Page 3 sur 5 PremièrePremière 12345 DernièreDernière
Affichage des résultats 21 à 30 sur 50

Discussion: Les pains à travers le monde

  1. #21
    Membre F.A.M. Avatar de rycerz
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    560

    Par défaut

    du kouskous avec divers accesoirs



    voila l'étrangère comme ça on commence à te pollué le topic avec nos tradition que tu aime tant ... j'èspère que tu nous pardonnera
    Cela paraît toujours impossible, jusqu’à ce que ce soit fait. Mandela
    un beau sourire est un très beau cadeaux.
    http://www.fotocommunity.fr/

  2. #22
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    février 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par défaut

    Pain aux noix à l’ancienne

    Si j’adore cette recette de pain aux noix façon Eric Kayser avec levain liquide, je n’ai pas toujours ce fameux levain sous la main. Voici donc une autre recette de pain aux noix, plus classique mais néanmoins délicieuse. Ce sera succulent avec du fromage ou une salade.

    Pour un pain :

    400g de farine T65
    100g de farine de seigle T130
    200 ml d’eau
    130 ml de lait
    1 cuiller à café de cassonade
    1.5 cuiller à café de sel
    1 cuiller à soupe d’huile de noix
    1.5 cuiller à café de levure de boulanger déshydratée
    60g de noix concassées.

    Mettez tous les ingrédients dans la cuve de votre machine à pain (excepté les noix concassées) et sélectionnez votre programme pâte (pétrissage + première levée). Si vous n’avez pas de machine à pain, mélangez tous les ingrédients (sauf les noix) jusqu’à obtenir une pâte souple et élastique. Laissez ensuite le pâton lever dans un endroit à l’abri des courants d’air, jusqu’à ce qu’il ait doublé de volume. Comptez 1h à 1h30 en fonction des conditions climatiques.

    Une fois cette opération effectuée, sur un plan de travail fariné, déposez votre pâton, dégazez-le et ajoutez les noix concassées. Bien rabattre la pâte plusieurs fois pour que les noix soient réparties correctement dans le pain.

    Laissez lever à nouveau 3/4 d’heure. Votre pâton doit doubler de volume. Incisez ensuite avant d’enfourner à four préchauffé à 230°C pour 30 minutes de cuisson.

    Faites refroidir sur une grille.

    [IMG][/IMG]
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  3. #23
    Membre F.A.M. Avatar de Opera
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    4 435

    Par défaut


  4. #24
    Membre F.A.M. Avatar de Opera
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    4 435

    Par défaut



    pain coriandre

  5. #25
    Membre F.A.M. Avatar de bel1000
    Date d'inscription
    décembre 2009
    Messages
    3 390

    Par défaut

    voila pour faire son levain maison


    Le premier levain (ou levain-chef)


    Ingrédients :
    - Farine complète
    - Eau tiède non chlorée
    - Sel (facultatif)

    Recette :

    Mélangez une tasse de farine avec la même quantité d'eau tiède et ajoutez éventuellement une petite pincée de sel. Faites une pâte pas trop liquide, mais moins consistante qu'une pâte à pain (type pâte à beignets).

    Mettez-la dans un récipient en terre (ou à défaut en verre), couvrez et laissez fermenter, sans y toucher, pendant 3 jours, dans un endroit tiède (20 à 25 °C.). Le levain doit alors avoir une odeur aigre caractéristique, et être légèrement boursouflé (présence de bulles).

    Rajoutez alors un peu de farine et d'eau tiède, mélangez et laissez fermenter encore deux jours. Le levain de base - "le levain-chef" comme disent les boulanger - est prêt.

    Remarques :

    Si, au lieu d'une agréable odeur de levain, il se dégage une odeur nauséabonde de pourri, il faut évidemment jeter le tout et recommencer. Cela provient presque toujours de l'utilisation d'une farine ou d'une eau de mauvaise qualité. Vérifiez aussi, bien entendu, la propreté du récipient.

    Pour faire le pain, on n'utilise jamais directement le levain-chef, mais un levain-intermédiaire, préparé la veille du jour où l'on fait le pain. Les boulangers l'appellent le levain "tout point".


    Le levain “tout point”

    Ingrédients :

    - Levain-chef
    - Farine
    - Eau tiède

    Recette :

    Pour faire 2 kilos de pain, ajoutez la veille au soir au levain-chef environ 300 grammes de farine et de l’eau, et faites une pâte de la même consistance que le levain-chef (un peu plus liquide que la pâte à pain) ; laissez fermenter toute la nuit (entre 20 et 25 °C).

    Le lendemain matin, le levain “tout point” est prêt à être incorporé au pain.

    La proportion levain-pâte à pain peut varier entre 1/4 et 1/6.
    Mon rôle dans la vie consiste à pointer le mal, les spécialistes sauront comment le combattre.

    el bolitik tkhabete

  6. #26
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  7. #27
    Banned
    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    549

    Par défaut

    Le pain est un accompagnement ou même plat de base, composé simplement de farine, sel eau / levain ou semoule sel eau / levain, il accompagne tout nos repas. Certain pays n'ont pas de pain.

    n 3000 avant JC, les Egyptiens inventent, par hasard, le pain levé où le grain de blé est écrasé au mortier. Dans de grands récipients de terre, on pétrit la pâte avec de l'eau du Nil, riche en limons et ferments naturels proches de la levure actuelle. La pâte repose quelques heures, fermente naturellement et cuit dans des moules préalablement chauffés par le feu.

    Chez les Grecs, le pain quotidien, la « Maza », est une simple galette d'orge non fermentée et le pain de fête, « l'Artos », est un pain de blé. Les deux sont cuits sur des pierres brûlantes. Après quelques années, les Grecs abandonnent cette cuisson pour perfectionner la technique du four à ouverture frontale. Au IIème siècle après JC, on compte, à Athènes, 72 variétés de pains, de pains d'offrandes et de gâteaux, aromatisés au poisson, aux olives, aux herbes ou aux fruits.

    Les Romains, quant à eux, prennent du retard en boulangerie car ils considèrent la fermentation de leur pâte comme une catastrophe ! Au IIème siècle avant JC apparaissent les premiers boulangers aidés par des esclaves grecs. Le grain est moulu entre deux larges meules de pierre actionnées par les esclaves, puis par un cheval. La farine est tamisée à la main. Les Romains inventent alors le bras mécanique, entraîné par un cheval, dans une cuve cylindrique, pour pétrir la pâte. Pendant 2 000 ans, on oublia le pétrin mécanique pour des fours à bois! Maçonnés comme nos fours à bois actuels, chauffés à l'intérieur de la chambre de cuisson, toutes sortes de pains tels que la miche, la lyre et l’oiseau vont être cuits.

    En France, le goût des Gaulois pour la bière les incite à remplacer l'eau dans la pâte par la bière… Au Moyen-âge, époque de nombreuses famines, de nouvelles techniques d'agriculture apparaissent pour augmenter le rendement : le collier d'attelage, la charrue à roue, le fléau à battre le grain et le moulin à eau. Au début du IXème siècle, le moulin à vent apparaît en Angleterre (3 siècles avant la France). Les paysans sont épuisés par les quatre trajets obligatoires pour aller moudre, puis cuire leur production au château du Seigneur dont ils sont redevables, le pétrissage devant se faire à leur domicile. Les riches utilisent le pain comme une assiette comestible « le tranchoir », où reposent les viandes. En cas de pénurie d'orge et d'avoine, les pauvres fabriquent des « pains de famine » avec de la paille, de l'argile, des racines ou des herbes piléeshttp://www.retrodor.com/index.php?option=com_content&view=category&layout= blog&id=19&Itemid=121.
    J'ai trouvé ça pour l'histoire du pain mais l'histoire a toujours multivisages.

  8. #28
    Banned
    Date d'inscription
    juillet 2014
    Messages
    549

    Par défaut


  9. #29
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par défaut

    salam à tous

    vous avez oublié "REGAG" ,ces belles feuilles fines et transparentes !!!!

    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  10. #30
    Membre F.A.M. Avatar de rycerz
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    560

    Par défaut

    ahh te revoila l'étranère ! , mais wé té tu passé ? , une course pour ramener de la bonne semoule à préparer du pain ??
    Cela paraît toujours impossible, jusqu’à ce que ce soit fait. Mandela
    un beau sourire est un très beau cadeaux.
    http://www.fotocommunity.fr/

Discussions similaires

  1. les criminels à travers l'histoire
    Par au_gré_du_vent dans le forum Littérature, Histoire et Poésie
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/06/2011, 13h53
  2. Nos vies à travers Internet
    Par tolérance dans le forum Le Café
    Réponses: 10
    Dernier message: 22/06/2010, 20h07
  3. Réponses: 0
    Dernier message: 30/04/2009, 02h35
  4. Réponses: 3
    Dernier message: 29/01/2009, 11h50
  5. Lois stupides a travers le monde
    Par kredence dans le forum Le Café
    Réponses: 15
    Dernier message: 23/12/2008, 23h18

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •