Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 13

Discussion: Communication

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut Communication




    In Amenas et bien avant : les premières conclusions

    par Kamel Daoud

    De quoi, de qui parler en premier ? D'abord de la communication. Elle sera désastreuse. L'affaire d'In Amenas sera sans images, sans détails, sans informations. Pays fermé à lui-même, aux siens et au reste de l'humanité. C'est à peine si Dahou Ould Kablia viendra expliquer un peu ce qui se passe et ne parlons même pas (pour rester poli) de la convocation risible du ministre de la Communication, chargé de jouer (mal) le rôle d'un ministre de la Communication. Le reste ? Les Algériens le puiseront dans les chaînes TV étrangères et les agences de l'au-delà. On aura vu François Hollande chaque quart d'heure, Cameron chaque demi-heure, le porte-parole du Japon ou du state département US. Et Bouteflika ? Vous le verrez chaque quatre ans. D'ailleurs In Amenas ne vous concerne pas, n'est pas votre affaire, votre gaz ou votre pays ou vos proches et amis qui s'y trouvent. Ould Kabila vous dira que les terroristes ne viennent pas d'ailleurs il y a deux jours, puis qu'ils viennent de Libye il y a un jour et n'en éprouve aucune gêne.

    Bilan de la com' ? Belmokhtar 2, l'Occident 1, Algérie zéro.

    Ensuite, il y a le «qui fait quoi ?». On a eu droit à l'appel contre l'OTAN en mai 2012. Souvenez-vous : si vous ne votez pas, l'OTAN va attaquer. Tous ceux qui parlaient de changement, de démocratie et de liberté ont été taxés de Harkis, de pro-Occidentaux, de pro-Français et de fervents soutiens de la recolonisation. Le Régime s'est refait une légitimité anticoloniale en se refaisant une guerre imaginaire pour stopper la contagion des révoltes «arabes». A la fin ? Hollande est reçu à Tlemcen pour l'audit du mandat Bouteflika et pour une prolongation de la régence. Et par la suite, ceux-là mêmes qui ont gonflé le bon peuple à l'hypernationalisme populiste, ouvrent l'espace aérien du pays à la France et ne s'expliquent même pas devant leurs indigènes. Et ensuite ? La même moquerie : on parle de l'expérience antiterroriste algérienne soi-disant mondialement reconnue, du tout-sécuritaire, de frontières sécurisées, d'armée expérimentée, on multiplie les réunions d'état-major et du grand muet à Tamanrasset et au Sahel, pour conclure sur l'affaire In Amenas : un groupe de 60 personnes, qui se promène en pick-up, prend une base stratégique en une demi-heure, prend des centaines d'otages et fait son numéro international.

    La conclusion des internautes algériens ? On arrive à intercepter Zayd Yacine, le militant condamné à six mois avec sursis pour avoir frappé la main d'un policier avec son visage (!) dans un bus entre Ouargla et Hassi Messaoud, on tabasse avec application des chômeurs à Ouargla mais on n'arrive pas à voir une caravane de fous qui veut faire exploser le pays. D'où la demande des comptes : on veut des comptes et des explications non seulement sur l'assaut, la prise d'otages mais surtout sur l'incompétence qui a permis que cela arrive. L'action de l'armée, hier, ne doit pas faire oublier les inactions d'avant. On ne négocie pas avec des terroristes, certes, mais on ne négocie pas avec l'incompétence aussi. Celle qui écrase les jeunes cadres de notre armée, sous le poids de quelques vieillards qui s'éternisent dans les galons et la vieillesse.


    Et ensuite ? La peur. La peur de voir le pays, le nôtre, sombrer dans l'infréquentabilité et la solitude à cause de cette génération d'incompétences organisées. La peur de voir revenir les années 90 et les années 1830 à cause de ceux qui pensent à leurs prolongations et pas à notre nation. La peur de voir ce pays être dépecé par l'extérieur après avoir été vidé de l'intérieur. La peur de voir continuer la gabegie et l'incompétence et le mépris, pour toute une vie alors que la vie est courte et la nation fragile. La peur de voir ce pays finir en champs de manœuvres parce que ceux qui le dirigent malgré lui n'assurent plus ni la sécurité des approvisionnements, ni la sécurité de nos ressources, ni la sécurité des personnes et des frontières, et seulement leur sécurité propre et celle des leurs.

    La peur donc est la dernière et la première conclusion. Nous voilà encore au centre du monde, mais par le pire et l'habituel : le sang, l'armée, les islamistes, l'incompétence, la mauvaise communication. Nous qui avons à peine rejoint l'humanité normale.
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Citation Envoyé par la terre Voir le message


    In Amenas et bien avant : les premières conclusions

    par Kamel Daoud

    De quoi, de qui parler en premier ? D'abord de la communication. Elle sera désastreuse. L'affaire d'In Amenas sera sans images, sans détails, sans informations. Pays fermé à lui-même, aux siens et au reste de l'humanité. C'est à peine si Dahou Ould Kablia viendra expliquer un peu ce qui se passe et ne parlons même pas (pour rester poli) de la convocation risible du ministre de la Communication, chargé de jouer (mal) le rôle d'un ministre de la Communication. Le reste ? Les Algériens le puiseront dans les chaînes TV étrangères et les agences de l'au-delà. On aura vu François Hollande chaque quart d'heure, Cameron chaque demi-heure, le porte-parole du Japon ou du state département US. Et Bouteflika ? Vous le verrez chaque quatre ans. D'ailleurs In Amenas ne vous concerne pas, n'est pas votre affaire, votre gaz ou votre pays ou vos proches et amis qui s'y trouvent. Ould Kabila vous dira que les terroristes ne viennent pas d'ailleurs il y a deux jours, puis qu'ils viennent de Libye il y a un jour et n'en éprouve aucune gêne.

    Bilan de la com' ? Belmokhtar 2, l'Occident 1, Algérie zéro.

    Ensuite, il y a le «qui fait quoi ?». On a eu droit à l'appel contre l'OTAN en mai 2012. Souvenez-vous : si vous ne votez pas, l'OTAN va attaquer. Tous ceux qui parlaient de changement, de démocratie et de liberté ont été taxés de Harkis, de pro-Occidentaux, de pro-Français et de fervents soutiens de la recolonisation. Le Régime s'est refait une légitimité anticoloniale en se refaisant une guerre imaginaire pour stopper la contagion des révoltes «arabes». A la fin ? Hollande est reçu à Tlemcen pour l'audit du mandat Bouteflika et pour une prolongation de la régence. Et par la suite, ceux-là mêmes qui ont gonflé le bon peuple à l'hypernationalisme populiste, ouvrent l'espace aérien du pays à la France et ne s'expliquent même pas devant leurs indigènes. Et ensuite ? La même moquerie : on parle de l'expérience antiterroriste algérienne soi-disant mondialement reconnue, du tout-sécuritaire, de frontières sécurisées, d'armée expérimentée, on multiplie les réunions d'état-major et du grand muet à Tamanrasset et au Sahel, pour conclure sur l'affaire In Amenas : un groupe de 60 personnes, qui se promène en pick-up, prend une base stratégique en une demi-heure, prend des centaines d'otages et fait son numéro international.

    La conclusion des internautes algériens ? On arrive à intercepter Zayd Yacine, le militant condamné à six mois avec sursis pour avoir frappé la main d'un policier avec son visage (!) dans un bus entre Ouargla et Hassi Messaoud, on tabasse avec application des chômeurs à Ouargla mais on n'arrive pas à voir une caravane de fous qui veut faire exploser le pays. D'où la demande des comptes : on veut des comptes et des explications non seulement sur l'assaut, la prise d'otages mais surtout sur l'incompétence qui a permis que cela arrive. L'action de l'armée, hier, ne doit pas faire oublier les inactions d'avant. On ne négocie pas avec des terroristes, certes, mais on ne négocie pas avec l'incompétence aussi. Celle qui écrase les jeunes cadres de notre armée, sous le poids de quelques vieillards qui s'éternisent dans les galons et la vieillesse.


    Et ensuite ? La peur. La peur de voir le pays, le nôtre, sombrer dans l'infréquentabilité et la solitude à cause de cette génération d'incompétences organisées. La peur de voir revenir les années 90 et les années 1830 à cause de ceux qui pensent à leurs prolongations et pas à notre nation. La peur de voir ce pays être dépecé par l'extérieur après avoir été vidé de l'intérieur. La peur de voir continuer la gabegie et l'incompétence et le mépris, pour toute une vie alors que la vie est courte et la nation fragile. La peur de voir ce pays finir en champs de manœuvres parce que ceux qui le dirigent malgré lui n'assurent plus ni la sécurité des approvisionnements, ni la sécurité de nos ressources, ni la sécurité des personnes et des frontières, et seulement leur sécurité propre et celle des leurs.

    La peur donc est la dernière et la première conclusion. Nous voilà encore au centre du monde, mais par le pire et l'habituel : le sang, l'armée, les islamistes, l'incompétence, la mauvaise communication. Nous qui avons à peine rejoint l'humanité normale.
    c est qui ce daoud
    Dernière modification par ahmeddamien ; 19/01/2013 à 23h29.
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    c est DAVID et je vois deja romance avec sa replique

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    lol
    rien n est bon
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  5. #5
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    Citation Envoyé par ahmeddamien Voir le message
    lol
    rien n est bon
    la chaleur des uns fais ...........des autres

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    chère amie la Terre
    en Algérie il existe une nouvelle mentalité
    " peu importe ce qu'il dit du moment que c'est lui qui le dit "

    contentes toi de la section cuisine c'est moins stressant d'ailleurs c'est ma future résolution
    Mon rôle dans la vie consiste à pointer le mal, les spécialistes sauront comment le combattre.

    el bolitik tkhabete

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par bel1000 Voir le message
    chère amie la Terre
    en Algérie il existe une nouvelle mentalité
    " peu importe ce qu'il dit du moment que c'est lui qui le dit "

    contentes toi de la section cuisine c'est moins stressant d'ailleurs c'est ma future résolution
    tu as raison bel
    je vais faire un tour à la cuisine de suite !
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par ahmeddamien Voir le message
    c est qui ce daoud
    DAOUD est un journaliste ,que tu peux lire dans le journal "le quotidien d'oran"
    sa rubrique : RAINA RAIKOUM

    bonne lecture
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  9. #9
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    juin 2012
    Localisation
    bahrain
    Messages
    2 317

    Par défaut

    nous avons un nouveau chef ..............biensurs ne vous exciter pas , pas pour l algerie , cela risque de prendre un autre siecle
    mais un chef cuisinier , apres une longue experience dans l armee a bechar durant les annees 70 mainteant un chef etoilee

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Citation Envoyé par bel1000 Voir le message
    chère amie la Terre
    en Algérie il existe une nouvelle mentalité
    " peu importe ce qu'il dit du moment que c'est lui qui le dit "

    contentes toi de la section cuisine c'est moins stressant d'ailleurs c'est ma future résolution
    CA c'est une bonne résolution...

    bravo aleyk
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

Discussions similaires

  1. La justice américaine se penche sur la communication des e-mails
    Par kredence dans le forum Support Multimédia
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/04/2010, 08h03
  2. La Fifa se sépare de son directeur de la communication
    Par Sabrina dans le forum Tout le Sport
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/12/2009, 18h07

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •