Le Département d'État américain continue à considérer l’Algérie comme destination dangereuse pour ses ressortissants . Un nouvel avertissement a été mis en ligne hier, mettant en garde les Américains contre les dangers de voyager en Algérie.

Selon le communiqué du département d’état, la situation sécuritaire en Algérie est loin d'être rassurante. En invitant les Américains à bien "mesurer les risques sécuritaires avant de se rendre en Algérie", le Département d'État affirme qu’"il y a une forte menace de terrorisme et d'enlèvements en Algérie ".

Une menace d'enlèvement déjà signalée lors du dernier communiqué sur le sujet en date du 06 février 2014. "Bien que les grandes villes soient fortement sécurisées", note-t-on encore, "les attaques pourraient survenir à tout moment".

Le communiqué du département d’état affirme que la majorité des attentats terroristes, notamment les attentats, les faux barrages, enlèvements et embuscades et se produisent dans les régions Est et Sud du pays.

Selon le département d’Etat américian, "Al-Qaida Maghreb islamique (AQMI) et le Mouvement pour l'unité et le djihad en Afrique de l'Ouest (MUJAO) sont actifs sur tout le territoire Algérien".

Pour conforter ces assertions, le département d’Etat rappelle l’attaque de Tigentourine en janvier 2013 et la prise d’otages des travailleurs de la base gazière avant d'affirmer que "Mokhtar Belmokhtar reste une menace omniprésente dans la région".

Le département d’état évoquera également, la menace présente à la frontière algéro-tunisienne. "Les forces de sécurité algériennes et tunisiennes mènent des opérations de sécurité le long de la frontière dans la région des monts Chaambi, au sud de Souk Ahras" et de préciser le risque lié à la présence des extrémistes dans cette région. Aussi, on recommande aux voyageurs "d’éviter le voyage par route".

Les Américains ne mettent pas en garde seulement contre les risques terroristes. Ils prévoient aussi une éventualité de "soulèvements populaires" et recommandent, dans ce sillage, à leurs citoyens travaillant ou résidant en Algérie de "prendre des mesures de sécurité personnelles y compris le stockage de réserves suffisantes de médicaments, de nourriture et d'eau pour une utilisation en cas d'urgence".

Aussi, ils recommandent d'éviter "les grandes foules et les manifestations, car même des rassemblements censés être pacifiques peuvent devenir violentes et imprévisibles". Les citoyens américains doivent, selon le communiqué de leur département d’Etat, essayer de "rester uniquement dans les hôtels où la sécurité est adéquate".

Les Etats-Unis avertissent leurs ressortissants du danger de voyager en Algérie