Page 1 sur 6 123 ... DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 10 sur 51

Discussion: Les scientifiques et le Coran

Vue hybride

Message précédent Message précédent   Message suivant Message suivant
  1. #1
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Lightbulb Les scientifiques et le Coran

    Le texte qui suit comprend les commentaires de quelques savants[1] sur les miracles scientifiques du Coran.

    1) Le docteur T. V. N. Persaud est professeur d’anatomie, de pédiatrie, et d’obstétrique-gynécologie et des sciences de la reproduction à l’université du Manitoba à Winnipeg, Manitoba, Canada. Il y a été le président du Département d’anatomie pendant 16 ans. Il est très reconnu dans son domaine. Il est l’auteur ou l’éditeur de 22 manuels et il a publié plus de 181 articles scientifiques. En 1991, il a reçu le prix le plus distingué attribué dans le domaine de l’anatomie au Canada, le J.C.B., Grand Prix de l’Association canadienne des anatomistes. Lorsqu’on l’interrogea sur les miracles scientifiques du Coran, qu’il a étudiés, il déclara ce qui suit:

    “D’après ce qu’on m’a dit, Mohammad était un homme très ordinaire. Il ne savait pas lire et ne savait pas écrire; c’était un illettré. Et nous parlons d’un homme qui a vécu il y a plus de douze [en fait plutôt quatorze] siècles. Alors vous avez quelqu’un d’illettré qui fait, à propos des sciences naturelles, de profondes déclarations qui sont étonnament exactes. Et personnellement, je ne vois pas comment cela pourrait relever du simple hasard. Il y a trop d’exactitudes et, comme le docteur Moore, je n’ai pas de difficulté à accepter l’idée que c’est une inspiration divine, ou une révélation, qui l’a amené à faire ces déclarations.”

    Le professeur Persaud a inclus quelques versets coraniques et hadiths du prophète Mohammad dans certains de ses ouvrages. Il a également présenté ces versets et hadiths du prophète Mohammad dans diverses conférences.

    2) Le docteur Joe Leigh Simpson est président du Département d’obstétrique-gynécologie, professeur d’obstétrique-gynécologie, et professeur de génétique humaine et moléculaire au Baylor College of Medicine, à Houston, Texas, États-Unis. Auparavant, il était professeur d’obstétrique-gynécologie et président du Département d’obstétrique-gynécologie à l’Université du Tennessee à Memphis, Tennessee, États-Unis. Il a aussi été président de la Société américaine de Fertilité. Il a reçu plusieurs prix, dont, en 1992, le prix de la reconnaissance du public décerné par l’Association des professeurs d’obstétrique-gynécologie. Le professeur Simpson a étudié les deux hadiths suivants du prophète Mohammad:

    “Dans chacun d’entre vous, tous les éléments de votre création sont rassemblés dans l’utérus de votre mère en l’espace de quarante jours...”[2]

    “Si l’embryon dépasse le stade de quarante-deux jours, Dieu lui envoie un ange qui le façonne et crée son ouïe, sa vue, sa peau, sa chair et ses os...”[3]

    Il a beaucoup étudié ces deux paroles du prophète Mohammad; il a remarqué qu’en effet, les quarante premiers jours constituent un stade que l’on peut clairement distinguer des autres stades dans la genèse de l’embryon. Il a été particulièrement impressionné par la parfaite exactitude de ces paroles du prophète Mohammad. Et, au cours d’une conférence, il a émis l’opinion suivante:

    “Donc les deux hadiths (paroles du prophète Mohammad) que nous avons retenus nous fournissent un calendrier très précis du développement embryologique général durant les quarante premiers jours. Comme les autres conférenciers en ont fait la remarque à plusieurs reprises, ce matin, ces hadiths n’ont pu être révélés sur la base des connaissances scientifiques qui étaient disponibles à l’époque où ils ont été écrits... Il s’ensuit, je crois, que non seulement il n’y a aucun conflit entre la génétique et la religion, mais qu’en fait, la religion peut guider la science en apportant des révélations aux approches scientifiques traditionnelles. Et il y a, dans le Coran, des déclarations dont le caractère véridique a été démontré des siècles plus tard, ce qui prouve que les connaissances scientifiques que l’on retrouve dans le Coran proviennent de Dieu.”.

