AÏN-TEMOUCHENT: Bientôt une maison de l'environnement

par Mohamed Bensafi


Le secteur de l'environnement d'Aïn-Temouchent va bientôt se renforcer d'un établissement public à caractère industriel (EPIC), chargé de l'éducation environnementale offrant l'opportunité de créer un réseau participatif à l'échelle locale, a indiqué notre source.

Lieu d'information et de sensibilisation, la Maison de l'environnement (ME) a pour objectif de répondre aux questions relatives à l'environnement local qui ciblent prioritairement le public jeune. Cette démarche de proximité est encadrée par le Conservatoire national des formations à l'environnement (CNFE), chargé par le ministère de tutelle de développer des Maisons de l'environnement à travers le territoire national. Le programme s'adresse, avant tout, à la jeune génération car c'est elle, estime-t-on, qui détient les clés de l'avenir.[B] Les écoles, les [/B]maisons de jeunes, les scouts et les autres associations en lien avec la jeunesse, constituent le premier public visé. L'équipe d'éducateurs, dirigée par un chef de projet, organisera des activités telles que le jardinage scolaire, l'animation théâtrale, les travaux manuels, les clubs verts, etc. a expliqué notre source. On y trouvera une cour thérapeutique destinée à initier les enfants aux techniques de jardinage, ajoute-t-on. Grâce à une association spécialisée dans la flore de la région, les plantes endémiques de la wilaya seront répertoriées pour être étudiées. Quant aux énergies renouvelables, le jeune public en aura un exemple en direct puisque des panneaux solaires fourniront l'électricité à la salle de conférences. La future Maison de l'environnement d'Aïn-Temouchent, dont le coût est estimé à 69 millions de dinars, comportera aussi une bibliothèque, un atelier de travaux manuels et un centre de documentation. Le développement d'un réseau avec les partenaires locaux fait l'objet des grandes lignes de la ME. Les institutions publiques et/ou privées de la wilaya touchant à l'environnement sont aussi concernées. Le centre universitaire d'Aïn-Temouchent proposera plusieurs formations scientifiques. Pour la Maison de l'environnement d'Aïn-Temouchent, comme celles implantées au nord du pays, il sera préférablement question de la gestion des déchets, voire du traitement des déchets avec le centre d'enfouissement technique et les déchets dangereux dans les zones industrielles. La Maison de l'environnement d'Aïn-Temouchent devrait être opérationnelle avant la fin 2013. Enfin, on notera que l'objectif des pouvoirs publics est d'équiper chaque wilaya de sa Maison de l'environnement, une quarantaine déjà en 2013.