Page 8 sur 8 PremièrePremière ... 678
Affichage des résultats 71 à 78 sur 78

Discussion: Malheureusement, nous n'avons pas eu un Mandela en 62

  1. #71
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Citation Envoyé par cimode Voir le message
    Il y a pas ou peu d'intérêt à établir la valeur des gens par rapport au plus mauvais. On n'établi celle ci que par rapport aux meilleurs d'entre nous.

    Ben Bella a été un parmi d'autres et d'autres ont eu un rôle bien plus important que le sien pendant la vraie révolution algérienne. Appartenant à une génération ou des hommes utopistes ont sacrifié leur vie pour ce pays, il démontrât très tôt un opportunisme politique, un déloyauté et un gout du pouvoir prononcé.

    > Ben Bella ne dut sa promotion qu'au calcul politique de Messali qui écarta Ait Ahmed par crainte que ses tendances régionalistes berberistes affaiblissent la Révolution à un niveau national.
    > L'OS fut démantelé suite à sa capture et aux renseignements qu'il donna à la police coloniale.
    > Ben Bella était complice de l'arrestation des représentants de Messali Hadj par les services secrets égyptiens.
    > Ben Bella fut convoqué à plusieurs reprises par ses compagnons de lutte à retourner au pays et à justifier sa présence au Caire.
    > Ben Bella a cautionné la liquidation de tous les témoins gênants qui pouvaient remettre en cause sa main mise sur le pouvoir à l'indépendance. Personne ne peut croire par exemple que Ben Bella ou Boudiaf n'auraient eu aucune connaissance du plan de liquidation de Abane Ramdane par Boussouf qui n'était que la main exécutante.

    Sans vouloir nier son mérite, je tiens simplement à apporter une vision réaliste de l'être humain et politique Ben Bella que j'ai connu personnellement. Des hommes beaucoup plus valeureux et purs que Ben Bella ont été oublié par l'Histoire car il n'avaient pas en eux de soif du pouvoir et de calcul seulement un amour de leur Patrie et de l'Islam.

    Que représente Ben Bella ou un Boukherouba face à un Colonel Lotfi, génie, mort les armes à la main parce que Ben Bella l'envoya en mission suicide et qu'il accepta ? L'histoire rendra crédit aux valeureux.
    Tout ce que tu dis est historiquement juste, et Ben Bella avec ces défauts et ses bienfaits, fait désormais partie de notre Histoire. Boukharouba ou Boumediene n'est connu que par son coup d'Etat (1965) orchestré par les Soviets.
    Apres sa sortie de prison (période de Chadli), Ben Bella qu'Allah ait son âme et lui accorde sa repentance, avait déclaré aux journalistes " je regrette de n'avoir pas opté pour un Etat Islamique"
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  2. #72
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    Apres sa sortie de prison (période de Chadli), Ben Bella qu'Allah ait son âme et lui accorde sa repentance, avait déclaré aux journalistes " je regrette de n'avoir pas opté pour un Etat Islamique"
    beaucoup d'arabes sont réputés pour vouloir vivre en chrétien et mourir en musulman

    " laisse le puits avec son couvercle''
    Mon rôle dans la vie consiste à pointer le mal, les spécialistes sauront comment le combattre.

    el bolitik tkhabete

  3. #73
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Citation Envoyé par bel1000 Voir le message
    beaucoup d'arabes sont réputés pour vouloir vivre en chrétien et mourir en musulman

    " laisse le puits avec son couvercle''
    الاعمال بخواتمها

    ان الله يقبل توبة العبد ما لم يغرغر
    Dernière modification par dahmane1 ; 06/03/2014 à 22h51.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  4. #74
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    Citation Envoyé par dahmane1 Voir le message
    الاعمال بخواتمها

    ان الله يقبل توبة العبد ما لم يغرغر
    mais le critere le plus important de la repentance ( TAWBA) reste quand meme la réparation
    et celui qui a décimé une famille ne peut réparer
    Mon rôle dans la vie consiste à pointer le mal, les spécialistes sauront comment le combattre.

    el bolitik tkhabete

  5. #75
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    ,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,
    Dernière modification par dahmane1 ; 06/03/2014 à 23h10.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  6. #76
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Citation Envoyé par bel1000 Voir le message
    mais le critere le plus important de la repentance ( TAWBA) reste quand meme la réparation
    et celui qui a décimé une famille ne peut réparer

    La réparation est certes un critère de repentance, mais seulement dans la mesure du possible.

    Omar Ibn Al Khettab (RA) avait pourtant enterré sa fille vivante !

    "hormis ceux qui se repentent, qui croient sincèrement en Dieu et qui font des œuvres salutaires. Ceux-là Dieu transformera leurs mauvaises actions en œuvres méritoires, car Dieu est toute miséricorde et toute indulgence" 70.25 Al Furqan
    Dernière modification par dahmane1 ; 06/03/2014 à 23h20.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  7. #77
    Membre F.A.M. Avatar de PSM31
    Date d'inscription
    février 2013
    Messages
    302

    Par défaut

    [QUOTE=cimode;159085]Nous n'avons pas de Mandela, dis-tu ?
    Les années de privation de liberté
    1921 à 1923 : Messali Hadj fait l'objet, à Tlemcen, de fréquentes gardes à vue au commissariat et d'emprisonnements de courte durée.
    1er novembre 1934 : Six mois d'incarcération à la prison de la Santé à Paris, assortie du paiement d'une forte amende. Libéré le 1er mai 1935.
    1936 : Placé plusieurs fois en garde à vue à Tlemcen.
    27 août 1937 : Deux années de prison à la prison de Serkadji (Barberousse) puis d'El-Harrach (Alger). Relaxé le 27 août 1939.
    4 octobre 1939 : Nouvelle arrestation et incarcération à El-Harrach.
    10 mars 1941 : Transfert à la prison militaire d'Alger.
    28 mars 1941 : Condamné à 16 ans de travaux forcés avec confiscation de ses biens. Enfermé au bagne de Lambèse jusqu'au 23 avril 1943.
    23 avril 1943 : Résidence surveillée à Ksar el Boukhari.
    10 décembre 1943 : Déportation à In Salah sous surveillance militaire.
    4 janvier 1944 : Transfert à Ksar Chellala en résidence surveillée.
    18 avril 1945 : Transfert à El-Goléa en résidence militaire à la suite de troubles à Ksar Chellala.
    23 avril 1945 : Déporté à Bakouma au bagne au Congo-Brazzaville. Il y séjourne jusqu'au 10 août 1946.
    11 août 1946 : Messali Hadj, libre s'installe à Paris.
    13 octobre 1946 : Interdit de séjour à Paris, Messali rentre à Alger. Il vit à Bouzaréah.
    Décembre 1948 : Retour en France, à Melun puis à Brie-Comte-Robert.
    Décembre 1951 : Internement à Belle-Île-en-Mer.
    14 mai 1952 : Déportation à Niort.
    1er novembre 1954 : Transfert en résidence surveillée aux Sables-d'Olonne jusqu'en mars 1955.
    Mars 1955 : Résidence surveillée à Angoulême.
    15 janvier 1959 : Messali Hadj est relâché, mais surveillé de près. Il s'installe à Gouvieux près de Chantilly78.
    Mort en 1976 après avoir été exilé du pays pour lequel il a donné toute sa vie en prison.


    L'histoire reste toujours l'histoire. On ne peut jamais écrire l'histoire comme on veut... comme a dit Djamel eddine elafghani: "Inna addaghta yalidou linfidjaar"
    "la pression engendre l'éclatement" ( traduction )
    Voilà elhogra a commençé dans les années 30 et a atteint son paroxysme à partir de 1965 à 1978 ( c'est aussi une période noire pour certaines familles et certains algériens qui depuis se sont exilés et ne sont jamais revenus au pays ). Aujourd'hui, ce sont les mêmes qui ont repris le "flambeau d'elhogra"



    Ouallahou A3lamou
    Lorsque tu ne sais pas où tu vas, regarde d’où tu viens.


  8. #78
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    [QUOTE=PSM31;160956]
    Citation Envoyé par cimode Voir le message
    Nous n'avons pas de Mandela, dis-tu ?
    Les années de privation de liberté
    1921 à 1923 : Messali Hadj fait l'objet, à Tlemcen, de fréquentes gardes à vue au commissariat et d'emprisonnements de courte durée.
    1er novembre 1934 : Six mois d'incarcération à la prison de la Santé à Paris, assortie du paiement d'une forte amende. Libéré le 1er mai 1935.
    1936 : Placé plusieurs fois en garde à vue à Tlemcen.
    27 août 1937 : Deux années de prison à la prison de Serkadji (Barberousse) puis d'El-Harrach (Alger). Relaxé le 27 août 1939.
    4 octobre 1939 : Nouvelle arrestation et incarcération à El-Harrach.
    10 mars 1941 : Transfert à la prison militaire d'Alger.
    28 mars 1941 : Condamné à 16 ans de travaux forcés avec confiscation de ses biens. Enfermé au bagne de Lambèse jusqu'au 23 avril 1943.
    23 avril 1943 : Résidence surveillée à Ksar el Boukhari.
    10 décembre 1943 : Déportation à In Salah sous surveillance militaire.
    4 janvier 1944 : Transfert à Ksar Chellala en résidence surveillée.
    18 avril 1945 : Transfert à El-Goléa en résidence militaire à la suite de troubles à Ksar Chellala.
    23 avril 1945 : Déporté à Bakouma au bagne au Congo-Brazzaville. Il y séjourne jusqu'au 10 août 1946.
    11 août 1946 : Messali Hadj, libre s'installe à Paris.
    13 octobre 1946 : Interdit de séjour à Paris, Messali rentre à Alger. Il vit à Bouzaréah.
    Décembre 1948 : Retour en France, à Melun puis à Brie-Comte-Robert.
    Décembre 1951 : Internement à Belle-Île-en-Mer.
    14 mai 1952 : Déportation à Niort.
    1er novembre 1954 : Transfert en résidence surveillée aux Sables-d'Olonne jusqu'en mars 1955.
    Mars 1955 : Résidence surveillée à Angoulême.
    15 janvier 1959 : Messali Hadj est relâché, mais surveillé de près. Il s'installe à Gouvieux près de Chantilly78.
    Mort en 1976 après avoir été exilé du pays pour lequel il a donné toute sa vie en prison.


    L'histoire reste toujours l'histoire. On ne peut jamais écrire l'histoire comme on veut... comme a dit Djamel eddine elafghani: "Inna addaghta yalidou linfidjaar"
    "la pression engendre l'éclatement" ( traduction )
    Voilà elhogra a commençé dans les années 30 et a atteint son paroxysme à partir de 1965 à 1978 ( c'est aussi une période noire pour certaines familles et certains algériens qui depuis se sont exilés et ne sont jamais revenus au pays ). Aujourd'hui, ce sont les mêmes qui ont repris le "flambeau d'elhogra"



    Ouallahou A3lamou
    " ان الازمة تلد الهمة ولا يتسع الامر الا اذا ضاق"
    جمال الدين الافغاني


    http://www.assforum.org/web/pdf/mnhe...s/30272530.pdf
    Le livre de Abderrahman al Kawakibi "la nature du despotisme"
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

Discussions similaires

  1. Kaâkaâ: Nous avons tué 1000 personnes à Bentalha et Raïs
    Par Sabrina dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 12
    Dernier message: 27/01/2010, 02h06
  2. Réponses: 7
    Dernier message: 04/01/2010, 01h28
  3. Hassan Nasrallah : nous avons les capacités de vaincre l’ennemi
    Par romance dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/12/2009, 12h46
  4. Réponses: 0
    Dernier message: 03/12/2009, 22h46
  5. eph Bouira ,Maintenant, nous avons notre propre forum
    Par mohalilo dans le forum Santé et Beauté
    Réponses: 4
    Dernier message: 24/11/2009, 00h49

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •