Affichage des rsultats 1 7 sur 7

Discussion: Vive polmique autour de la dmolition de la tombe du Prophte

  1. #1
    Membre F.A.M. Avatar de ahmeddamien
    Date d'inscription
    fvrier 2010
    Localisation
    pas loin
    Messages
    14 025

    Par dfaut Vive polmique autour de la dmolition de la tombe du Prophte

    et son dplacement vers un autre cimetire en Arabie saoudite
    le 2. septembre 2014 - 17:14

    Le tombeau du Prophte abrit sous le clbre dme vert, lun des lieux saints les plus vnrs et visits de lislam, serait vou une destruction certaine et la dpouille du grand homme exhume pour intgrer une tombe anonyme dans le cimetire al-Baqi (...)

    Les grands btisseurs saoudiens seraient-ils des fossoyeurs du patrimoine islamique qui ne disent pas leur nom, doubls dartisans de la discorde qui signorent ?

    La question se pose avec dautant plus dacuit quun document de 61 pages, produit par un universitaire de renom et distribu aux diffrents contrematres charg de lextension de la prestigieuse enceinte Al-Masjid Al-Nabawi, la mosque du Prophte (saws), Mdine, corrobore un parti pris urbanistique trs controvers que certains redoutaient ou se refusaient croire : le tombeau du Prophte abrit sous le clbre dme vert, lun des lieux saints les plus vnrs et visits de lislam, serait vou une destruction certaine et la dpouille du grand homme exhume pour intgrer une tombe anonyme dans le cimetire al-Baqi, o reposent plusieurs membres de sa famille, dont son pre.

    Selon le Dr Ifran Al Alawi, directeur de la Fondation pour la recherche du patrimoine islamique, qui est vent debout contre cette destruction programme et largument avanc pour la lgitimer empcher toute idoltrie , le corps du pre du Prophte aurait t retir du cimetire dans les annes 1970. "Maintenant, ils veulent empcher les plerins d'assister et de vnrer la tombe parce qu'ils croient que c'est shirq, en dautres termes que cela relve de l'idoltrie", tempte-t-il dans les colonnes du journal britannique The Independant, alors que la monarchie saoudienne, drape dans sa souveraine indiffrence, ne semble reculer devant aucune destruction sacrilge. Comble de limpensable pour la Terre Sainte !

    Non contentes davoir broy, en lespace de deux dcennies, prs de 95% du prcieux legs historique et archologique de La Mecque et de Mdine (des monuments vieux de 1 000 ans) sous des bulldozers de la violation denceintes sacres, au profit de gratte-ciels vertigineux, de palaces somptueux et de centres commerciaux gigantesques, comme la mis en lumire lInstitut du Golfe, bas Washington, les autorits dArabie saoudite sobstineraient faire place nette en offensant grandement les millions de fidles qui se pressent chaque anne pour se recueillir devant le tombeau du Prophte, allant jusqu prconiser de dtruire les chambres qui l'entourent, jadis utilises par ses femmes et ses filles, et auxquelles les Chiites vouent un culte.

    Ce document explosif, qui a raviv la polmique latente, bien que rien n'indique que ses propositions aient reu l'assentiment royal, a t toutefois publi dans la revue de la prsidence des deux mosques saintes du royaume, la consternation du Dr Irfan Al-Alawi pour qui c'est un signe... Ce dernier na cess de tirer la sonnette dalarme au sujet dun Las Vegas wahhabite en tout point dvastateur, craignant lembrasement des esprits entre les deux branches de lislam : "Je suis sr que cela va provoquer un lectrochoc dans le monde et susciter une immense indignation", a-t-il martel.

    De leur ct, les journalistes de The Independent se sont heurts au refus loquent de lambassadeur saoudien en poste Londres de les rencontrer, exhumant, leur tour, le communiqu de presse de lan dernier en guise de droit de rponse offert aux autorits saoudiennes, doublement critiques en tant que gardiens et marchands du temple : "Le dveloppement de la sainte mosque de La Mecque est un sujet extrmement important, que le Royaume d'Arabie Saoudite, en sa qualit de gardien des deux mosques saintes, aborde avec le plus grand srieux. Ce rle est au cur des principes sur lesquels est fonde l'Arabie saoudite".

    On jugera sur pices du "srieux" de la politique urbanistique des grands btisseurs de la dmesure...
    "Les folies sont les seules choses qu'on ne regrette jamais." Oscar Wilde

  2. #2
    Membre F.A.M. Avatar de ICOSIUM
    Date d'inscription
    juillet 2012
    Messages
    2 255

    Par dfaut

    Quand le prophte Mohamed mettait en garde contre les Al-Saoud et le wahhabisme
    Article | 5. septembre 2014 -

    Les abus commis par les dirigeants du royaume dArabie Saoudite, se proclamant officiellement serviteurs des Lieux saints de lislam, contre lhritage du prophte Mohamed (QSSSL) et de ses compagnons se poursuivent. Ainsi, aprs la dmolition des tombeaux de certains compagnons du Prophte La Mecque, sous prtexte de llargissement de lesplanade de la Grande Mosque, cest au tour de la tombe du prophte Mohamed dtre lobjet dun projet de dplacement de la sainte mosque de Mdine vers un cimetire anonyme Al-Baqi, o repose trangement Mohamed Abdelwahab, fondateur du wahhabisme. Linformation a t rvle par le quotidien londonien, gnralement bien inform, The Independant. Ce projet marque en fait une nouvelle tape dans lescalade mene par les Al-Saoud qui rgnent sur lArabie Saoudite depuis plus dun sicle contre les vestiges de lislam authentique. Si pour le commun des musulmans, ces annonces suscitent colre et dsappointement, les projections de cette famille rgnante, historiquement et organiquement lie lidologie wahhabite, ne font plus mystre. Cr la fin du XVIIIe, le premier Etat saoudien doit tout son pouvoir linfluence du fondateur du mouvement wahhabite, Mohamed Abdelwahab (1703-1792), qui, au nom du renouveau de lislam, prnait un islam rigoriste et appelait proscrire toute vnration des mausoles, prsente comme une forme de chirk (association Dieu). Cest ainsi que les prcurseurs de ce mouvement ont ordonn la destruction dun grand nombre de sites archologiques et historiques, notamment Mdine et La Mecque, les deux villes saintes de lislam. Au-del des considrations purement thologiques ou dogmatiques, cest un fait que les hritiers et disciples du wahhabisme, tous descendants de la province de Nejd, ont russi sinventer une lgitimit religieuse grce au pacte quils ont scell avec les Al-Saoud, dont ils sont devenus le paravent idologique. Ayant vcu comme des pestifrs depuis laube de lislam, ils ont pu se propulser au-devant des commandes, en poussant le puritanisme toujours lextrme. En faux dvots, ils prchaient que la dcadence des musulmans serait due leur loignement des dogmes des devanciers (salaf), do leur obsession pour faire appliquer les stricts rituels et effets vestimentaires archaques tout croyant. Plus quune OPA sur le pouvoir religieux, lintrusion des wahhabites, appuys par les Al-Saoud, est toujours sentie comme une revanche sur lhistoire. Un hadith authentique dmontre que le prophte Mohamed a clairement mis en garde ses fidles contre le pril qui pouvait venir de la province de Nejd, dix sicles plus tt. Prophtie ou stratgie politique, la pense du Prophte sur cette question mrite dtre mdite et rappele ceux qui, dominants dans les mdias arabes, tentent dluder ou de minimiser toute dissension de ce type sur le terres saintes de lislam. Lorsquon lui cita la rgion de Nejd pour quil ft des invocations de bndiction en sa faveur, le Prophte ne donna pas satisfaction ceux qui le lui demandrent. Dans ce hadith rapport par limam Al-Boukhari, le Prophte dit : , mon Dieu, bnis pour nous la Syrie (Al-Chm) ! , mon Dieu, bnis pour nous le Ymen ! Les gens (prsents) dirent alors : Et le Nejd ? Le Prophte reprit : , mon Dieu, bnis pour nous la Syrie ! , mon Dieu, bnis pour nous le Ymen! Ils dirent encore une fois : Et le Nejd ? Et la troisime fois, le messager dAllah dit : Dans cet endroit, il y a des tremblements de terre, des sditions, et cest cet endroit que se lvera la corne du diable (qarn al-chaytan). Dans leur interprtation, les prdicateurs salafistes estiment que le Prophte faisait allusion la rgion ouest de lIrak pour endosser cette maldiction aux chiites. Or, le hadith ne parle que de Nejd, province connue lest du Hidjaz, et relevant actuellement du territoire de lArabie Saoudite. Cette rgion est surtout connue, dans lhistoire, pour ses nombreuses sditions dclares contre la Mecque et ses ambitions expansionnistes, qui se raliseront avec les Al-Saoud au XVIIIe sicle, en usurpant le mot dordre de la dawa (prdication).
    R. Mahmoudi

    Quand le prophte Mohamed mettait en garde contre les Al-Saoud et le wahhabisme | Algerie patriotique : le monde vu d'Algrie
    ''Etre libre, ce n'est pas seulement se dbarrasser de ses chanes ; c'est vivre d'une faon qui respecte et renforce la libert des autres. ''
    Mandela

  3. #3
    Membre F.A.M. Avatar de stutt
    Date d'inscription
    dcembre 2013
    Localisation
    stuttgart
    Messages
    292

    Par dfaut

    Je ne sais pas dire si c'est bien ou mal de dplacer de tombeau, mais quand le journaliste dit "les millions de fidles qui se pressent chaque anne pour se recueillir devant le tombeau du Prophte" euu la premiere des choses qui me vient l'esprit est : sait i ce qu'est l'islam ? qui sont ces musulmans qui "se recueillent" devant le tombeau ??
    est ce une pratique religieuse ? y a t il des versets du coran ou des ahadith qui prconisent de faire cela ?
    des compagnons du prophete le faisaient ?

    Ce Dr
    Irfan Al-Alawi semble plus vouloir crer la polmique et inciter justement cette pratique de recueil devant un prophete mort qui est pour le moins douteuse !!
    qu'en pensez vous ?
    Quand tout le monde est du mme avis, c'est que personne ne rflchit beaucoup.
    Walter Lippmann

  4. #4
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par dfaut

    la partie sacre de ce territoire n'est pas "bien de la communaut musulmane" ?
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  5. #5
    Membre F.A.M. Avatar de stutt
    Date d'inscription
    dcembre 2013
    Localisation
    stuttgart
    Messages
    292

    Par dfaut

    Citation Envoy par la terre Voir le message
    la partie sacre de ce territoire n'est pas "bien de la communaut musulmane" ?
    sii sii, mais je ne vois pas en quoi le tombeau du prophete ou celui de ces compagnons ou n'importe quel tombeau d'ailleurs serait sacr !!
    je me trompe p.e. mais si c'est le cas montrez moi le verset ou le hadith qui dit que les tombeaux doivent etre considr comme sacr !
    pour moi ce n'est pas de l'islam cela !!
    Quand tout le monde est du mme avis, c'est que personne ne rflchit beaucoup.
    Walter Lippmann

  6. #6
    Membre F.A.M. Avatar de la terre
    Date d'inscription
    novembre 2010
    Localisation
    ici-bas
    Messages
    2 391

    Par dfaut

    Citation Envoy par stutt Voir le message
    sii sii, mais je ne vois pas en quoi le tombeau du prophete ou celui de ces compagnons ou n'importe quel tombeau d'ailleurs serait sacr !!
    je me trompe p.e. mais si c'est le cas montrez moi le verset ou le hadith qui dit que les tombeaux doivent etre considr comme sacr !
    pour moi ce n'est pas de l'islam cela !!
    tu vois pour une fois ,je vais tre d'accord pour le principe qu'un tombeau c'est un tombeau

    ....mais de l a le dplacer ......c'est juste chercher la guerre !
    J'aime les paysans ,ils ne sont pas assez savants pour raisonner de travers

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de stutt
    Date d'inscription
    dcembre 2013
    Localisation
    stuttgart
    Messages
    292

    Par dfaut

    je ne suis pas contre le fait de le deplacer non plus .... si cela (REELLEMENT) conduisait au chirk et autres bid3a...
    mais le gouvernement saoudien DICTATEUR et MONARCHISTE fait ce qui lui passe par la tete sans meme demander ou poser les questions ncessaires au reste du monde musulman !!!
    je fais ce que je veux et je vous emmerde !!
    Quand tout le monde est du mme avis, c'est que personne ne rflchit beaucoup.
    Walter Lippmann

Discussions similaires

  1. Vive bladi
    Par nourellil dans le forum Communaut Algrie Monde
    Rponses: 11
    Dernier message: 15/09/2013, 23h06
  2. Raouraoua met fin la polmique autour de la convocation de lacen
    Par RedouaneDZ dans le forum Tout le Sport
    Rponses: 0
    Dernier message: 13/12/2009, 23h19
  3. Cas de grippe porcine en Arabie Saoudite: La polmique enfle autour du Hadj
    Par Toufik dans le forum Actualit Internationale
    Rponses: 1
    Dernier message: 05/06/2009, 22h50
  4. Polmique en Belgique autour d'une candidate musulmane voile
    Par kredence dans le forum Islam : Questions et Rponses
    Rponses: 2
    Dernier message: 31/05/2009, 15h12
  5. vive oran el bahia
    Par artiste34 dans le forum Le Caf
    Rponses: 10
    Dernier message: 18/10/2008, 04h32

Rgles de messages

  • Vous ne pouvez pas crer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des rponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pices jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •