Le porte-avions Vikramaditya sera le plus puissant et le plus moderne de la marine militaire de l'Inde. Le porte-avions a terminé avec succès les essais en mer dans la mer Blanche. Les essais finaux sont prévus pour octobre de cette année.


Ces essais sont un nouveau test pour le porte-avions. En juin-août de 2012 Vikramaditya a déjà fait ses preuves en mer Blanche et mer de Barents. Mais l’année dernière le navire n’a pas pu atteindre sa vitesse maximale. Lors de la modernisation de la centrale électrique installée sur le navire, l’isolation en amiante utilisée pour les chaudières a été remplacée par l’isolation en brique à la demande du côté indien. Les essais en mer ont montré que ces briques de fabrication chinoise s’effritent lors du mouvement du navire. Finalement, la décision de baisser la puissance et limiter la vitesse du navire a été prise.
Cette fois-ci Vikramaditya a relevé tous les défis. Dans la nuit du 28 juillet, la principale centrale électrique du navire a pu atteindre sa puissance maximale. En conséquence, ce navire géant de plus 40.000 tonnes de tirant d’eau a atteint une vitesse maximale de 29,3 nœuds, ce qui est au-dessus de ces paramètres techniques.
Actuellement, Vikramaditya se prépare à entrer dans la mer de Barents pour les essais en vol. Ils commenceront le 3 août, avec la participation des avions MiG-29KUB avions et des hélicoptères embarqués Ka-28 et Ka-31.
En même temps, l’équipage indien est en train de se familiariser avec le porte-avions et ses systèmes techniques, explique le capitaine du I rang Konstantine Sivkov.
Vikramaditya sera l'un des navires les plus puissants et les plus modernes de la marine indienne. Il se distingue par un système de défense renforcé. Ce système de défense permet de réfléchir non seulement des frappes séparées des missiles de croisière, mais aussi les attaques des groupes d'attaque aérienne. Jusqu'à présent, les navires de la classe Vikramaditya, y compris les navires américains, pouvaient des raids séparés. En outre, les avions MiG-29 embarqués sur le porte-avions, dépassent par leur équipement et leurs paramètres les avions embarqués Harrier GR-3, qui sont maintenant en service dans la marine indienne.
Les tests complets seront terminés vers le 15 octobre. Ensuite, les experts se concerteront pendant un mois à l’issue des tests. Le contrat de livraison du porte-avions Vikramaditya de la marine indienne devrait être signé le 15 novembre. Ensuite le navire, dirigé par l’équipage indien et une partie de l’équipage russe, se rendra en Inde, vers le point où il prendra ses fonctions militaires, sur la côte de l’océan Indien.