Page 1 sur 4 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 33

Discussion: Les sciences arabes

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Les sciences arabes

    Au Moyen Age, la civilisation arabo-musulmane développa, inventa et perfectionna les sciences. Les sciences arabes sont, en effet, très brillantes au Moyen Age. Les sciences arabes désignent les sciences pratiquées par des chercheurs avec pour langue l'arabe.

    Les ingénieurs arabes étaient particulièrement inventifs. Par exemple, un livre décrit 100 inventions scientifiques : appareils médicaux, moulins à eau, horloges à eau, moulins à vents, jouets mécaniques... Un grand inventeur andalou a inventé le procédé de fabrication du cristal.

    Il y a différentes sciences arabes : les mathématiques (algèbre est un mot arabe), l’astronomie, l'optique, la médecine, la géographie, l'agriculture...

    L'héritage de cette période, entre le VIIIème et le XVème siècle, qui marque encore aujourd'hui nos règles algébriques les plus basiques. Il fut un temps où la civilisation arabo-musulmane était pionnière dans bien des domaines. Retour sur un monde passé qui se révèle moderne, tolérant et ouvert.

    Plus de 200 pièces, retracent les avancées scientifiques spectaculaires d'une des périodes les plus fructueuses de l'humanité. Longtemps réduit ou occulté par l'histoire occidentale, l'apport de cette civilisation a pourtant été décisif dans l'évolution universelle des sciences.

    Dernière modification par dahmane1 ; 02/02/2014 à 18h21.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    « Monsieur Dubois demanda à Madame Nozière quel était le jour le plus funeste de l'histoire. Madame Nozière ne le savait pas. C'est, lui dit Monsieur Dubois, le jour de la bataille de Poitiers, quand, en 732, la science, l'art et la civilisation arabes reculèrent devant la barbarie franque »

    (Anatole France, Œuvres IV, La vie en Fleur (1922), Gallimard, 1994, p. 1118)

    https://www.ulb.ac.be/culture/histoi..._guide_ens.pdf

    A travers l’Italie, via les villes marchandes autonomes de Venise, Pise, Gênes et Florence, qui gardent le contact commercial avec le monde musulman, que ces savoirs circulent. L’ensemble de ce savoir philosophique et scientifique constitue un apport majeur au programme d’enseignement des universités européennes jusqu’aux Temps Modernes, et contribue grandement au développement intellectuel de l’Occident.
    Dernière modification par dahmane1 ; 20/02/2014 à 14h38.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Les Savants Musulmans Oubliés de l'Histoire

    Auteur(s) : Hébri BOUSSEROUEL
    Editeur(s) : La Plume universelle
    Année : 1998
    Pages : 497
    ISBN : 2-913510-00-0
    Dimensions : 23x15
    Référence : L1337


    "Ce livre manifeste qui n'existe dans aucune langue, fruit d'un travail passionné et de longue haleine, a nécessité à son hauteur le Docteur Hébri BOUSSEROUEL, plusieurs années d'études et de recherches assidues.

    Il est très riche en information concernant ces doctes, pionniers de la science d'une façon générale, dotés d'une imagination créatrice, d'une intelligence puissante et hors du commun. Sur leurs activités innovatrices, prolifiques, fécondes, et productrices dans tous les domaines de la science: En astronomie, algèbre, géométrie descriptive, jurisprudence, littérature, philosophie, médecine, chirurgie, pharmacie, botanique, géographie, histoire, zoologie, chimie, physique, géologie, métallurgie, robotique, et... La liste est loin d'être exhaustive.

    Ces savants qui ont rénové les sciences helléniques, sans eux tombaient en désuétude. Ils ont découvert de nouveaux procédé,échafaudé des plans audacieux t astucieux dans le domaine de l'industrie. Ils ont imaginé des procédés considérables, développé des théories remarquables. Ils ont combiné l'arithmétique et la géométrie pour donner naissance à l'algèbre. Ils ont augmenté l'arithmétique par l'invention du zéro et les chiffres arabes. Ils ont enrichi l'algèbre par la lettre (x) mis à la place de l'inconnu. Ils ont composé , crée, inventé, conçu, fabriqué et projeté. Ils ont construit, avec leur perspicacité, leur clairvoyance, leur sagacité et leur lucidité la base fondamentale de toutes sciences actuelles. Ils ont légué à la postérité une œuvre titanesque, jamais réalisée avant eux. Leurs ambition étaient aussi grandes et nobles que leur imagination. En aucun moment, ils n'ont oublié la bonté divine à leur égard.

    L'auteur nous rapporte également, leur date de naissance, ainsi que les dates des évènements, qui ont jalonné leur vie de scientifique dans le monde arabo-musulman. L'Editeur'



    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Les logarithmes d'Ibn Hamza

    Ibn Hamza ayant écrit sur les logarithmes 23 ans avant Napier, il ne faisait aucun doute que l’Écossais l’avait purement et simplement plagié.

    http://www.math.unicaen.fr/~ageron/3...%20-%20339-359
    Dernière modification par dahmane1 ; 16/02/2014 à 19h45.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut L'âge d'or des sciences arabes



    Auteur Ahmed Djebbar
    Editeur Le Pommier
    Date de parution 11/06/2013
    Collection Le Collège De La Cite, numéro 22
    ISBN 2746506750
    EAN 978-2746506756
    Illustration Pas d'illustrations

    Astronomie, cartographie, médecine, mathématique... Autant de domaines dans lesquels la civilisation arabo-musulmane apporta des contributions originales, en plus d'assimiler les savoirs grec, indien, babylonien ou encore la tradition égyptienne. En effet, après le temps des grandes traductions advint celui d'une science proprement arabe qui laisse derrière elle de grands noms comme Ibn Sînâ, connu en occident sous le nom d'Avicenne, le mathématicien et astronome Al -Kharezmi ou encore le géographe et historien Al-Bîrûnî, pour ne citer qu'eux...
    Ce petit livre nous permet de revenir sur l'âge d'or de la science arabe (VIIIe / XIVe siècles) pour mieux comprendre cet héritage mal connu et suivre la circulation des savoirs en Méditerranée des Grecs à l'Europe médiévale.
    Ce petit livre permettra de contextualiser les premiers pas de cette nouvelle tradition scientifique en décrivant ses liens avec les héritages antérieurs et avec son environnement politique, culturel et idéologique. Il évoquera en particulier le phénomène de traduction du savoir ancien et son rôle à la fois dans le contenu de la nouvelle tradition et dans ses orientations futures.
    Il exposera les éléments les plus significatifs de la contribution scientifique arabe dans les trois domaines les plus importants, quantitativement et qualitativement : l'astronomie avec ses prolongements (concernant, en particulier, la géographie et la conception des instruments), la médecine avec ses aspects théoriques et appliqués, et les mathématiques avec leurs différents domaines d'application, comme l'optique, la science des héritages et certaines pratiques artistiques liées à l'architecture, à la décoration murale et à l'illustration d'ouvrages profanes ou religieux.
    Il éclairera enfin l'important problème de la circulation d'une partie de la science arabe en Europe (à travers les instruments scientifiques, les livres ou les hommes) et le rôle de cette circulation dans la réactivation des activités scientifiques dans cette région à partir d'anciens foyers intellectuels de l'empire musulman, comme Tolède et Palerme.

    L'auteur : Ahmed Djebbar est professeur de mathématique et d'histoire des mathématiques à l'université des sciences et des technologies de Lille.
    Il est l'auteur de très nombreux ouvrages et notamment de Une histoire des sciences arabes, Le Seuil, 2001.
    Dernière modification par dahmane1 ; 17/02/2014 à 20h39.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Lorsque le monde parlait arabe.

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Abu Hamed Al Ghazali

    Abu Hamed Al Ghazali est un grand philosophe musulman, le premier à avoir utilisé le doute méthodique attribué plus tard à Descartes.

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Calcul de la circonférence de la Terre par Al Biruni

    Al-Bîrûnî est sûrement l’un des plus grands savants de l’Islam médiéval. Versé dans les sciences mathématiques, astronomiques, physiques, naturelles, il se distingue également comme géographe, historien, chronologue, linguiste, observateur de mœurs et reçoit de son temps le surnom de «Maître».

    Né en 973 d’une famille iranienne, il passe les vingt-cinq premières années de sa vie dans sa patrie où il reçoit une formation scientifique approfondie et entre en correspondance avec le jeune prodige de Boukhara, Ibn Sina. C’est à la cour de Djurdjan, au sud-est de la mer Caspienne qu’il compose son premier grand ouvrage, traitant de calendriers, de problèmes mathématiques, astronomiques et météorologiques.

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Les Musulmans présents en Amérique bien avant Christophe Colomb.

    الأرض المجهولة « The Land Unknown »


    1- Un historien et géographe musulman, Abû al-Hassan `Alî Ibn al-Hussayn al-Mas`ûdî [871 – 957] a écrit dans son livre Muruj adh-Dhahad wa Mādīn al-Jawhar [Les Prairies d'or et les carrières de Joyaux] que :

    Durant le règne du Calife Musulman d’Espagne `Abdullah Ibn Muhammad [888 – 912], un navigateur musulman, Kashkhash Ibn Sa`īd Ibn Aswad de Cordoba, embarqua de Delba [Palos] en 889, traversa l’Atlantique, atteignit une terre inconnue [Ardhun Majhūla] et revint avec de fabuleux trésors. Sur la carte du monde d’al-Mas`ûdî, il y a une surface importante sur l’océan de « l’obscurité et de la brume » [l'Océan Atlantique] auquel il fait référence comme étant un territoire inconnu [Les Amériques] cela prouve la présence musulmane 600 ans avant Colomb.

    2- Un historien Musulman, Abû Bakr Ibn `Umar al-Gutiyya rapporte que durant le règne du Calife Musulman d’Espagne Hisham II [976 – 1009], un autre navigateur musulman, Ibn Farrukh de Granada, embarqua de Kadesh [en février 999] pour l’Atlantique, accosta à Gando [Iles des Grandes Canaries], continua vers l’Ouest ou il vit et nomma deux îles, Capraria et Pluitana. Il revint en Espagne en mai 999.

    3- Le célèbre géographe et cartographe ash-Sharîf al-Idrissî [1099 – 1166] écrivit dans son non moins célèbre livre Nuzhat al-Mushtaq fi Ikhtiraq al-Afaq, qu’un groupe d’individus [d'Afrique du Nord] embarqua pour « l’océan d’obscurité et de brume » [l'océan Atlantique] depuis Lisbonne, dans le but de savoir ce qu’il s’y trouvait et d’en connaître les limites. Ils atteignirent finalement une île qui avait une population et une agriculture…Le quatrième jour, un interprète leur parla en langue arabe, ce qui prouve que la langue arabe était présente sur le continent et donc qu’il devait y avoir d’étroits échanges entre les deux peuples.

    4- Les ouvrages de référence musulmans mentionnent une description bien documentée d’un voyage à travers « l’océan d’obscurité et de brume » fait par le Shaykh Zayn ad-Dîn `Alî Ibn Fadkîl al-Mazandaranî. Son expédition partit de Tarfay [Sud du Maroc] durant le règne du Roi Abû Ya`qub Sidî Yûssuf [1286 – 1307], sixième de la dynastie Mérinide et s’acheva à l’Ile Verte, dans la Mer des Caraïbes en 1291. Les détails de ce voyage sur l’océan sont mentionnés dans les références islamiques et beaucoup de savants musulmans sont au fait de cet événement historique mémorable.

    5- L’historien musulman Shihab ad-Dîn Abî al-`Abbâs Ibn Fadhl al-`Umarî [1300 – 1384] a décrit en détail l’exploration géographique par delà la mer « d’obscurité et de brume » fait par le Sultan dans son fameux livre « Masâlik al-Absâr fi Mamâlik al-Amsâr ».

    6- Le Sultan Mansa Kankan Mussa [1312 – 1337] fut le monarque Mandinka de l’Afrique de l’Empire malien d’Afrique de l’Ouest Islamique. En voyageant à La Mecque durant son fameux pèlerinage de 1324, il informa les savants Mamlûks de la cour de Bahri Sultan [Nasir ad-Dîn Muhammad III, 1309 – 1340] au Caire que son frère, le Sultan Abû Bakrî I [1285 – 1312] a entrepris deux expéditions en Océan Atlantique. N’étant jamais revenu à Tombouctou lors de son second voyage en 1311, Mansa Mussa devint le Sultan de l’empire.

    7- Christophe Colomb et les premiers explorateurs espagnols et portugais ne purent entreprendre de traverser l’Atlantique qu’en se basant sur les cartes établies par les musulmans ainsi que sur leurs outils et leurs connaissances maritimes: ainsi, ils se basèrent entre autres sur les cartes de al-Mas`ūdī dans son livre « Akhbar az-Zamān » [l'Histoire du Monde] basé sur des éléments recueillis en Afrique et en Asie.

    Carte du monde d’Al-Masudi datant de 956. Ayant entendu parler de voyages outre-Atlantique par les marins espagnols musulmans, il inclut un continent au fond (en face de l’Afrique), qu’il étiqueta الأرض المجهولة « The Land Unknown » , ce qui est la preuve de la découverte des Amériques par les Musulmans 500 ans avant Christophe Colomb.

    Cela ne suffit pas à Christophe Colomb, qui prit alors avec lui lors de son voyage deux capitaines musulmans durant son premier voyage transatlantique :

    - Martin Alonso Pinzon, qui était le capitaine de la Pinta,

    - et son frère, Vincente Yanex Pinzon, qui était le capitaine de la Nina.

    Ces deux musulmans étaient experts en navigation et aidèrent à organiser l’expédition de Christophe Colomb. La famille Pinzon était liée à Abû-Zayan Muhammad III [1362 – 66], le Sultan Marocain de la dynastie Mérinide [1196 – 1465].

    Dernière modification par dahmane1 ; 19/02/2014 à 22h37.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut Le mouvement de précession du soleil

    La précision des calculs du mathématicien et astronome Thabit ibn Qurrah, (836 –901), étonne encore. En effet il trouva pour une année sidérale un temps de 365 jours 6 heures 13 minutes et 53 secondes soit seulement trois minutes d'écart avec les chiffres actuels (365 jours 6 heures 9 minutes et 9 secondes).

    Plusieurs ouvrages de Thābit, traduits en latin et en hébreu, influenceront l'Occident latin.

    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

Discussions similaires

  1. une diplomée des sciences musulmanes délaisse la religion, enleve son voile en direct
    Par Sabrina dans le forum Islam : Questions et Réponses
    Réponses: 12
    Dernier message: 02/01/2012, 23h07
  2. Les nationalistes Arabes.
    Par cimode dans le forum Actualité Internationale
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/09/2011, 18h04
  3. Ladies & Sciences:)
    Par au_gré_du_vent dans le forum Sciences
    Réponses: 12
    Dernier message: 30/06/2011, 21h10
  4. La sorcellerie et sciences occultes juifs dévoilés
    Par zimbalist dans le forum Sciences
    Réponses: 1
    Dernier message: 21/12/2010, 17h45
  5. les milliardaires Arabes
    Par Sabrina dans le forum Le Café
    Réponses: 1
    Dernier message: 26/11/2009, 23h20

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •