Les entreprises étrangères soupçonnées de liens avec Israël ont désormais l'interdiction de travailler en Iran, a annoncé mardi l'agence officielle iranienne IRNA.

Le ministre de l'Industrie Ali Akbar Mehrabian a publié un décret en ce sens suite à l'offensive israélienne à Gaza, précise l'agence.

"Les entreprises dans lesquelles les sionistes ont toute participation" sont interdites jusqu'à nouvel ordre, selon l'agence IRNA qui ne précise pas le nom des entreprises concernées ni les modalités d'application de cette interdiction.

source : AP