Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Discussion: "La première voiture de l'usine de Renault Algérie sortira dans un an"

Vue hybride

Message précédent Message précédent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut "La première voiture de l'usine de Renault Algérie sortira dans un an"

    PDG de Renault Algérie Production, Bernard Sonilhac prépare l'ouverture de l'usine du constructeur français à Oued Tlelat, près d'Oran. Devant des chefs d'entreprises algériens et français, à l'occasion d'une mission organisée à Oran par le réseau Finances & Conseil Méditerranée, il évoque notamment la sous-traitance et le recrutement en cours. Présent depuis six mois en Algérie, Bernard Sonilhac était auparavant en poste dans l'usine du groupe en Roumanie pendant six ans et demi. Unité d'où proviendront les pièces pour le site d'Oran.


    Bernard Sonilhac, PDG de Renault Algérie Production, n'embauchera que des CDI

    ALGÉRIE. Une ancienne usine de filature sur un terrain de 150 hectares commence à se métamorphoser en usine automobile à Oued Tlelat, à une trentaine de kilomètres d'Oran. Ici en novembre 2014, soit dans moins d'un an, la première voiture Renault montée en Algérie, sortira des chaînes. Il s'agira d'une Symbol.

    Pour le moment, les bâtiments existants - ce qui explique le délai très court entre le début de la construction de l'usine et la sortie de la première voiture - bénéficient d'une réhabilitation et d'une extension.

    Le 19 décembre 2012, en présence des deux présidents de la République François Hollande et Abdelaziz Bouteflika, était signé le pacte des actionnaires. Un mois plus tard, Renault Algérie Production (RAP) voyait le jour. La société algéro-française est détenue à 51% par des capitaux algériens : SNVI (Société nationale de véhicules industriels - 34%) et FNI (Fonds national d'investissement - 17%). Renault SAS dispose de 49% des actions de RAP. Cette nouvelle usine va dans un premier temps effectuer seulement du montage de véhicules avec des pièces en provenance de l'usine roumaine de Pitesti du groupe. Elles voyageront jusqu'en Turquie avant d'être livrées, par bateau, via le port d'Oran.

    Une vision à long terme

    "Notre production connaîtra deux phases. La première permettra de sortir 25 000 Renault Symbol par an, la seconde 75 000" explique Bernard Sonilhac, PDG de Renault Algérie Production, à des chefs d'entreprise algériens et français à Oran réunis à l'occasion d'une mission organisée du 19 au 23 octobre 2013 par le réseau Finances & Conseil Méditerranée (FCM).

    "La première phase concernera uniquement du montage de véhicule avec 400 salariés. Pour la seconde, prévue en 2019, l'usine s'enrichira d'un atelier de soudure et de peinture. Elle accueillera 2 000 à 2 500 personnes" poursuit-il.

    Les sous-traitants, ou plutôt les fournisseurs selon la terminologie que le PDG de Renault Algérie Production préfère utiliser, vont travailler prioritairement sur le vitrage, le câblage, la batterie, le plastique injecté. Par contre, il sera difficile d'intégrer localement l'électronique et l'électrotechnique.

    "Nous voulons développer des relations de partenariat avec nos fournisseurs. Un partenariat durable. Et ainsi participer au développement de l'industrie automobile en Algérie. Avec une ambition forte pour l'avenir. Nous travaillerons avec des fournisseurs locaux en priorité" assure Bernard Sonilhac.

    La sous-traitance fournira 20 à 50% des pièces dans quelques années. Les fournisseurs locaux seront accompagnés par RAP dans leur développement pour atteindre les standards mondiaux de l'automobile.

    Les équipes Renault/ SNVI ont déjà rendu visite à plus de quarante entreprises algériennes. Pour l'intégration locale, les premières missions Renault d'évaluation qualité ont commencé en juin 2013, tout comme les premières missions de fournisseurs internationaux qui doivent déboucher sur des partenariats.

    "Nous avons une vision à long terme ! Nous intégrerons des pièces de plus en plus techniques. Puis nous serons en mesure d'exporter pour assurer la pérennité de cette usine comme Renault l'a fait en Roumanie où existait déjà une base industrielle. L'usine de Pitesti a produit près de 350 000 véhicules en 2012 dont 90% de la production est exportée dans soixante pays. À terme, nous poursuivons la même ambition ici", insiste le PDG de RAP.

    Début des recrutements

    Au fur et à mesure du développement de l'industrie locale, l'usine importera de moins en moins. "La première phase du projet nécessite l'importation de nombreuses pièces et des coûts logistiques supplémentaires qui sont pour partie compensés par les mesures de soutien, le temps de développer l'intégration locale. Comme dans tous les pays, la compétitivité repose sur l'utilisation des mesures de soutien, mais aussi sur la mise à niveau de l'outil industriel et du savoir technique, la nécessité d'être dans les prix du marché, l'utilisation du savoir-faire des fournisseurs locaux et l'optimisation des coûts de fabrication (énergie, main d’œuvre)" note Bernard Sonilhac.

    Et de préciser : "quels que soient les pays, les constructeurs sont générateurs d'emplois directs et indirects."

    Qui dit nouvelle usine, dit recrutements. Ils viennent tout juste de débuter avec la nomination d'une DRH d'Oran. Vingt chefs d'unité et d'atelier, les futurs managers, ainsi que vingt opérateurs seniors sont en voie d'embauche. À l'été 2014 viendra le recrutement des 400 opérateurs. Vingt salariés venus de Renault au maximum figureront dans l'effectif.

    Le PDG de RAP se félicite d'avoir déjà reçu depuis septembre 2013 pas moins de 1 000 CV spontanés. Le projet d'usine suscite beaucoup d'attentes en Algérie.

    "Nous ne proposerons que des CDI. Nous construisons une politique de gestion des carrières pour tout le monde. Mais nous serons exigeants sur les CV et la compétence primera. Nous proposerons des salaires situés dans le haut du marché. Il existe des professionnels d'excellente valeur en Algérie" annonce Bernard Sonilhac.

    Avec deux équipes en 2015, les ateliers supplémentaires en 2019 et le tissu de fournisseurs en création, les perspectives d'emplois sont assurées dans la wilaya d'Oran.

    "La première voiture de l'usine de Renault Algérie sortira dans un an"
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  3. #3
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    avril 2014
    Messages
    2

    Par défaut

    Avec interdiction de vendre en dehors de l'Algérie

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Citation Envoyé par djamel.hellal Voir le message
    Avec interdiction de vendre en dehors de l'Algérie
    charte erra3i 3la la3djouza lol
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Les entreprises publiques commencent à acheter massivement des Renault Symbol

    Comme révélé par TSA le 23 mars, le gouvernement et les entreprises publiques volent au secours de la Renault Symbol montée en Algérie.

    Sonatrach a réceptionné, lundi à Alger, sa commande de voitures Renault Symbol « made in Algeria », une opération visant la promotion de la production nationale, rapporte l’agence officielle APS.

    Cette première commande porte sur 70 voitures. Selon Saïd Sahnoun, P-DG de Sonatrach, ce modèle de partenariat pourrait être développé avec les filiales de Sonatrach, telle que Naftal, pour la dotation de ses équipements en « Sirghaz » (GPL).

    De son côté, le directeur général de Renault Algérie production (RAP), Guillaume Josselin, a affiché la disponibilité de l’usine à répondre aux demandes d’autres entreprises nationales à travers des partenariats, précise l’APS.

    Un échec commercial

    Lancée en grande pompe le 10 novembre dernier, la Renault Symbol « made in Algeria » est déjà un échec commercial. La raison de cette bouderie des Algériens pour la première voiture produite localement serait son prix jugé trop élevé.

    Selon des documents consultés en mars dernier par TSA, le gouvernement a décidé d’acquérir massivement des Renault Symbol pour les administrations. Cette disposition est prévue dans l’accord signé avec Renault en 2012 à l’occasion de la visite du président français, François Hollande. Le gouvernement algérien s’est engagé à promouvoir et à soutenir la Symbol produite localement.

    Hier, le gouvernement a officialisé le retour du crédit à la consommation. Parmi les grands bénéficiaires du retour du crédit à la consommation figure Renault qui va en profiter pour commercialiser sa Renault Symbol.

    http://www.tsa-algerie.com/20150518/...enault-symbol/
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  6. #6
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2009
    Messages
    178

    Par défaut

    foutaise, des mensonges, les Français n ont que du mepris pour l algerie

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de Jazairi
    Date d'inscription
    juin 2013
    Localisation
    Rzama
    Messages
    241

    Par défaut

    Renaut a été boudé par les automobilistes Algeriens, et voila que la mauvaise politique de l'Etat vient pour la sauver des faillites,alors qu'elle vient de commencer.
    Cette voiture francaise assemblée en Algerie a beneficié de faveurs, vu que son chiffre d'affaires était à Zero.
    Cette voiture aurait du ètre monté au Tchad,au Niger ou Bengladech car il suffit de donner du terrain.
    Loin,tres loin d'ètre production Nationale,car donner aux Allemans,aux Chinois ce privilège, ils monteront mille usines d'assemblage en Algerie,mais seront toujours Allemandes et Chinoises.
    لا يوجد أجمل من الطبيعة و الطبيعي

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Citation Envoyé par Jazairi Voir le message
    Renaut a été boudé par les automobilistes Algeriens, et voila que la mauvaise politique de l'Etat vient pour la sauver des faillites,alors qu'elle vient de commencer.
    Cette voiture francaise assemblée en Algerie a beneficié de faveurs, vu que son chiffre d'affaires était à Zero.
    Cette voiture aurait du ètre monté au Tchad,au Niger ou Bengladech car il suffit de donner du terrain.
    Loin,tres loin d'ètre production Nationale,car donner aux Allemans,aux Chinois ce privilège, ils monteront mille usines d'assemblage en Algerie,mais seront toujours Allemandes et Chinoises.
    Dans l'esprit des Champêtres sans scrupule qui nous gouvernent, "la méditerranée sépare la France, comme la Seine sépare Paris" !!! voila pourquoi la Renault est "made in Algeria", un privilège que les autres entreprises étrangères n'en n'ont pas. Bouteflika, alors président de l'Algérie avait même déclaré qu'il est Français !!!

    Gloire à nos martyres, et à tous les hommes et femmes libres de l'Algerie.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

Discussions similaires

  1. les "rebelles" lybiens veulent "liberer" L'Algerie par les armes(video)
    Par sangha74 dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/10/2011, 08h01
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 22/02/2010, 00h17
  3. Renault va implanter une usine automobile en Algérie
    Par kredence dans le forum Economie
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/02/2010, 03h07
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 09/02/2010, 21h34
  5. Réponses: 28
    Dernier message: 17/12/2009, 18h58

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •