SALAM

Les 5 hadiths à méditer

Le croyant qui récite le Coran est comparable au cédrat
Le Prophète (sallalahu 3aleyhi wa sallam) a dit : «Le croyant qui récite le Coran est comparable au cédrat : son odeur est parfumée et sa saveur est délicieuse. Le croyant qui ne récite pas le Coran est comparable à une datte : elle n'a pas de parfum, mais son goût est sucré. L'hypocrite qui récite le Coran est comparable à un mythe, son odeur est bonne mais son goût est amer. L'hypocrite qui ne récite pas le Coran est comparable à une coloquinte : elle n'a aucune odeur et son goût est amer». [Rapporté par AI-Bukhàri et Muslim].

2) 7 choses dont la récompense parvient au serviteur dans sa tombe après sa mort
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux. D'après Anas (qu'Allah l'agrée), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : «Il y a 7 choses dont la récompense parvient au serviteur dans sa tombe après sa mort: celui qui a enseigné une science, a creusé le lit d'un fleuve, a creusé un puit, a planté un palmier, a construit une mosquée, a laissé un moushaf (Coran) en héritage ou a laissé un enfant pieux qui demande pardon pour lui après sa mort ». (Rapporté par Al Bazar et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°73)

3) La parole qui pèse lourd dans la balance
Dans le « Mousnad », le Prophète (sallalahu 3aleyhi wa sallam) a dit : Le prophète Nouh dit à son fils : « Je t’ordonne de dire souvent « La ilaha illallah », car si les sept cieux et les sept terres étaient mises sur un côté d’une balance, et « lâ ilâha illâ Allâh » était mise sur l’autre côté de la balance, « lâ ilâha illâ Allâh » pèserait plus lourd ".

4) Le mérite de prononcer le nom d'Allah
Selon Abou Hourayra (das), le Messager de Dieu (sallalahu 3aleyhi wa sallam) a dit : «Celui qui s'asseoit à une place sans prononcer le nom de Dieu exalté a fait un manquement vis-à-vis de Dieu de même que celui qui s'étend dans un endroit sans prononcer le nom de Dieu exalté».

5) Quels sont les 3 individus qui n'auront pas la clémence d'Allah ?
Selon Abou Dharr (das), le Prophète (sallalahu 3aleyhi wa sallam) a dit : «Trois individus Dieu ne leur parlera pas le jour de la résurrection, ne les regardera pas, ne leur donnera pas Sa bénédiction et ils auront un supplice douloureux». Le Messager de Dieu le répéta trois fois. Abou Dharr dit alors: «Que leur lot soit la déception et la perte! Qui sont-ils donc ? O Messager de Dieu!» Il dit: «Celui qui laisse traîner son manteau. Celui qui se vante de ses bonnes actions. Et celui qui écoule sa marchandise avec de faux serments». (Rapporté par Moslem__________________