Page 5 sur 5 PremièrePremière ... 345
Affichage des résultats 41 à 49 sur 49

Discussion: Ramadhan 1434 hidjri

  1. #41
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    ainsi la Terre a jeûné?
    Rebbi yetqebbel
    et rebbi yesme7elkom Yasmi et Mekrouda!
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  2. #42
    Membre F.A.M. Avatar de Mekrouda
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Localisation
    somewhere...
    Messages
    2 741

    Par défaut

    Citation Envoyé par au_gré_du_vent Voir le message
    ainsi la Terre a jeûné?
    Rebbi yetqebbel
    et rebbi yesme7elkom Yasmi et Mekrouda!
    aaaaaaaaaaamiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiine : )
    « J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. » [Björk]

  3. #43
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    juillet 2013
    Messages
    1

    Par défaut

    saha ramdanak

  4. #44
    Membre F.A.M. Avatar de djam09
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    179

    Par défaut

    saha ramdhanekem a tout le monde ici

  5. #45
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    Citation Envoyé par Mekrouda Voir le message
    bein, y a eu une déclaration de la mosquée de Paris pour dire que ramadan débutera mercredi...donc!!!

    sa7a ftorek
    Citation Envoyé par yasmi Voir le message
    Saha ftourek Terre, encore quelques minutes à tenir
    C'était pas trop dur lol.
    merci Mekrouda,yasmi ,gré
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  6. #46
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    saha ftourkoum

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  7. #47
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Saha ramdankoum 1435 h

    Dans certains pays européens et dans certains États américains, il existe des cliniques et des hôpitaux qui soignent leurs malades et leurs clients, non pas avec des remèdes chimiques, ni avec des piqûres et injections intradermiques, intramusculaires ou intraveineuses. Ces hôpitaux modernes soignent leurs patients par deux techniques légères et peu coûteuses : le jeûne et le sport.

    La théorie du jeûne curatif sur laquelle s’appuient les fondateurs de ces établissements de santé consiste à dire que de nombreuses maladies, nombre de rides et de traits du visage qui défigurent les physionomies faciales des femmes et des hommes, une grande partie de la graisse accumulée, des muscles flasques, des forces épuisées et des psychologies souffrantes, bref toutes ces maladies et toutes ces tares sont à mettre sur le compte d’une alimentation excessive, grasse et fastueuse. Cette théorie vient confirmer la célèbre maxime arabe : « L’estomac est le lieu de toutes les maladies, et la diète est le pilier de tous les remèdes ».

    Le corps a, certes, besoin d’une certaine quantité de nourriture. Mais si la personne s’alimente plus qu’elle n’en a besoin, elle impose une surcharge à ses organes, fatigue son foie et ses reins, demande un effort supplémentaire à son cœur qui doit irriguer les masses adipeuses. Selon les fondateurs des hôpitaux pratiquant le jeûne curatif, le remède consiste à épurer le corps de toutes les toxines dans lesquelles baignent les cellules et les tissus des entrailles et des intestins, et qui se sont infiltrés dans tous les recoins du corps, en raison de la suralimentation et des microbes qui accompagnent une nourriture malsaine. Cela impose donc d’épurer les tissus de ces poisons accumulés au fil des années.

    À lui seul, le jeûne suffit à épurer le corps de toutes les toxines et substances nocives, comme l’a expliqué le docteur américain Edward Dewey lorsqu’il dit : « Il n’existe aucune maladie dont les forces ne capitulent devant le jeûne. Cela fait vingt-six ans que je soigne mes malades par l’abstinence alimentaire, jusqu’à ce que l’appétit authentique revienne et jusqu’à la guérison complète. ».

    Le Maître des médecins Ibn Sina (Avicenne) avait une méthode particulière, qui consistait à prescrire, dans de nombreux cas de maladies, trois semaines de jeûne. Le docteur Alan utilisait également le jeûne comme thérapie contre la goutte et le diabète.

    Le célèbre médecin américain, docteur Carlo, dit au sujet de l’intérêt du jeûne du mois de Ramadân la chose suivante : « L’abstinence annuelle de nourriture pendant une certaine durée est un impératif sanitaire et une obligation médicale, que l’on soit riche ou pauvre. Car tant que les microbes trouvent dans le corps humain les aliments dont ils ont besoin, ils se développent et se multiplient. Grâce au jeûne, ils s’affaiblissent et meurent. » Le docteur américain Carlo fait ensuite l’éloge de la religion musulmane en disant : « On peut considérer [l’Islam] comme la plus sage des religions, dans la mesure où il impose le jeûne et impose de préserver sa santé. » Il ajoute : « Le fondateur de cette religion, Muhammad, fut un excellent médecin, à travers ses conseils et sa pratique. Il ordonnait en effet la prévention contre les maladies avant que celles-ci ne se déclarent. Cette conception est ainsi reflétée par le jeûne du mois de Ramadân, ainsi que par les prières nocturnes, chaque jour du mois de Ramadân. Ces dernières constituent en effet un exercice de gymnastique de la plus grande importance pour la digestion des aliments. »

    Puis le docteur Carlo raconte qu’il était tombé malade pendant une longue période et qu’il ne parvenait pas à guérir de sa maladie. Il était suivi par un médecin musulman qui l’incita à jeûner. Prenant acte du conseil, le docteur américain jeûna avec lui le mois de Ramadân, non pas pour des mobiles religieux mais par espoir de retrouver la santé, non pas en tant qu’acte de culte, mais parce qu’il souhaitait guérir. Il se rendit compte que sa santé s’était améliorée notablement pendant le mois de Ramadân. Pour cette raison, jusqu’à ce jour, il jeûne chaque année un mois complet comme le font les Musulmans pendant le mois de Ramadân.

    L’abstinence de nourriture et de boisson de l’aube jusqu’au coucher du soleil permet de consumer les résidus alimentaires et d’éliminer les liquides superflus. Grâce au jeûne, l’appareil digestif peut enfin se reposer. Les sucs digestifs sont plus actifs et leur sécrétion plus abondante. À cela s’ajoute l’élimination des tissus morts et inutiles grâce au jeûne. Le docteur américain Edward Dewey explique : « Le cœur tire un grand profit du jeûne. Car, pendant le jeûne, il ne dépense que cinquante pourcents de son énergie. La raison en est que les cellules faibles disparaissent et leur nombre diminue : seules restent les cellules saines et fortes. Ainsi, le débit sanguin diminue progressivement, soulageant l’activité du cœur. Le passage du sang dépourvu de nutriments dans le cœur est d’un grand repos pour ce dernier. » Le docteur ajoute par la suite : « Nul n’ignore que pendant le jeûne, la circulation sanguine est purifiée des gaz, des acides et autres toxines dont l’élimination revitalise le cœur et renouvelle son énergie, ce qui lui permet de pomper le sang d’une manière plus pure et plus saine. »

    Chers frères,

    Afin que vous saisissiez l’importance du jeûne à l’ère moderne, il nous suffit de jeter un œil aux écrits des plus grands médecins du monde et aux découvertes qu’ils ont faites concernant les avantages du jeûne, que l’on considère désormais comme un remède efficace contre la plupart des maladies qui atteignent les êtres humains et les animaux. Parmi les ouvrages rédigés démontrant les grands avantages du jeûne, on peut citer The No-Breakfast Plan and the Fasting Cure (Le Jeûne qui guérit) du docteur Dewey, Le Jeûne thérapeutique du célèbre savant russe Alexis Souvorine, At-Tibb Al-Hadîth Yatarassamu Khutâ Al-Islâm (La Médecine moderne suit les pas de l’Islam), Ramadân du Professeur Sa`îd Al-`Iryân, ainsi que des dizaines d’autres ouvrages, tous ayant pour thème le jeûne, ses avantages et sa dimension curative. C’est pourquoi on a fondé en Europe et en Amérique des hôpitaux et des cliniques qui ne soignent leurs patients que par le jeûne et le sport.

    La médecine affirme qu’un grand nombre de personnes voraces creusent leurs tombes avec leurs dents et leurs mâchoires. Après tout ce que nous venons de dire, n’y a-t-il pas lieu de s’étonner que le Prophète, notre maître, Mohammed () nous ait dit il y a de cela quatorze siècles que : « L’être humain ne remplit pas de récipient pire que son estomac. L’être humain n’a guère besoin de plus de quelques bouchées qui le maintiennent en vie. S’il veut absolument manger davantage, alors qu’il consacre un tiers de son estomac à sa nourriture, un tiers à sa boisson et un tiers à son souffle » [Hadith rapporté par At-Tirmidhî et Ibn Mâjah d’après Al-Miqdâm Ibn Ma`d Yakrub]. N’y a-t-il pas lieu de s’étonner que le Prophète () ait accepté tous les cadeaux que lui a envoyé Muqauqis, Roi d’Égypte, à l’exception du médecin, qu’il a renvoyé en disant : « Nous sommes un peuple qui ne mange que lorsqu’il a faim, et lorsque nous mangeons, nous ne le faisons jamais à satiété » ?

    N’y a-t-il pas lieu de s’étonner, chers frères, de ce parfait accord entre l’Islam et la science moderne, entre les livres modernes qui traitent du jeûne curatif et du jeûne thérapeutique et entre le noble Prophète arabe qui énonçait il y a quatorze siècles : « Jeûnez, vous serez en bonne santé ! » [Hadith rapporté par Abou Nou`aym d’après Abou Hourayrah]

    Tout ce qui a été dit précédemment ne nous porte-t-il pas à penser que la prévention évoquée par le Coran au sujet du jeûne peut désigner la prévention contre les maladies, le Noble Coran disant en effet : « Ô les croyants ! On vous a prescrit le jeûne comme on l’a prescrit à ceux d’avant vous, la`allakum tattaqûn, ainsi pourrez-vous être épargnés » (Coran: 2/182).

    Enfin, n’est-il pas vrai que celui qui mange pendant le Ramadân, sans dérogation légale, fait preuve d’un mauvais comportement, et s’affiche comme un ignorant, un inculte, un imbécile, un malpoli qui badine avec les lois de l’État et qui se rebelle contre les règles de vie en société ? Au final, un tel individu n’est ni arabe, ni européen, ni même américain. C’est un individu sans vergogne.

    Jenez, vous serez en bonne sant ! - Islam web - Français
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  8. #48
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  9. #49
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut La prière d’A-tarawih

    Le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) a dit : "Celui qui prie la nuit, pendant le Ramadan, avec foi et espoir de récompenses, ses péchés antérieurs lui seront pardonnés" (rapporté par Al-Bokhari). Il est également prouvé du Prophète que c'est parfois en groupe, et parfois tout seul (voir plus bas) qu'il a fait cette prière dite de "tarawih", prière qui est, d'après Ibn Hajar, une forme de la prière de nuit du mois de Ramadan ("qiyâm al-layl"). Comme Al-Bokhari l'a rapporté de lui et selon l'interprétation qu'en a donnée Ibn Hajar, si le Prophète ne l'a pas faite en groupe tous les jours, c'est qu'il craignait qu'ensuite le fait d'accomplir en groupe la prière facultative de nuit ("qiyâm al-layl") devienne une condition pour que celle-ci soit valable. Ou bien qu'il craignait que la prière de nuit devienne obligatoire.

    Son statut

    Elle est instituée en groupe selon le hadith de Aïcha (Radia Allah ‘anha) qui a dit: [une fois] le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) sortit au milieu de la nuit, et pria dans la mosquée et des hommes suivirent sa prière. Le lendemain ces hommes en parlèrent [à d'autres] et ils se réunirent encore plus nombreux, il pria et ils prièrent avec lui. Le lendemain, ces hommes en parlèrent [encore à d'autres]. Ainsi, dès la troisième nuit, ceux qui priaient dans la mosquée devinrent [encore] plus nombreux. Puis le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) sortit, et on suivit sa prière. Et à la quatrième nuit la mosquée fut débordée de gens qui priaient jusqu'à ce que le Prophète sorte pour la prière du matin. Lorsqu'il finit [la prière de] l'aube, il prononça la Shahada (tashahhada) et dit: 'en effet, votre présence ne m'était pas cachée (c'est à dire je savais que vous m'attendiez pour la prière de nuit), mais je crains qu'elle (la prière de nuit) ne vous soit obligatoire et que vous en soyez incapable'. Puis le Prophète mourut sans que cela ne change. (Rapporté par al-Bokhari et Muslim).

    A l’époque d’Omar ibn Al-Khattab RA

    Par après, cette Sunna fut revivifiée par le Calife bien guidé Omar ibn Al-Khattab (Radia Allah ‘anh) comme l'a rapporté 'Abd al-Rahmân ibn 'Abd al-Qâriy qui dit: je suis allé à la mosquée avec Omar ibn Al-Khattab pendant une nuit de Ramadan et les gens y étaient dispersés en petits groupes. Les uns priaient individuellement, les autres étaient suivis par un groupe. Puis Omar (Radia Allah ‘anh) a dit: 'Je vois qu'il serait mieux de rassembler ceux-là derrière un seul récitateur’. Puis, il décida de les rassembler derrière Ubay ibn Kaab (Radia Allah ‘anh). Ensuite, je suis allé avec lui alors que les gens priaient derrière leur récitateur. Et Omar (Radia Allah ‘anh) a dit: 'Quelle excellente innovation (*) Ni'mat al-Bid'a hâdhihi)!

    Le nombre de ses rakaat (unités de prière)

    Les gens ont divergés quant au nombre de ses rakaat (unités de prière). Mais l'avis qui concorde avec la voie du prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) est celui qui dit qu'elle est de huit rakaat sans la prière de witr. Et cela d'après le hadith de Aïcha (Radia Allah ‘anha) qui a dit: Le prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) ne dépassait pas onze rakaat que ce soit pendant le Ramadan ou en dehors. (Rapporté par al-Bokhari et Muslim)

    Lorsque Omar ibn Al-Khattab (Radia Allah ‘anh) a réinstauré cette Sunna, il a rassemblé les gens sur onze rakaat conformément à la Sunna authentique selon ce qui est rapporté par Malik via une chaîne de transmission très authentique via Muhammad ibn Yousouf d'après al-Sa'ib ibn Yazîd qui a dit: " Omar ibn Al-Khattab (Radia Allah ‘anh) avait ordonné à Ubay ibn Kaab et Tamîm al-Dâri de guider la prière en priant onze rakaat" Puis il dit " Le lecteur lisait des centaines de verset à tel point qu'on s'appuyait sur des bâtons tellement que c'était long. Et l'on ne se dispersait qu'au début de l'aube".

    Que faire aujourd'hui ?


    A-shafii (rahimaho Allah) a dit : "J'ai vu des gens de Médine accomplir, pour la prière de nuit du Ramadan, 39 cycles. J'ai vu les gens de La Mecque accomplir 23 cycles. Il n'y a rien de répréhensible ni dans la première ni dans la seconde de ces solutions." Il a dit aussi : "Si ceux qui prient augmentent la (durée des) positions debout et diminuent le (nombre de) prosternations, c'est bien. Et s'ils augmentent le (nombre de) prosternations et diminuent la (durée des) positions debout, c'est bien aussi…" (Fat'h al-Bari, tome 4 p. 322).

    Ibn Taymiyya (rahimaho Allah) a tenu des propos très voisins de ceux de A-shafii (rahimaho Allah): il a écrit : "Il y a l'avis disant de faire 20 cycles – comme le dit l'avis connu des écoles de Ahmad et de A-shafii –, il y a celui disant de faire 36 cycles – comme cela est relaté de Malik (rahimaho Allah) –, et il y a celui disant de faire 11 ou 13 cycles". Ibn Taymiyya écrit ensuite : "Si les gens ne peuvent pas faire [8 cycles tels que le Prophète (Salla Allah ‘alayhi wa Salam) et ses Compagnons faisaient à cause de la trop grande durée de la position debout telle que eux la pratiquait], alors ils feront 20 cycles. C'est d'ailleurs ce que font la majorité des musulmans. Et c'est un juste milieu entre 10 et 40".
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

Discussions similaires

  1. Bonne Année 1434
    Par kader95 dans le forum Le Café
    Réponses: 21
    Dernier message: 15/11/2012, 22h48
  2. panier de ramadhan
    Par la terre dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/08/2011, 20h54
  3. 1 er jour du ramadhan.
    Par raptor92 dans le forum Le Café
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/08/2011, 09h38
  4. Couffin du ramadhan
    Par bel1000 dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 7
    Dernier message: 29/07/2011, 22h22
  5. Prière/ Ramadhan
    Par cheyenne dans le forum Le Café
    Réponses: 8
    Dernier message: 13/09/2010, 01h45

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •