la presse en ligne qui reste très méconnue dans notre pays.A Oran, la communication et l'information sont le parent pauvre de la gestion locale. La commune d'Oran, l'une des plus importantes du pays, ne dispose pas d'un département de la communication, digne de ce nom.
    Pendant des années, ce volet a été occulté, tant il charriait méfiances et craintes, somme toute injustifiées. L'installation du nouveau wali d'Oran a imprégné un nouveau souffle à l'action communale et à la modernisation des procédés de gestion et de communication.
    A ce titre, il a annoncé son intention de mettre sur pied une commission de communication et d'information, «digne d'une grande métropole comme Oran». Une commission composée des meilleurs journalistes de la wilaya ainsi que des spécialistes de la communication, maîtrisant le domaine et les langues étrangères, notamment l'anglais.
    Ne comptant pas rester à l'écart de cette mue qui se profile, le jeune maire de la ville d'Oran a entrepris des initiatives dans le sens d'une amélioration de la gestion de la communication.
    A cet effet, une revue de la ville est en cours d'élaboration par un groupe de journalistes. «Une revue qui aura un regard critique quant à la gestion locale et radioscopique par rapport aux lacunes et restes à réaliser», estime Zine Eddine Hassam, président de l'Assemblée populaire communale d'Oran.
    Parallèlement, un site Internet de la ville est en cours de réalisation et devra voir le jour incessamment. «La délibération relative à la création de ce site a été approuvée par l'assemblée et nous avons fait appel à des spécialistes pour son élaboration.
    Nous réservons beaucoup de surprises agréables aux citoyens, notamment la communauté résidant à l'étranger», nous confiera-t-il. En guise de surprise, le maire fait allusion, sans doute, à la commande et à la délivrance par Internet d'extraits de naissance 12 S et autres services, notamment un espace dédié aux doléances.
    Ce sont les responsables de l'entreprise à laquelle a été confié le marché en question qui auront à charge de gérer ces dossiers, dans un premier temps. Ils devront, par la suite, former des jeunes pour prendre le relais et gérer ces espaces au nom de la ville.
    Il y a lieu de noter que le service de l'état civil a été entièrement informatisé et relié aux secteurs urbains de la ville. Les citoyens peuvent, désormais, retirer leurs extraits de naissance 12 S des secteurs urbains de leurs lieux de résidence.

    MOHAMED OUANEZAR

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par défaut

    et chez toi quand n est il du net
    ma contribution est modique mais mon soutien est sincere


    laha rijaalouha wa nissaouha wachababiha, Notre pays est libre, indépendant,


    bismi allah bdit wa3la nâabi sallit :

    أرفت أبريقـي وترضيــت وربـي أعطــانـي ماتمنــيت

    Arfet abriki wa atwaddit ou rabbi aâtanni ma atmanit

    J'ai fais ma prière et le bon dieu m’a donné tout ce dont j’ai espéré

  3. #3
    Banned
    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    63

    Par défaut

    Citation Envoyé par romance Voir le message
    et chez toi quand n est il du net
    A lalla romance, commencons par discuter les bien faits de cette action efficasse et moderne en Algérie et aptés si tu veux nous passons à celle du Maroc.

    Je suis obligé de te répondre, le Maroc est presque prêt pour informatiser toute son administration publique durant l'année 2013, les sociétés privées la plupart sont complétements informatisées

    Et pour te donner un aperçu sur le net au MAROC, des choses sont dejà réalisées, d'autres sont en cours:



  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    Citation Envoyé par MAEDI Voir le message
    A lalla romance, commencons par discuter les bien faits de cette action efficasse et moderne en Algérie et aptés si tu veux nous passons à celle du Maroc.

    Je suis obligé de te répondre, le Maroc est presque prêt pour informatiser toute son administration publique durant l'année 2013, les sociétés privées la plupart sont complétements informatisées

    Et pour te donner un aperçu sur le net au MAROC, des choses sont dejà réalisées, d'autres sont en cours:




    ya si MAEDI tt ce que tu ecris plus haut et des POJETS , programme pour , projet de , plan et les verbes conjuge en future
    quand en parle d etat de fais en parle du present pas du future , et une question qui a ecrit le sujet en bas ( pas le nom) la nationalite et quel journal et /ou presse , j imagine un truc marocain non
    2eme question que cherche un marocain sur un sujet pareil qui concerne l algerie ?

  5. #5
    Banned
    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    63

    Par défaut

    Citation Envoyé par nassim73 Voir le message
    ya si MAEDI tt ce que tu ecris plus haut et des POJETS , programme pour , projet de , plan et les verbes conjuge en future
    quand en parle d etat de fais en parle du present pas du future , et une question qui a ecrit le sujet en bas ( pas le nom) la nationalite et quel journal et /ou presse , j imagine un truc marocain non
    2eme question que cherche un marocain sur un sujet pareil qui concerne l algerie ?
    En intervenant: au moins expliques nous ce que tu veux dire pour pouvoir te répondre.

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de romance
    Date d'inscription
    octobre 2008
    Messages
    4 765

    Par défaut

    Citation Envoyé par nassim73 Voir le message
    ya si MAEDI tt ce que tu ecris plus haut et des POJETS , programme pour , projet de , plan et les verbes conjuge en future
    quand en parle d etat de fais en parle du present pas du future , et une question qui a ecrit le sujet en bas ( pas le nom) la nationalite et quel journal et /ou presse , j imagine un truc marocain non
    2eme question que cherche un marocain sur un sujet pareil qui concerne l algerie ?

    c est pareil pour l Algérie certaines choses sont deja realisees et d autres sont en cours rien de plus anormal venant d un pays qui est sorti d une décennie noire

    pas comme au Maroc ou il n a connu aucun chamboulement donc je trouve que le Maroc est tres en retard sur le pan de développement technologique

    donc pour resumer le tout faut pas comparer un pays comme l Algérie qui a subit des tornades avec le Maroc qui a ete plus que tranquille

    maintenant la tendance comme a s inverser en ce moment sa s agite au Maroc on ne compte plus les manifs social et qui sont reprimes a coup de matraque
    ma contribution est modique mais mon soutien est sincere


    laha rijaalouha wa nissaouha wachababiha, Notre pays est libre, indépendant,


    bismi allah bdit wa3la nâabi sallit :

    أرفت أبريقـي وترضيــت وربـي أعطــانـي ماتمنــيت

    Arfet abriki wa atwaddit ou rabbi aâtanni ma atmanit

    J'ai fais ma prière et le bon dieu m’a donné tout ce dont j’ai espéré

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de ICOSIUM
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 255

    Par défaut

    Citation Envoyé par MAEDI Voir le message


    L'Algérie est l'un des pays arabes où l'usage de l'informatique est assez répandu et en extension progressive dans différents secteurs. Au cours de ces deux dernières décennies, le pays a vu un développement important de l'Internet et la diversification des domaines d'utilisation de l'outil informatique.


    Cela s'est concrétisé par la prolifération vertigineuse des cybercafés gérés par de jeunes diplômés des universités algériennes, offrant ainsi un large éventail aux internautes et autres candidats à l'initiation. Parallèlement à cela, une multitude d'écoles privées spécialisées dans l'enseignement des différentes disciplines informatiques ont également vu le jour.
    Néanmoins, les pouvoirs publics ont fait montre d'une incapacité criante à suivre cette ascension de la société algérienne, préférant observer une prudence et une certaine retenue quant à l'introduction de cet outil indispensable dans la vie moderne.
    A priori, l'administration n'a pas jugé utile d'accompagner cette importante évolution technologique dans le pays, restant ainsi à l'écart de ces chamboulements. L'e-gouvernance reste un concept étranger aux moeurs de l'administration algérienne. Du côté des opérateurs privés, à peine si des sites et des adresses électroniques proposant des prestations de services trouvent des échos à leurs sollicitations.
    Même chose pour la presse en ligne qui reste très méconnue dans notre pays.A Oran, la communication et l'information sont le parent pauvre de la gestion locale. La commune d'Oran, l'une des plus importantes du pays, ne dispose pas d'un département de la communication, digne de ce nom.
    Pendant des années, ce volet a été occulté, tant il charriait méfiances et craintes, somme toute injustifiées. L'installation du nouveau wali d'Oran a imprégné un nouveau souffle à l'action communale et à la modernisation des procédés de gestion et de communication.
    A ce titre, il a annoncé son intention de mettre sur pied une commission de communication et d'information, «digne d'une grande métropole comme Oran». Une commission composée des meilleurs journalistes de la wilaya ainsi que des spécialistes de la communication, maîtrisant le domaine et les langues étrangères, notamment l'anglais.
    Ne comptant pas rester à l'écart de cette mue qui se profile, le jeune maire de la ville d'Oran a entrepris des initiatives dans le sens d'une amélioration de la gestion de la communication.
    A cet effet, une revue de la ville est en cours d'élaboration par un groupe de journalistes. «Une revue qui aura un regard critique quant à la gestion locale et radioscopique par rapport aux lacunes et restes à réaliser», estime Zine Eddine Hassam, président de l'Assemblée populaire communale d'Oran.
    Parallèlement, un site Internet de la ville est en cours de réalisation et devra voir le jour incessamment. «La délibération relative à la création de ce site a été approuvée par l'assemblée et nous avons fait appel à des spécialistes pour son élaboration.
    Nous réservons beaucoup de surprises agréables aux citoyens, notamment la communauté résidant à l'étranger», nous confiera-t-il. En guise de surprise, le maire fait allusion, sans doute, à la commande et à la délivrance par Internet d'extraits de naissance 12 S et autres services, notamment un espace dédié aux doléances.
    Ce sont les responsables de l'entreprise à laquelle a été confié le marché en question qui auront à charge de gérer ces dossiers, dans un premier temps. Ils devront, par la suite, former des jeunes pour prendre le relais et gérer ces espaces au nom de la ville.
    Il y a lieu de noter que le service de l'état civil a été entièrement informatisé et relié aux secteurs urbains de la ville. Les citoyens peuvent, désormais, retirer leurs extraits de naissance 12 S des secteurs urbains de leurs lieux de résidence.

    MOHAMED OUANEZAR

    Informatiser réellement l’administration publique algérienne est une chose tout à fait possible et à la portée des pouvoirs publics aussi bien en moyens humains que matériels, et tout de suite. IL y a des entreprises nationales dont l’administration et la gestion de certains services est informatisée depuis plus de 30 ans, Air Algérie, Sonatrach, et autres.
    Informatiser n’est pas équiper de PC et imprimantes des bureaux et cela n’a aucun rapport avec les cybercafés.
    L’informatisation de l’administration tel qu’elle se fait dans beaucoup de pays implique beaucoup de rigueur et de transparence et surtout un pouvoir de contrôle assez rapide et efficient, d’où réduction drastique de la bureaucratie, économies importantes de temps et d’argent –
    Cela arrangerait la vie des citoyens et l’économie nationale, mais cela n’arrange pas les pouvoirs où la corruption est érigée en système que ce soit chez nous où ailleurs où c'est le cas.
    La transparence, la rigueur, la célérité dans l’exécution des taches, etc, n’arrangent pas des systèmes qui naviguent dans l’obscurité, la corruption, le népotisme, l’imposture, le faux et l’usage du faux, les évasions fiscales, les affaires louches les prêtes -nom et la listes des méfaits est très longue.

    Mais rêver c’est toujours ça, ….


    Pour récupérer mon fameux S12il y a 2 ans de ça, ce fut ’’ la croix et la bannière’’,….. je ne vous raconte pas.

    ''Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes ; c'est vivre d'une façon qui respecte et renforce la liberté des autres. ''
    Mandela

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    Citation Envoyé par MAEDI Voir le message
    En intervenant: au moins expliques nous ce que tu veux dire pour pouvoir te répondre.
    ok je t explique :

    Toi dire a Moi , toi ecriture ( souligner) toujours dnas le future toi pouvoir explique Moi
    Moi comprendre Toi



    •Maroc Numeric 2013 : Les chantiers se mettent en place
    Lancement à Rabat du programme Injaz
    Le plan INJAZ va aider les étudiants en TIC à s’équiper
    •La société marocaine à l’heure du e-gouvernement
    •Les E-Services en perspectives du plan « Maroc Numéric 2013
    •INJAZ : pour que les étudiants s’équipent en téléphone et internet
    •Maroc Numeric 2013 : Le programme « Infitah » présenté aux PME de la région Fès-Boulemane

  9. #9
    Banned
    Date d'inscription
    décembre 2012
    Messages
    63

    Par défaut

    Citation Envoyé par romance Voir le message
    c est pareil pour l Algérie certaines choses sont deja realisees et d autres sont en cours rien de plus anormal venant d un pays qui est sorti d une décennie noire

    pas comme au Maroc ou il n a connu aucun chamboulement donc je trouve que le Maroc est tres en retard sur le pan de développement technologique

    donc pour resumer le tout faut pas comparer un pays comme l Algérie qui a subit des tornades avec le Maroc qui a ete plus que tranquille

    maintenant la tendance comme a s inverser en ce moment sa s agite au Maroc on ne compte plus les manifs social et qui sont reprimes a coup de matraque
    POURQUOI, VOUS SORTEZ DU SUJET POUR PARLER POUR NE RIEN DIRE ??????

    On parle techniques informatiques et non autres choses

    C'est votre façon de discuter ???????

    UN PEU DE SERIEUX, CE N'EST PAS INTERDIT !!!!!!!

  10. #10
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    Citation Envoyé par MAEDI Voir le message
    POURQUOI, VOUS SORTEZ DU SUJET POUR PARLER POUR NE RIEN DIRE ??????

    On parle techniques informatiques et non autres choses

    C'est votre façon de discuter ???????

    UN PEU DE SERIEUX, CE N'EST PAS INTERDIT !!!!!!!


    pour IT je te rappel quand nos jeunes informaticiens ont bloquer 70 sites officials marocains ya pas longtemps ???

Discussions similaires

  1. Vol à l'algérienne...
    Par Toufik dans le forum Le Café
    Réponses: 10
    Dernier message: 15/08/2012, 00h55
  2. Un embryon d'administration populaire se met en place en Libye
    Par Jalal dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 3
    Dernier message: 31/08/2011, 11h30
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 31/05/2011, 19h49
  4. Des algériens traité comme des chiens par l'administration française
    Par zimbalist dans le forum Communauté Algérie Monde
    Réponses: 11
    Dernier message: 29/12/2010, 10h12
  5. Une pub algérienne
    Par Desperado dans le forum Le Café
    Réponses: 13
    Dernier message: 07/11/2008, 04h22

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •