Atchoum !
6 mètres : la distance parcourue par les virus lors d'éternuements


Les gouttelettes qu’on expulse quand on éternue ou quand on tousse, peuvent parcourir une distance pouvant aller jusqu'à 6 mètres, véhiculant au passage virus et bactéries...

Quand on éternue, on émet un nuage invisible composé d’air et de petites gouttelettes infectieuses. Une étude menée par une équipe de chercheurs du MIT (Institut de technologie du Massachusetts) de Boston aux USA, a montré que ce nuage est capable de se déplacer très loin dans l’espace. Ce qui explique la contamination, et la propagation de virus et bactéries...

Des petites gouttelettes pour de longues distances
Selon l’étude, à l’intérieur de ce « nuage » les gouttelettes les plus petites seraient capables de circuler 5 à 200 fois plus loin que si elles étaient seules. Les agents infectieux arriveraient donc à être propagées rapidement dans toute une pièce, portés par ce nuage composé d’air chaud et humide qui tend à monter vers le plafond.

Ces gouttelettes seraient même capables de changer de direction et d’être propulsées dans les conduits de ventilation...


Source:
6 mètres : la distance parcourue par les virus lors d'éternuements - Sante AZ