ALGER, 27 juillet (Xinhua) -- La délégation algérienne devant participer aux Jeux Olympiques de Beijing est composée de 61 athlètes dans 12 disciplines, les sélections d'athlétisme, de judo et de boxe étant les plus importantes et qui peuvent apporter des médailles à l'Algérie, a rapporté l'agence de presse algérienne APS.

L'athlétisme sera représenté aux JO de Beijing par 14 athlètes, dont Nabil Madi (800m), Boukenza et Boulehfane (1500 m), Sid-Ali Sief (5000 m) ou Baya Rahouli (triple saut). ''Nous avons des chances de monter au Podium'', indique la Fédération algérienne d'athlétisme. Elles sont certes minimes quand on voit la qualité et le niveau des athlètes présents à ces jeux, mais on garde espoir de figurer parmi les meilleurs dans certaines spécialités'', selon la fédération.

Dans le 1500 m, la ''triplette'' algérienne (Boulehfane, Boukenza, Zergueulaine) aura en face des athlètes autrement plus aguerris, mais pourra quand même ''réaliser de bonnes choses durant ces jeux'', estime-t-on par ailleurs dans les milieux de l'athlétisme algérien où l'on note les chances de succès de Sid Ali Sief, même s'il est loin de sa forme habituelle et manque de compétitions, selon l'agence APS.

L'Algérie sera présente à Beijing avec la boxe et le Judo, deux disciplines qui ont toujours rapporté des médailles olympiques.
En boxe (7 athlètes), il y a surtout Nabil Kassel (75 kg) et Touilbini Abdelaziz (91 kg) qui sont susceptibles de rapporter des médailles. Avec sept athlètes, la boxe algérienne devra s'illustrer à Beijing.

En Judo (10 athlètes), par ailleurs, l'intérêt sera porté sur les prestations de Amar Meridja (-73 kgs) et Soraya Haddad (-52 kg) , deux éléments qui sont crédités par les spécialistes d'un niveau mondial.

Les judokas algériens se sont préparéss, avec de rallier Beijing, au Japon, après avoir participé à plusieurs tournois internationaux.
L'Algérie sera, par ailleurs, présente aux JO 2008 de Beijing en Tennis de Table, Avirons, Badminton, Volley-Ball (Dames), Escrime, Haltérophilie, Boxe, Judo, Athlétisme, Lutte, Cyclisme, et Natation.

L'Algérie pourrait, en outre, compter une autre discipline ( Canoë-Kayak), si la kayakiste algérienne Sarah Sonia Dupiré arrive à régler son problème de coaching, son entraîneur l'ayant abandonné à quelques encablures des JO.