Le week-end dernier dans une commune de l'Ariège, un homme passablement aviné est rentré dans un appartement qu'il pensait être le sien et dans une chambre qu'il pensait être la sienne. Il jure s'être trompé.Cette histoire pourrait être une illustration du slogan de la campagne des années 90 contre les ravages de l'alcool : "Tu t'es vu quand t'as bu". A Pamiers, dans l'Ariège, un homme ivre s'est trompé de lit et de compagne alors qu'il rentrait chez lui.

Cela s'est passé le week-end dernier, comme le raconte le journal La Dépêche. Cet homme, militaire de profession, prend la direction de son domicile. Il est soûl, paf, enivré... Et en plus, il fait nuit. Bref, il a du mal et se trompe d'appartement donc de chambre également. Il se glisse dans le lit de celle qu'il croit être son amie et l'enlace... Hurlements de l'inconnue. L'homme dessoule tout de go et s'arrête net.

La femme porte plainte. A l'hôtel de police, raconte encore La Dépêche, l'homme, confus, aurait expliqué s'être trompé et juré qu'il n'en voulait pas du tout après cette inconnue. Déféré mardi après-midi, l'homme pourrait prochainement se retrouver devant la justice pour agression sexuelle et violation de domicile.