Page 1 sur 12 12311 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 120

Discussion: Mathematics & Poetry

Vue hybride

Message précédent Message précédent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Smile Mathematics & Poetry

    Cedric Villani, médaillé Fields en Mathématiques en 2010 (pour rappel c'est l'équivalent du prix Nobel) a dit:

    Les liens entre mathématiques et poésie sont très importants. Dans les deux cas, l'importance accordée à la forme est capitale. Le poète délivre un vers et le mathématicien une for*mule. Ils font le même travail de recréer le monde, au sens étymologique de "poiein". Le mathématicien travaille sur le reflet d'un système physique, et à travers une équation ou deux, il recrée les caractéristiques de ce système.

    Dans ce topic, idée soufflée par Opera, je vous propose qu'on mette les poèmes en relation avec le monde des mathématiques et ce n'est pas ce qui manque
    Dernière modification par au_gré_du_vent ; 24/07/2014 à 12h38.
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    Triangle de David Tainturier

    Qui ?
    Parmi…
    Les mystères ?
    Toutes les mers ?
    A bien mieux que moi
    Réussi à égarer les navires ?
    De mon angle parfois droit, ou pas
    J’ai aidé, aidé les hommes, aidé à bâtir
    Sur la terre infinie des dieux grands pharaons
    D’immenses tombeaux, tous de pierres et de sable
    Dont chaque face éclairée porte désormais mon nom.
    Tantôt acutène, tantôt rectangle, isocèle, ou bien équilatéral,
    Trois points me définiront, mais le plus souvent simple, scalène.
    De mes trois points vitaux dessinés de la main même du génial Euler
    Droites et cercles dansent en chœur. Galilée ! Toute la géométrie règne
    En mon sein ; moi, nécessaire ! Déséquilibré boiteux rempli de mystères…
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    Je viens de me rendre compte que j'avais déja posté un sujet avec le même titre...

    http://www.algerie-monde.com/forums/...cs-poetry.html

    PFFFF... je suis ennuyeusement égale à moi même! sorryyy!!!

    Essayons au moins de ne pas répéter les mêmes poemes!
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de Opera
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    4 435

    Par défaut

    très bonne idée Gré, je m'y penche dès que possible

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de Opera
    Date d'inscription
    janvier 2013
    Messages
    4 435

    Par défaut

    Mesdames et messieurs..., je vous signale que je vais parler pour ne rien dire. (...)
    Mais, me direz-vous, si on parle pour ne rien dire, de quoi allons-nous parler ?
    Eh bien de rien ! De rien !
    Car rien... ce n'est pas rien !
    La preuve, c'est qu'on peut le soustraire.
    Exemple :
    Rien moins rien = moins que rien !
    Si l'on peut trouver moins que rien, c'est que rien vaut déjà quelque chose !
    On peut acheter quelque chose avec rien !
    En le multipliant !
    Une fois rien... c'est rien !
    Deux fois rien... ce n'est pas beaucoup !
    Mais trois fois rien !... Pour trois fois rien, on peut déjà acheter quelque chose... et pour pas cher !
    Maintenant, si vous multipliez trois fois rien par trois fois rien :
    Rien multiplié par rien = rien.
    Trois multiplié par trois = neuf.
    Cela fait : rien de neuf.
    Oui... Ce n'est pas la peine d'en parler !

    Raymond Devos
    Dernière modification par Opera ; 24/07/2014 à 18h01.

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    j'adore! merci pour le partage!
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    La belle inconnue
    de Pierre Lamy

    Diophante, permets au pauvre rimailleur
    De bousculer un peu cette douce ingénue
    Que fit naître un beau jour ta plume bienvenue
    Pour le plus grand plaisir des esprits pinailleurs.

    Il me faut avant tout, patient orpailleur,
    Pour débusquer enfin cette belle inconnue,
    Chercher obstinément sa cache saugrenue.
    Au coin de l'hypothèse ? Ici ? Peut-être ailleurs ?

    Je crois avoir trouvé la bonne algorithmique.
    A petits pas prudents, j'approche. C'est magique !
    Va-t-elle se laisser surprendre de plein gré ?

    Oui! Victoire ! Je l'ai ! Mais elle a deux copines ?
    - Est-il si surprenant de trouver trois racines
    Dans une équation du troisième degré ?
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  8. #8
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    et encore ces parallèles, Opera

    Géométrie de Jean-Luc Moreau

    Deux droites parallèles
    Depuis longtemps s'aimaient.
    - Nous toucher, disaient-elles.
    Le pourrons-nous jamais ?
    Messieurs les géomètres
    Nous parlent d'infini ;
    C'est bien beau de promettre,
    Mais tant de kilomètres
    Ça donne le tournis !
    - Si le sort vous accable,
    Leur répondis-je alors,
    Rapprochez-vous, que diable,
    Rapprochez-vous encor !
    Ma remarque opportune
    Leur fut d'un grand secours :
    Il n'en reste plus qu'une,
    Quel beau roman d'amour!
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

  9. #9
    Membre F.A.M. Avatar de rycerz
    Date d'inscription
    octobre 2012
    Messages
    560

    Par défaut

    mystère mathématique ,

    Cela paraît toujours impossible, jusqu’à ce que ce soit fait. Mandela
    un beau sourire est un très beau cadeaux.
    http://www.fotocommunity.fr/

  10. #10
    Membre F.A.M. Avatar de au_gré_du_vent
    Date d'inscription
    janvier 2010
    Messages
    13 485

    Par défaut

    Beaucoup de mathématiciens et de physiciens théoriciens sont aussi des musiciens. L'idée qu'il existe une beauté mathématique aussi émouvante et bouleversante que l'Hyperion de Hölderlin, le David de Michel-Ange ou la Symphonie no 7 de Ludwig van Beethoven n'est pas nouvelle. Elle vient d'être confirmée grâce à l'IRM, qui montre que les zones du cerveau qui s'activent lorsqu'un mathématicien ressent la beauté d'une équation ou d'une théorie sont les mêmes que lors d'une expérience intense devant la beauté d'une œuvre d'art.

    si ça vous intéresse lire la suite sur
    Actualité > Les mathématiciens sont des artistes : l'IRM le confirme
    Le hasard, c'est peut-être le pseudonyme de Dieu quand il ne veut pas signer

    Théophile Gautier

Discussions similaires

  1. Mathematics & poetry
    Par au_gré_du_vent dans le forum Sciences
    Réponses: 18
    Dernier message: 26/02/2012, 23h29

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •