La dernière surprise du Hamas s'appelle «Ababil», du nom du premier drone utilisé par sa branche militaire contre Israël. Tôt lundi, Tsahal a dû lancer un missile Patriot pour neutraliser un avion sans pilote au-dessus de la ville d'Ashdod, à 40 km au nord de la bande de Gaza. Ababil a été détecté puis abattu, a aussitôt précisé la radio militaire israélienne, tandis que les médias du Hamas affirmaient que d'autres drones avaient survolé le ministère de la Défense à Tel-Aviv d'où «est dirigée l'agression contre Gaza». L'État hébreu a démenti ces derniers vols.

Le Hamas se lance dans la guerre des drones