Page 2 sur 2 PremièrePremière 12
Affichage des résultats 11 à 15 sur 15

Discussion: Poèmes arabes traduits

  1. #11
    Membre F.A.M. Avatar de mounir27
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Localisation
    lyon
    Messages
    85

    Par défaut

    Forough Farrokhzad, l’une des plus grandes poétesses contemporaine iranienne, a provoqué une véritable cassure au sein de son existence pour avoir osé décrire sa sensualité de femme et aller à l’encontre des règles traditionnelles de la société. Elle a alors mis sa souffrance au service de la poésie, du théâtre et du cinéma, afin que l’art soit cette "fenêtre pour voir, chanter, crier et pleurer"

    Elle est née à Téhéran en 1934 dans une famille nombreuse. Sous l’influence de son père qui s’intéresse beaucoup à la littérature et surtout à la poésie, Forough s’intéresse très tôt à ce domaine et commence à écrire de petits poèmes qui révèlent un manifeste talent poétique. Après avoir terminé ses études, elle s’initie à la couture et à la peinture. A seize ans, passionnément amoureuse, elle épouse Parviz Chapour, de quinze ans son aîné. C’est en 1952 qu’apparaît son premier recueil de poésies intitulé La Captive ; elle n’a alors que dix-sept ans. Ce recueil la fait connaître au public. Elle publie également des poèmes dans de multiples revues, et la publication de l’un de ses poèmes intitulé Le péché fait scandale :

    " J’ai péché voluptueusement péché
    Dans une étreinte chaude et pleine de feu "


    Source Shâdi Rahnamâ ...



    Aller de contrée en contrée,
    Pour combien de temps ?
    Chercher un autre amant,
    Un autre amour,
    Pour combien de temps ?

    Et si
    Nous étions deux hirondelles
    Voyageant toute notre vie
    De printemps en printemps !
    Oh,
    Comme si le débris noire
    D’un nuage de plomb
    Avait croulé en moi.

    Lorsque
    Je reçois ton baiser
    Sur mes lèvres, je pense
    Que se meurt un parfum éphémère.
    Mon amour triste
    Est tellement mêlé de crainte de la décadence
    Que lorsque je te regarde
    Toute mon existence tremble.

    Je crois voir d’une fenêtre,
    Mon arbre solitaire couvert de feuilles,
    Tombé en fièvre jaune de l’automne.

    Je crois voir une image
    Sur le flot confus de l’eau courante
    Nuit et jour
    Nuit et jour
    Nuit et jour.

    Laisse-moi
    Oublier !

    Qui es-tu,
    Sinon un instant,
    Un instant qui ouvre mes yeux
    Dans le désert de la conscience ?

    Laisse-moi
    Oublier !

    Forough Farrokhzad

  2. #12
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    hello Mounir


    bouuuh 3lya! bouuh!

    bizarrement, la traduction enlève du charme à l’œuvre... non?
    Citation Envoyé par mounir27 Voir le message
    Bonjour



    Non c'est bien noté en bas il est du grand Nizar Qabbani
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  3. #13
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    merci de nous faire découvrir...

    j'adore ce passage
    Citation Envoyé par mounir27 Voir le message

    Qui es-tu,
    Sinon un instant,
    Un instant qui ouvre mes yeux
    Dans le désert de la conscience ?
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  4. #14
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    mars 2018
    Messages
    2

    Par défaut Simple question de compréhension 🙂

    Citation Envoyé par dahmane1 Voir le message
    Les hommes sont à la dimension de leurs actes
    C'est à la mesure de leur grandeur que leurs actes sont grands!
    Aux yeux des petits, les petites choses sont immenses;
    pour les grandes âmes, les grandes choses sont petites!
    Seul et partout sans ami.Quand l'objet que l'on cherche est sublime,qui peut aider à l'atteindre?
    Les désirs des âmes sont trop petits pour mériter que,pour eux,l'on s'entretue et s'épuise.
    Pour le pieux,mieux vaut affronter la mort au sombre visage que le mépris.
    Si l'on pouvait vivre à jamais, quel sens y aurait-il au courage
    Et puisqu'il faut que l'homme meurt,qu'au moins ce ne soit pas en lâche!



    عَلى قَدرِ أَهلِ العَزمِ تَأتي العَزائِمُ"
    " وَتَأتي عَلى قَدرِ الكِرامِ المَكارِمُ
    وَتَعظُمُ في عَينِ الصَغيرِ صِغارُها"
    " وَتَصغُرُ في عَينِ العَظيمِ العَظائِمُ



    Salam j’ai lu ce magnifique poème et étant encore jeune et insouciante, je pense que c’est dû à ca sinon je ne vois pas sûrement à mon ignorance, j’ai du mal à comprendre les premières phrases peux tu m’expliquer ton point de vue ? Que veut dire « les hommes sont à la dimension de leurs actes » est ce que c’était ironique pour dire que les hommes robustes pensent accomplir de plus grandes choses que les plus petits? Je pense être totalement à côté de la plaque c’est pour ça que je demande ton aide afin de mieux le comprendre InShaAllah , j’espère que tu me répondras merci barak’Allahoufik ♥️♥️

  5. #15
    Nouveau Membre
    Date d'inscription
    mars 2018
    Messages
    2

    Par défaut Simple question de compréhension 🙂

    Citation Envoyé par dahmane1 Voir le message
    Les hommes sont à la dimension de leurs actes
    C'est à la mesure de leur grandeur que leurs actes sont grands!
    Aux yeux des petits, les petites choses sont immenses;
    pour les grandes âmes, les grandes choses sont petites!
    Seul et partout sans ami.Quand l'objet que l'on cherche est sublime,qui peut aider à l'atteindre?
    Les désirs des âmes sont trop petits pour mériter que,pour eux,l'on s'entretue et s'épuise.
    Pour le pieux,mieux vaut affronter la mort au sombre visage que le mépris.
    Si l'on pouvait vivre à jamais, quel sens y aurait-il au courage
    Et puisqu'il faut que l'homme meurt,qu'au moins ce ne soit pas en lâche!



    عَلى قَدرِ أَهلِ العَزمِ تَأتي العَزائِمُ"
    " وَتَأتي عَلى قَدرِ الكِرامِ المَكارِمُ
    وَتَعظُمُ في عَينِ الصَغيرِ صِغارُها"
    " وَتَصغُرُ في عَينِ العَظيمِ العَظائِمُ



    Salam j’ai lu ce magnifique poème et étant encore jeune et insouciante, je pense que c’est dû à ca sinon je ne vois pas sûrement à mon ignorance, j’ai du mal à comprendre les premières phrases peux tu m’expliquer ton point de vue ? Que veut dire « les hommes sont à la dimension de leurs actes » est ce que c’était ironique pour dire que les hommes robustes pensent accomplir de plus grandes choses que les plus petits? Je pense être totalement à côté de la plaque c’est pour ça que je demande ton aide afin de mieux le comprendre InShaAllah , j’espère que tu me répondras merci barak’Allahoufik ♥️♥️

Discussions similaires

  1. les Poemes du monde
    Par galla dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 1
    Dernier message: 10/11/2016, 22h45
  2. Des mots kabyles traduits !
    Par dahmane1 dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 8
    Dernier message: 26/06/2011, 22h29
  3. Saïda Menebhi (poèmes)
    Par Jalal dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 1
    Dernier message: 04/06/2010, 02h19
  4. A coeur perdu... Tout un programme ! (poèmes)
    Par Lair1951 dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/02/2009, 01h54
  5. poemes de rumi
    Par rumi dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 21
    Dernier message: 05/10/2008, 19h58

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •