La Voix de la Russie. Est-ce que, pour commencer, vous pourriez vous prsenter ?

Ali Zaoui. Je suis expert et stratge en lutte anti-terroriste.

LVdlR. Comment dfiniriez-vous la position de lAlgrie par rapport lintervention franaise au Mali ? Doit-on parler de rserve de la part de larme algrienne ou plutt de franche hostilit ?

Ali Zaoui. LAlgrie ne peut pas singrer dans des pays souverains. Et il y a aussi le Mali qui na pas respect les accords dAlger. Dautre part, en principe, avant toute intervention trangre, il faut consulter les pays les pays du champ, cest--dire le Mali, lAlgrie, la Mauritanie et le Niger. On aurait pris des mesures soit scuritaires, soit politiques. On aurait pu la base rgler le conflit, lAlgrie ayant toujours insist sur un rglement de compte pacifique qui cette fois a partiellement mis en chec la stratgie dingrence.

LVdlR. On dit quil y a une vritable guerre psychologique contre lAlgrie et qui aurait commenc par la prise dotages de ce fameux site gazier dIn Amenas. Pensez-vous que la France avait alors cherch, par le biais dune opration monte de toutes pices, entraner lAlgrie dans sa lutte ?

Ali Zaoui. Ctait justement a le but ! Cest--dire dentraner lAlgrie dans le conflit du Sahel.

LVdlR. Du coup, le rapprochement franco-algrien voqu par les mdias occidentaux nest quun rapport de faade ?

Ali Zaoui. Cest bien a. Toute ingrence au Sahel est susceptible de mettre tout le continent en bullition. La position gographique du Sahel est plus dangereuse que celle de lAfghanistan : voisinage arabo-musulman qui connat pas mal toutes les politiques scuritaires doubl de lapparition du mouvement djihadiste-salafiste. La majorit de ces salafistes a rejoint le Sahel, ce qui prouve que la plupart des terroristes de Tiguentourine proviennent des pays marqus par le printemps arabe. Ce que vous devez savoir, cest que le conflit du Sahel stendra tout le continent africain et au-del de celui-ci avec ces rvolutions engages dans les pays arabes, partant de la Libye, de lEgypte via Syrie et un peu plus loin et aujourdhui il ny a mme plus dAqmi, il faut parler dAl-Qada lchelle panafricaine.

LVdlR. LAlgrie est donc la dernire forteresse rsistante qui retient linvasion du continent ?

Ali Zaoui. Je crois surtout quil faut retourner la table des ngociations. Maintenant, avec llimination prsume de Belmokhtar et dAbou Zeid, le Mali doit retourner aux ngociations avec tous les reprsentants des groupes tribaux et annuler les processus bellicistes contre les chefs des mouvements arabes.

LVdlR. Mais la mort de Zeid et de Belmokhtar ne sont pas encore confirmes (?)

Ali Zaoui. Non, on sait de source sre que Belmokhtar a vraiment t tu. Pour les autres je ne peux pas vous le confirmer, parce que Belmokhtar a t repr il y a 24 heures avant sa mort dans le massif de lAdrar. En fait, il sagit avant tout dune guerre raciale et ethnique. Elle a chang de cours et les exactions commises contre les groupes tribaux arabes sont passs sous silence sous les regards dun monde prtendument civilis. Le retour aux ngociations et la mdiation algrienne st la seule solution envisageable qui pourrait nous faire sortir de la crise. Sinon, le conflit va se gnraliser lensemble du continent africain, sinon, les mouvements terroristes du Nord Mali sexporteront bien au-del des frontires quil a conquises. On voit ce qui se passe au Nigeria, au Cameroun On connat ds lors une autre personne qui prtend vouloir appliquer la Charia en Cte dIvoire, cest El Hadj Abdourahamane Konat.

LVdlR. Mais lAlgrie fait vraiment des efforts pour maintenir un minimum de stabilit ?

Ali Zaoui. Non-non, lAlgrie matrise le dossier africain ! En aucun cas le terrorisme ne nous fait peur, car nous avons 25 ans dexprience de lutte anti-terroriste au moment o tous les pays du monde taient encore aveugles, sourds et muets LAlgrie tait seule contre tous et tout le bassin Mditerranen avait alors profit de la lutte anti-terroriste mene par lAlgrie. Ce nest que le 11 septembre 2001 que tout le monde sest rveill et a ouvert les yeux

LAlgrie semble tre lheure actuelle le dernier bastion du monde arabe, bastion o, dsespr, le bon sens sest rfugi. Tiendra-t-il longtemps ? En attendant, les ples dattraction islamistes treignent de plus en plus la bande sahlienne jusqu lasphyxier. On se demande alors si luranium algrien valait bien toutes ces machinations gopolitiques avec coups dtat dans les pays africains, soutien viscral des groupes islamistes jusque l marginaliss, implication de lAlgrie dans un conflit qui nest certainement pas le sien ? Problmatique suivre