Ca fini pas.
Des éléments des groupes chargés d’assurer la sécurité du gazoduc Hassi R’mel-Dellys ont trouvé la mort et sept autres blessés dans une attaque terroriste survenue dans la nuit de dimanche 27 janvier, vers 21h, au niveau de Ain Chriki dans la commune de Djebahia à 20km à l’ouest de Bouira, a-t-on appris de sources sécuritaires. Selon les mêmes sources, le groupe terroriste, dont le nombre reste indéterminé, a attaqué le détachement à l’aide des Heb heb (mortier artisanal). Plusieurs véhicules appartenant aux éléments de ce détachement ont été touchés.
Un violent accrochage s’en est suivi entre les deux parties, selon nos sources, qui précisent que l’accrochage a duré plus d’une heure. La riposte des patriotes a repoussé le groupe terroriste.
Les blessés ont été évacués vers l’hôpital Mohamed Boudiaf de Bouira. Des unités de l’armée se sont dépêchées sur les lieux de cette attaque et une opération de recherche a été déclenchée. L’axe autoroutier traversant la commune de Djebahia a été fermé durant toute la nuit. Les automobilistes ont été déviés sur la RN05.
Notons que ce n’est pas la première fois que les éléments chargés de la sécurité des conduites de gaz soient la cible des groupes armés. Des attaques similaires avaient été enregistrées sur les parties traversant les deux communes de Djebahia et d’Aomar à l’ouest de la wilaya.
Le gazoduc de Hassi R’mel qui alimente les régions du centre et du nord du pays avait été ciblé par les groupes terroristes à deux reprises au courant de l’année 2011.
Au début du mois de décembre de la même année 2011, un attentat terroriste à la bombe avait ciblé, dans la commune de Aomar, à 20 kilomètres de Bouira, un groupe de patriotes chargé de la sécurité du gazoduc Hassi R’mel- Cap Djinet. Bilan : Un mort et deux blessés parmi les patriotes.

Amar Fedjkhi