Une voiture et un cocktail Molotov lancés contre une synagogue toulousaine

VIOLENCE - Personne n'a été blessé et pas de revendications pour l'instant...

Une voiture a été incendiée après avoir été lancée contre la grille d'une synagogue d'un quartier périphérique de Toulouse. «Personne n'a été blessé dans l'incendie qui n'a pas été revendiqué», selon la préfecture de la Haute-Garonne.

Vers 21h40, «une voiture a été projetée sur la grille de la synagogue de la partie résidentielle» d’un quartier sensible en banlieue toulousaine, détaille la préfecture. Qui précise qu'un cocktail Molotov a été lancé sur le véhicule.

Un rabbin de la communauté juive de Toulouse donnait un enseignement à des adultes à l'intérieur de la synagogue, équipée d'un système de vidéosurveillance, quand l'incident s'est produit.

Ce sont des voisins du lieu de culte qui ont donné l'alerte, selon la directrice de cabinet de la préfecture, Anne-Gaëlle Baudouin-Clerc, qui a ajouté qu'un «second véhicule a été découvert non loin avec à l'intérieur trois cocktails Molotov» non utilisés. Une des premières hypothèses des enquêteurs semble conclure que «les auteurs ont été dérangés vraisemblablement par une alarme», a-t-elle poursuivi.

Le parquet, saisi de l'affaire, devrait désigner le service régional de police judiciaire pour suivre l'enquête.

Lié au conflit à Gaza?

Le Bureau national de vigilance contre l'antisémitisme (BNVCA), le Consistoire Central de France et SOS Racisme ont immédiatement condamné l' «agression antisémite» contre la synagogue.

Pour sa part, le Consistoire Central de France condamne «l'accumulation d'actes de violences commis contre des synagogues en France et appelle à la réaction des pouvoirs public

De son côté, Dominique Sopo, président de SOS Racisme, a fait par de «son indignation» et de «son inquiétude». Le président du mouvement estime qu'il «est fort probable que cet acte criminel soit lié à la situation en cours dans la bande de Gaza» et souligne que «celles et ceux qui voudraient jouer le jeu de l’importation du conflit du Proche-Orient sur notre territoire ne le font certainement pas pour aider ni les Israéliens, ni les Palestiniens».

P.B. avec agence

http://www.20minutes.fr/article/2859...oulousaine.php