Le Qatar tente de se rendre indispensable aupres de multiples partenaires en raison
de son manque de capacites militaires et de sa faiblesse demographique...c'est un jeu
tres dangeureux.
Cette politique peut etre qualifiee audacieuse et multidirectionelle etait appliquee dans
les annees 90 qui a permis le debut de cette politique "soit disant" volontaire et ouverte.
c'est une politique audacieuse mais ambigue et contradictoire.
Ce financement pour israel et autres n'est pas nouveau.... le Qatar manque de beaucoup
de clarte.