Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: La Hidjama

Vue hybride

Message précédent Message précédent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut La Hidjama

    La hijama est une méthode thérapeutique très utilisée dans la médecine prophétique et permettant de soigner de nombreux maux.

    La hijama : définition et mode opératoire

    La Hijama, du mot hijm (absorber, extraire) est une méthode d’extraction du sang de la surface de l’épiderme à l’aide de ventouses. Elle est connue aussi sous les noms de l’incisiothérapie ou cupping therapy. Elle consiste à effectuer des petites incisions superficielles sur une partie bien précise, à y placer une ventouse, et à l’aide d’un appareil on en sortira l’air, afin de créer un vide, qui permettra au sang de sortir plus facilement. On peut placer plusieurs ventouses. L’endroit précis dépend des maux que l’on désire soigner. On récupère ainsi le sang, à l’aspect plus ou moins noirâtre et épais.

    Ce remède faisant partie de la Sunna est reconnu par l’OMS depuis 2004 comme une médecine qui soigne. Elle est également une médecine ancestrale (pratiquée en Egypte) mais aussi une médecine traditionnelle reconnue par les chinois.

    Elle ne doit pas être appliquée sur certaines personnes (femmes enceintes, les jeunes enfants, les personnes faibles, les personnes sous anticoagulants). Elle peut être préventive, ou bien effectuée en cas de nécessité (douleurs, maux). Elle peut être réalisée à sec (sans les petites incisions superficielles) ou non.

    Les nombreuses vertus de la Hijama

    De nombreux hadiths authentiques rapportent la recommandation de faire la hijama, en raison de ses bienfaits sur notre corps. Ainsi, Anas Ibn Malik rapporte que le Messager de Dieu (salallahou alayi wa sallam) a dit : « Pendant mon Voyage nocturne, je ne suis pas passé devant un groupe d’Anges sans qu’ils me disent : Ô Muhammad ! Ordonne à ta communauté de pratiquer Al-Hijama ». (Sahih Al-Jamii’)

    Ibn Abbas rapport que “Le Prophète (salallahou alayi wa sallam) se fit faire une Hijama et il paya celui qui la lui pratiqua “. (Boukhari et Mouslim)
    Ce hadith ajoute qu’il est licite de rémunérer la personne la pratiquant.

    Selon l’OMS, les maladies traitées par la hijama sont l’’asthme, l’eczéma, l’acné, le diabète, les colopathies, l’hypertension artérielle, les prostatites, l’impuissance, la stérilité, les hémorroïdes, les rhumatismes, la sciatique, les lombalgies. (Précis de la Hijama, de l’Association JPLUS).

    Elle stimule l’immunité, et permet un effet d’épuration du sang. Une étude d’un professeur Cantel (Université de Chicago) a démontré que le taux d’interféron après une hijama est multiplié par dix, augmentant ainsi l’immunité. Elle est également un remède contre l’affaiblissement de la mémoire, les migraines. Ainsi, le Prophète pratiqua la Hijama sur son crâne alors qu’il était en état de sacralisation, en raison d’une migraine.

    Jabir rapporte que « le Prophète (salallahou alayi wa sallam) pratiqua Al Hijama sur sa hanche, en raison d’une douleur ». (sahih Abou Dawoud)

    Selon Ibn Qayiim, dans son ouvrage La médecine Prophétique, la hijama, sur la veine jugulaire postérieure (Al-Kahil, située à la base de la nuque entre les épaules) est utile aux douleurs du bras et de la gorge.

    Ainsi, les ventouses sont souvent positionnées en fonction de la localisation du mal. Contrairement à ce que l’on peut croire, elle n’est pas un remède en soi contre la sorcellerie. Le Prophète (salallahou alayi wa sallam) l’avait pratiqué, après son ensorcellement, lorsqu’il avait des douleurs mais ignorant qu’il était ensorcelé. Lorsque Allah azawajjal l’inspira en l’informant qu’il s’agissait d’un ensorcellement, le Prophète (salallahou alayi wa salam) recourut à la roqyia.

    Conditions et moments de sa pratique

    La hijama, en cas d’urgence, est bénéfique à tout moment. Mais si elle est de caractère préventif, des moments précis de sa pratique sont recommandés.

    Il est conseillé également de la faire à jeun. « La hijama à jeun est meilleure, et elle augmente la raison, la mémoire et facilite l’apprentissage « . (sahih sounan ibn Maja)

    On a posé la question au Imam Malik concernant la hijama le samedi et le mercredi, il répondit : “Ce n’est déconseillé et il n’y a pas de jour [de la semaine] où je ne me suis pas fait une hijama, je ne déconseille aucunement cela” (Confère L’explication du El-Mouata’ (7/225) ).

    Elle rompt cependant le jeûne : « Celui qui applique Al Hijama et celui qui se la fait appliquer ont tous deux rompu le jeûne ». (At-Tirmidhi)

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de Mekrouda
    Date d'inscription
    juillet 2011
    Localisation
    somewhere...
    Messages
    2 741

    Par défaut

    je me pose quelques questions toutes bêtes : qu'utilisait-on avant les ventouses? comment ça se pratiquait?

    autre question : quelle est l'explication scientifique de la 7ijama? comment elle procède? et à quel type de maux elle s'adresse? pour quelque chose qui touche au sang, ça se comprendrait, mais pour des problèmes nerveux ou autre, comment ça s'explique?

    Aussi, j'avais lu une fois que la femme réglée n'en avait pas besoin, puisqu'elle se débarrassait de ses toxines à chaque menstrue...
    et dernier point, pourquoi ça rompt le jeune?
    « J’aimerais pouvoir m’exprimer avec mes sens. Les mots sont parfois très handicapants. » [Björk]

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de Opera
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    4 435

    Par défaut

    bonsoir

    il s'agit là d'une méthode qui existait dans l'antiquité déjà , du temps du docteur grec Hippocrate, ils appelaient ça des saignées, ils pensaient à l'époque que quelqu'un qui était malade , avait un déséquilibre interne (donc trop de ceci et pas assez de cela ) et ils pensaient qu'en pratiquant des saignées dans le pli du coude, on laissait couler le sang donc on évacuait le mal.


    je me suis documenté , parce que je suis sceptique la dessus. Effectivement, aujourd'hui encore , on pratique la saignée à des gens atteint de maladie liée au sang et notamment ceux qui ont trop de fer dans le sang, qui se révèle être très dangereux pour la santé.

    donc en pratiquant ces saignées, on libère du sang qui contient du fer

    vu le peu de sang qu'on retire avec la méthode de la ventouse, des jours précis, je me dis que c'est psychologique et pas scientifique.

    au même titre que les massages, ou aiguilles, on peut dire que ces pratiques soulagent, mais je ne pense pas qu'elles soignent,

    et il est même dangereux de faire croire qu'on guérit l'asthme, tension artérielle ,...etc.on sait que ce sont des maladies graves qui nécessitent un traitement suivi.


    tu dis avoir lu que les femmes de part leurs menstrues, n'en avait pas besoin, pourtant il y a autant de femmes malades de tension artérielle que les hommes (en gros ) donc perdre des toxines, n'est pas un soin.

    je reste sceptique sur le fait que ça guérisse toutes les maladies citées et qu'on puisse se passer de médecins.

    j'ai l'habitude de donner mon sang, on me prélève des poches de 300 ou 400 ml , 3 fois par an, je ne me sens pas différentes avant ou après.





    Dernière modification par Opera ; 27/07/2014 à 07h27.

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de yasmi
    Date d'inscription
    août 2011
    Localisation
    ICI
    Messages
    11 815

    Par défaut

    Quel genre de maux est concernés ?
    On ne peut pas se faire tout soigner je suppose.
    Il faut faire attention aux escrocs et malgré tout continuer à se faire soigner
    par un médecin.
    NOT IN MY NAME.

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    mon arrière grand mère pratiquait des saignées avec des lames gilette, les gens venaient la voir... j'en garde un vague souvenir... était ce de la hidjama? je ne sais pas
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de rycerz
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    560

    Par défaut



    تسمح بعض الدول استخدام مراكز الطب البديل للديدان فى العلاج، وذلك ما صرحت به تركيا عام 2011م، حيث تستخدم ديدان العلق فى علاج العديد من الأمراض.

    و"العلق"، نوع نادر من الديدان، تعيش فى المياه العذبة الراكدة مثل البرك والمستنقعات، ويكثر تواجدها فى أوروبا.

    ويتم العلاج عن طريق التصاق العلقة بجسم المريض وامتصاص كمية من الدماء بطريقة تشبه الحجامة، حيث يحتوى اللعاب على مواد نشطة بيولوجية، وتشمل مضادات التجلط، وموسعات الأوعية الدموية، ومواد تعمل على تخدير موضع العض.

    وكان العلاج بالعلق أكثر شعبية فى فترة العصور الوسطى فى أوروبا، ويمارس تطبيقيا فى أمريكا منذ عام 1980، فقد تبين أن العلاج بالعلق الطبى قد وجد استحسانا كبيرا لدى أطباء الجراحات التكميلية، لإزالة العوائق الكثيرة من احتقان الأوردة، وتوسيع الشعيرات الدموية المختلفة أثناء إجراء الجراحات المختلفة
    .

    la source :

    كايرو دار | بالفيديو والصور.. "العلق" ديدان تعالج طنين الأذن وتمنع تلوث الدم
    Dernière modification par rycerz ; 27/07/2014 à 19h07.
    Cela paraît toujours impossible, jusqu’à ce que ce soit fait. Mandela
    un beau sourire est un très beau cadeaux.
    http://www.fotocommunity.fr/

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    les ventouses ne sont que les verres de cristal utilisés par les arabes au moyen-âge, ou les gobelets en or ou en argent utilisés avant cette période.

    http://www.algerie-monde.com/forums/...t-know-17.html poste 167

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de rycerz
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    560

    Par défaut

    Citation Envoyé par dahmane1 Voir le message
    les ventouses ne sont que les verres de cristal utilisés par les arabes au moyen-âge, ou les gobelets en or ou en argent utilisés avant cette période.
    moi je préfère ces vermines d'algues, c'est mieux que d'être tranché pars une lame gilette
    Cela paraît toujours impossible, jusqu’à ce que ce soit fait. Mandela
    un beau sourire est un très beau cadeaux.
    http://www.fotocommunity.fr/

Discussions similaires

  1. el hidjama ou la saignée
    Par au_gré_du_vent dans le forum Islam : Questions et Réponses
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/02/2011, 23h39

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •