Dans les Maisons soufi, le Zékr de Dieu est le refrain et la pensée de l’Ami occupe les cœurs.Celui qui est silencieux pense au Bien-aimé et médite, celui qui ouvre la bouche ne le fait que pour prononcer le nom de l’Ami. Dr Javad Nurbakhsh

Au moment où le Derviche est assis sur ses deux genoux, ses mains symboliquement placées l’une sur l’autre, la bouche, les yeux et les oreilles fermées, il réveille les énergies cachées pour établir un lien avec son Dieu et utilise un autre moyen de communication puissant et infini. En s’oubliant totalement, il se concentre sur le point central de tous les mouvements et le circuit de tous les êtres. De cette manière, il oublie le temps, l’espace et laisse tout derrière lui comme si son âme le quittait pour s’envoler dans le ciel. BAHRAM MOGADAM