    3) Le docteur E. Marshall Johnson est professeur émérite d’anatomie et de biologie liée au développement à l’université Thomas Jefferson à Philadelphie, Pennsylvanie, États-Unis. Il y a été, pendant 22 ans, professeur d’anatomie, président du Département d’anatomie, et directeur de l’Institut Daniel Baugh. Il a également été président de la Société de Tératologie. Il est l’auteur de plus de 200 publications. En 1981, au cours de la Septième Conférence Médicale à Dammam, en Arabie Saoudite, le professeur Johnson déclara, lors de son exposé sur son travail de recherche:

    “Résumé: le Coran décrit non seulement le développement externe, mais met aussi l’accent sur les stades internes, les stades à l’intérieur de l’embryon, c’est-à-dire les stades de sa création et de son développement, et il met l’accent sur des faits importants reconnus par la science contemporaine

    Il a dit également: “ En tant que scientifique, je ne m’occupe que de choses que je peux clairement voir. Je suis capable de comprendre l’embryologie et la biologie liée au développement. Je suis capable de comprendre les mots du Coran qui me sont traduits. Comme l’exemple que j’ai donné tout à l’heure, si je vivais à cette époque-là, tout en sachant ce que je sais aujourd’hui, et que je voulais décrire les choses, je serais incapable de les décrire de la façon dont elles ont été décrites. Je ne vois pas comment on pourrait réfuter l’idée voulant que cet individu, Mohammad, a dû prendre ses informations quelque part. Donc je ne vois rien, ici, qui vienne contredire le concept selon lequel ses paroles ont été prononcées sous l’influence d’une intervention divine.”


    4) Le docteur William W. Hay est un scientifique maritime très connu. Il est professeur de sciences géologiques à l’Université du Colorado à Boulder, Colorado, États-Unis. Auparavant, il était le doyen de la Rosenstiel School of Marine and Atmospheric Science à l’Université de Miami à Miami, Floride, États-Unis. Après une discussion avec le professeur Hay au sujet des passages du Coran traitant de faits récemment découverts sur les mers et océans, il dit:

    “Je trouve très intéressant que ce genre d’information se retrouve dans les écritures anciennes du Coran, et je n’ai aucun moyen de savoir d’où elles peuvent venir, mais je crois qu’il est extrêmement intéressant qu’elles soient là, et que ces travaux se poursuivent pour découvrir la signification de certains passages.” Et quand on l’interrogea sur la provenance du Coran, il répondit: “Et bien, je crois qu’il vient de l’Être divin.”


    5) Le docteur Gerald C. Goeringer est directeur de programme et maître de conférences d’embryologie médicale au Département de biologie cellulaire de l’École de médecine de l’Université Georgetown à Washington DC, États-Unis. Au cours de la Huitième Conférence Médicale saoudienne à Riyadh, en Arabie Saoudite, le professeur Goeringer a déclaré ce qui suit lors de son exposé sur son travail de recherche:

    “Un nombre relativement peu élevé de ayahs (versets coraniques) comprennent une description assez détaillée du développement humain, à partir du moment de l’union des gamètes à l’organogenèse. Aucun autre document aussi clair et complet sur le développement humain, incluant la classification, la terminologie et la description, n’avait existé auparavant. Dans la plupart, sinon dans tous les exemples, cette description précède de plusieurs siècles les rapports écrits sur les divers stades du développement embryonnaire et foetal enregistrés dans la littérature scientifique traditionnelle.”


    6) Le docteur Yoshihide Kozai est professeur émérite à l’Université de Tokyo à Hongo, Tokyo, Japon, et il a déjà été directeur de l’Observatoire astronomique national à Mitaka, Tokyo, Japon. Il a déclaré:

    “Je suis très impressionné de trouver des informations astronomiques véridiques dans le Coran. Nous, astronomes modernes, avons concentré nos efforts pour arriver à comprendre de très petites parties de l’univers. Parce qu’en utilisant des télescopes, nous ne pouvons voir que de petites parties du ciel sans avoir une vision générale de l’univers tout entier. Donc, en lisant le Coran et en répondant aux questions, je crois que je peux trouver une nouvelle façon de faire des recherches sur l’univers.”

    7) Le professeur Tejatat Tejasen est le président du Département d’anatomie à l’Université Chiang Mai en Thaïlande. Auparavant, il était doyen de la Faculté de médecine de la même université. Au cours de la Huitième Conférence Médicale saoudienne à Riyadh, en Arabie Saoudite, le professeur Tejasen se leva et déclara:

    “Durant les trois dernières années, je me suis intéressé au Coran... D’après mes études et ce que j’ai appris au cours de cette conférence, je crois que tout ce qui a été rapporté dans le Coran il y a quatorze siècles est la vérité, qui peut être prouvée par des moyens scientifiques. Comme le prophète Mohammad ne pouvait ni lire ni écrire, Mohammad est nécessairement un messager qui a transmis cette vérité, qui lui a été révélée à titre d’édification par celui qui est le Créateur. Ce Créateur est Dieu. Par conséquent, je crois qu’il est temps, pour moi, de déclarer La ilaha illa Allah, il n’y a pas d’autre dieu qui mérite d’être adoré en dehors de Dieu,


    Mohammadour rasoulou Allah, Mohammad est le messager (prophète) d’Allah (Dieu). Finalement, j’aimerais présenter mes félicitations pour la très réussie et excellente organisation de cette conférence... Cette conférence m’a beaucoup apporté du point de vue scientifique et religieux, et j’ai eu l’occasion de rencontrer plusieurs scientifiques très connus et de me faire plusieurs nouveaux amis parmi les participants. Et la chose la plus précieuse que j’ai gagnée en venant à cette conférence est La ilaha illa Allah, Mohammadour rasoulou Allah, et d’être devenu musulman.”

    Après tous ces exemples de miracles scientifiques du Coran que nous venons de voir, et tous ces commentaires de savants à ce sujet, posons-nous les questions suivantes:

    · N’est-ce qu’un hasard si toutes ces informations scientifiques récemment découvertes ont été mentionnées dans le Coran, qui a été révélé il y a plus de quatorze siècles?

    · Ce Coran a-t-il pu être écrit par Mohammad ou par n’importe quel autre être humain?

    La seule réponse possible est que ce Coran est nécessairement la parole de Dieu, révélée par Lui.

    https://www.youtube.com/watch?v=bFQmjyfn11Q

    https://www.youtube.com/watch?v=rUSXGZ4cAio



  2. #2
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Par défaut

    Muhammad, l’homme le plus influent de l’histoire
    C’est le témoignage des non musulmans ; une réflexion basée sur une bonne méthode scientifique nous conduira certes à un tel résultat…….

    Chers lecteurs, peut-être avez-vous entendu parler de ce livre intitulé « The 100 : A Ranking of the Most Influential Persons in History » (Les 100 : classement des personnes les plus influentes de l’histoire).

    Michael H. Hart, l’auteur de ce livre, déclare que « Certains lecteurs seront peut-être étonnés de me voir placer Muhammad en tête des personnalités ayant exercé le plus d’influence en ce monde, et d’autres contesteront probablement mon choix. Cependant, Muhammad est le seul homme au monde qui ait réussi par excellence sur les plans religieux et séculier. Quatorze siècles se sont écoulés, l’influence de Muhammad garde toujours son ampleur car il est le seul chef politique qui ait pu fonder un état prépondérant aussi bien religieusement que scientifiquement, et c’est pour cette raison qu’il a mérité le titre de « l’homme le plus influent de l’histoire de l’humanité » (It is this unparalleled combination of secular and religious influence which I feel entitles Muhammad to be considered the most influential single figure in human history).

    Désintéressé, l’auteur de ce livre avait des règles scientifiques justifiant son choix de la personnalité la plus influente de l’histoire aux niveaux politique, militaire et social ; ce qui veut dire que quiconque considère le prophète de l’islam d’un point de vue scientifique le trouve le meilleur exemple à suivre par excellence. Au surplus, quiconque traite l’islam et son prophète de terrorisme et d’ignorance, est lui-même inculte et abusif !

    Le noble prophète, paix et salut sur Lui, est un être humain comme nous, et se félicite d’être serviteur et messager de Dieu, et tout cela prouve sa véridicité, car aucun homme ne vient pas avec un livre sacré, un noble message, des idées innovantes et d’excellentes bases d’état… il s’investit à fond, puis il annonce que rien de tout cela ne provient de sa propre personne !

    Ainsi, ne connaît-on pas de littérateurs, de poètes, d’inventeurs ou de découvreurs qui ont attribué leurs travaux à quelqu’un d’autre ! Alors, il en aurait fallu être de même pour un homme appartenant à une société qui aime les flatteries… pourquoi donc ? Parce qu’il est le vrai prophète et messager d’Allah, exalté soit-Il.

    Le chercheur japonais Michael H. Hart n’est pas musulman, alors pourquoi déclare-t-il que le prophète, salut et paix sur Lui, est le chef par excellence qui a réussi aussi bien religieusement que scientifiquement ? La réponse est simple : parce que Muhammad, salut et paix sur Lui, l’est vraiment !

    Maintenant j’aimerais bien savoir s’il y a un grand homme qui a attribué ses bonnes œuvres à quelqu’un d’autre ?! Que les sceptiques en méditent bien !

    Ce sont les prophètes d’Allah, Muhammad est le dernier de ces messagers dont le Bon Dieu parlent : « Dis : « ô hommes ! Je suis pour vous tous le Messager d’Allah, à Qui appartient la royauté des cieux et de la terre. Pas de divinité à part Lui. Il donne la vie et Il donne la mort. Croyez donc en Allah, en Son Messager, le Prophète illettré qui croit en Allah et en Ses paroles. Et suivez-le afin que vous soyez bien guidés », al-A’raf, v.158.



    https://www.youtube.com/watch?v=A4K70KNG15s



    https://www.youtube.com/watch?v=VAggsc5owak


    https://www.youtube.com/watch?v=dUq-Almj0i0


    https://www.youtube.com/watch?v=dUC1DLf4Ohc

  3. #3
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Par défaut

    fer

    Le fer est pas naturel de la terre. Il ne faisait pas sur la terre, mais est descendu sur terre depuis l'espace. Cela peut sembler étrange, mais ce est vrai. Les scientifiques ont constaté que des milliards d'années la terre a été coincé par des météorites.

    Le Coran dit ce qui suit sur l'origine de Fer:

    « Et Nous avons fait descendre le fer, dans lequel il y a une force redoutable, mais aussi maintes utilités pour les gens. » (Coran 57:25)

    Dieu utilise les mots «fait descendre» pour Fer. Il est clair à partir du verset qui Fer ne est pas une matière terrestre, mais a été envoyé pour le bénéfice de l'humanité. Le fait que de fer est tombé à la terre de l'espace est quelque chose qui ne peut être connu la science primitive du 7ème siècle.

    https://www.youtube.com/watch?v=cYQkpqDiGQg

    https://www.youtube.com/watch?v=nJiv2xGFofo



  4. #4
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Par défaut

    Pendant que les musulmans fuyaient la Mecque par petits groupes, le Prophète, en compagnie de quelques proches, attendait l’ordre divin qui lui permettrait d’aller rejoindre les autres à Yathrib. Quand l’ordre descendit enfin, il donna son manteau à Ali et le fit étendre sur son lit de sorte que quiconque aurait l’idée de regarder à l’intérieur croirait le voir, lui. Les assassins devaient frapper au moment où il sortirait de chez lui, durant la nuit ou tôt le matin. Il savait qu’ils ne feraient aucun mal à Ali. Ils entouraient déjà sa maison lorsqu’il en sortit en douce, sans être vu. Il se rendit chez Abou Bakr et ils allèrent tous deux se réfugier dans une caverne située dans une


    montagne déserte; ils y restèrent cachés jusqu’à ce que l’agitation et les clameurs s’estompent. À la tombée de la nuit, le fils, la fille et le berger d’Abou Bakr leur apportaient de la nourriture et les informaient des dernières nouvelles. Une fois, un groupe de recherche ennemi passa si près de leur cachette qu’ils arrivaient à saisir leurs paroles. Abou Bakr eut peur et dit : « Ô Messager de Dieu! Si l’un d’eux vient à regarder vers le bas, il nous verra! » Mais le Prophète répondit :

    « Que penses-tu de deux personnes dont le troisième compagnon est Dieu? Ne crains rien, car Dieu est avec nous. » (Sahih al-Boukhari)

    Lorsque le groupe de recherche s’éloigna, Abou Bakr envoya demander qu’on apporte des chameaux et un guide à la tombée du jour, puis ils entreprirent le voyage jusqu’à Yathrib.

    Après avoir voyagé durant plusieurs jours en empruntant des chemins peu fréquentés, ils atteignirent une banlieue de Yathrib appelée Qoubaa. À cet endroit, comme les gens avaient entendu dire que le Prophète avait quitté la Mecque, ils sortaient chaque matin, grimpaient sur les collines pour guetter au loin sa venue, jusqu’à ce que la chaleur insupportable les force à rentrer. Le Prophète et ses compagnons de voyage arrivèrent en milieu de journée, après que les gens se soient retirés chez eux. Un juif qui était à l’extérieur les vit approcher et informa les musulmans que ceux qu’ils attendaient étaient enfin arrivés. Les musulmans sortirent les accueillir.

    Le Prophète resta quelques jours à Qoubaa, où il établit les fondations de la première mosquée de l’histoire de l’islam. Entre-temps, Ali, qui avait quitté la Mecque à pied trois jours après le Prophète, était lui aussi arrivé. Le Prophète, ses compagnons de la Mecque et les « alliés » de Qoubaa se rendirent avec lui à Médine, où les gens attendaient leur arrivée avec impatience.

    Les habitants de Médine (Yathrib) n’avaient jamais connu un jour plus heureux que celui-là. Anas, un proche compagnon du Prophète, a raconté :

    « J’étais présent le jour où le Prophète arriva à Médine et je n’ai jamais connu un jour meilleur et plus heureux que celui-là. J’étais présent, également, le jour où il quitta ce monde et je n’ai jamais connu un jour plus sombre que celui-là. » (Ahmed)

    Chaque famille de Médine espérait que le Prophète viendrait s’installer chez elle et certaines personnes tentèrent même de diriger sa chamelle vers leur maison. Mais il les arrêta et dit :

    « Laissez-la, car elle est guidée par Dieu. »

    Elle dépassa plusieurs maisons, puis elle s’arrêta et s’agenouilla sur la terre de Banou Najjaar. Le Prophète n’en descendit pas tout de suite; elle se releva, marcha un peu, puis se retourna et revint au même endroit et s’agenouilla de nouveau. Alors le Prophète en descendit. Il était satisfait du choix de sa chamelle, car Banou Najjaar comptait ses oncles maternels parmi ses membres et il souhaitait les honorer en allant chez eux. Lorsque des membres de la famille commencèrent à sortir de leur maison pour l’inviter à y entrer, un certain Abou Ayyoub s’avança vers sa monture et la guida vers sa maison. Le Prophète dit :

    « Un homme suit sa monture. » (Sahih al-Boukhari, Sahih Mouslim)

    La première tâche qu’il entreprit, à Médine, fut la construction d’une mosquée. Il envoya chercher les deux garçons qui possédaient la palmeraie qui occupait le terrain qu’il avait choisi pour sa construction et leur en demanda le prix. Ils répondirent : « Nous t’en faisons cadeau, ô prophète de Dieu! ». Le Prophète (que la paix et les bénédictions de Dieu soient sur lui) refusa toutefois leur offre, les paya et construisit une mosquée à cet endroit, participant lui-même aux travaux. Tout en travaillant, les gens l’entendirent prononcer les paroles suivantes :

    « Ô Dieu! La seule vie est celle de l’au-delà. Pardonne aux alliés et aux émigrants. (Sahih al-Boukhari)

    La mosquée servait de lieu de prière pour les musulmans. La prière, qui avait jusque-là été un acte individuel accompli en secret, était maintenant accomplie ouvertement et elle était devenue le symbole de la société musulmane. L’époque où les musulmans et l’islam étaient opprimés et écrasés était révolue. Maintenant, le adhan, c’est-à-dire l’appel à la prière, serait prononcé à voix haute et son appel retentirait jusque dans chaque maison afin de rappeler à chaque musulman de respecter ses obligations envers son Créateur. En plus d’être un lieu de prière, la mosquée était une école où les musulmans apprenaient les divers éléments de leur religion, un lieu de rencontre où les différends de divers groupes étaient résolus et un lieu administratif à partir duquel on gérait les affaires sociales; c’était un véritable symbole de la façon dont l’islam englobe toutes les facettes de la vie quotidienne. On s’acquittait de toutes ces tâches en ce lieu que l’on avait construit à partir des troncs des palmiers qui y étaient déjà et dont le toit avait été fait à partir des branches de ces mêmes palmiers.

    Lorsque la construction de la mosquée fut terminée, il construisit également des maisons de chaque côté de celle-ci pour sa famille, encore une fois à partir des troncs de palmiers. La mosquée et la maison du Prophète à Médine sont toujours là, de nos jours.

    La hijrah était terminée. C’était le 23 septembre 622 et l’ère islamique (le calendrier musulman) commence à partir de ce jour-là. C’est également ce jour-là que Yathrib fut rebaptisée : on lui donna le nom de Madinat-oun-Nabi, c’est-à-dire la Cité du Prophète, communément appelée Médine.

    C’est ainsi que se déroula la hijrah, l’émigration de la Mecque à Yathrib. Les treize années d’humiliation, de persécution, de succès mitigé et d’une mission prophétique difficile à mener faisaient maintenant partie du passé.

    C’était le début de dix années de succès à venir, du plus grand succès ayant jamais couronné les efforts d’un homme. Jusque-là, il n’avait été qu’un prêcheur. Mais à partir de ce moment, il devint le dirigeant d’un État, d’abord un tout petit État qui, en l’espace de dix ans, allait devenir l’empire d’Arabie. La hijrah marque une division claire dans l’histoire de la mission du Prophète, division que l’on retrouve également dans le Coran. Les révélations de Dieu dont lui et ses fidèles avaient besoin, maintenant, n’étaient pas du même genre que celles dont ils avaient eu besoin lorsqu’ils étaient opprimés, à la Mecque. C’est pourquoi, dans le Coran, les sourates révélées à la Mecque diffèrent de celles révélées à Médine; les premières s’adressent aux individus et à leurs états d’âme, de même qu’au Prophète en tant qu’avertisseur, tandis que les autres s’adressent surtout aux musulmans en tant que communauté sociale et politique et au Prophète en tant qu’exemple à suivre, législateur et réformateur.

    https://www.youtube.com/watch?v=_GK0BnXXoEo

  5. #5
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Par défaut

    douleur récepteurs

    Pendant longtemps, on a pensé que le sens du toucher et la douleur était dépendante sur le cerveau. Cependant, on a découvert qu'il existe des récepteurs de la douleur présents dans la peau [14]. Sans ces récepteurs de la douleur, une personne ne serait pas en mesure de ressentir la douleur.

    Considérons le verset suivant sur la douleur:

    "Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d'autres peaux en échange afin qu'ils goûtent au châtiment. Allah est certes Puissant et Sage! (Coran 04:56).

    Dieu dit les gens qui rejettent son message que quand ils sont dans l'enfer et leurs peaux sont brûlées (de sorte qu'ils ne peuvent pas ressentir aucune douleur), il leur donnera de nouveaux skins de sorte qu'ils continuent à ressentir la douleur.

    Le Coran indique clairement que la douleur est dépendant sur la peau. La découverte de récepteurs de la douleur dans la peau est une découverte assez récente pour la biologie.


    https://www.youtube.com/watch?v=2LonvFFMqwo

    https://www.youtube.com/watch?v=oNIShj8g5Wo

  6. #6
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Par défaut

    Ahmed Deedat embarrasse un pasteur chrétien en révélant une vérité choquante !

    https://www.youtube.com/watch?v=TKzjXbn1PQY

    Ahmed Deedat - Rencontre avec des missionnaires chrétiens -

    https://www.youtube.com/watch?v=NDNjHKaLTHk

    Incroyable question et reponse incroyable!!!!

    https://www.youtube.com/watch?v=uxY3JHCp-p0

  7. #7
    Membre F.A.M. Avatar de dahmane1
    Date d'inscription
    mai 2011
    Localisation
    http://www.youtube.com/watch?v=XdADfL8bhEU
    Messages
    8 562

    Par défaut

    Tous les Savants, musulmans ou non, sont d'accord pour dire que le Coran ne peut être l'œuvre d'un humain.
    إذا مرت الأيام و لم تروني ، فأنا بينكم فتذكروني
    و إذا غبت عنكم و طال غيابي
    فاعلموا أني بحاجة للدعاء فادعوا لي

  8. #8
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Par défaut

    Des scientifiques ont récemment filmé la zone frontale (le lobe frontal) derrière le front qui ‎s’appelle le devant de la tête, et là, c’est la surprise‎.

    Des scientifiques à l’université de Pennsylvanie ont enfin mené une expérience en utilisant l’appareil de balayage par résonance dans le but de voir le cerveau en cas de mensonge. Il s’est avéré que la principale zone qui a été active pendant l’acte de mentir c’est la zone frontale du cerveau, c’est la zone qui est située directement derrière le front de la tête…

    Par la suite, des dizaines d’expériences ont été menées pour étudier les mensonges et les erreurs chez l’être humain afin d’améliorer la capacité de prise de décision…Par conséquent, ces expériences et d’autres ont prouvé sans aucun doute que la zone du devant de la tête ou ce que les scientifiques appellent Prefrontal cortex (le cortex préfrontal) est celle la responsable des mensonges, des erreurs et même de la tromperie…

    God has said in the Quran about one of the evil unbelievers who forbade the Prophet Muhammad, may the mercy and blessings of God be upon him, from praying at the Kaaba:

    “No! If he does not stop, We will take him by the naseyah (front of the head), a lying, sinful naseyah (front of the head)!” (Quran 96:15-16)


    l’appareil de balayage par résonance montre que les zones rouges sont les zones qui sont actives pendant l’acte de mentir…les scientifiques ont remarqué que la principale zone qui est active en mentant c’est l’avant du cerveau ou le devant de la tête.

    Gloire à Allah, cette vérité scientifique a été mentionnée dans le Coran d’une façon claire et précise dans la parole d’Allah le Tout-Puissant : « un devant de la tête qui ment et qui fait des erreurs » (Al-Alaq [L’Adhérence] 16). Notre question à chaque sceptique vis-à-vis du Coran est la suivante : comment le noble prophète – que la paix et les bénédictions d’Allah soient sur lui – a su que c’est le devant de la tête qui est responsable des mensonges et des erreurs ? Est-ce une coïncidence ou un miracle divin ?

    https://www.youtube.com/watch?v=mZmL5lz2ixs

    https://www.youtube.com/watch?v=16Zbs8KGKmw



    Dernière modification par macoooo ; 20/12/2017 à 08h02.

  9. #9
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Par défaut

    Origine de la vie

    L'eau est essentielle pour tous les êtres vivants. Nous savons tous que l'eau est indispensable à la vie,

    et fait de l'eau toute chose vivante. Ne croiront-ils donc pas ? (Coran 21:30)

    Dans ce verset,
    l'eau que l'origine de toute vie. . Nous savons maintenant que les cellules sont principalement constituées de l'eau .

    Le fait que les êtres vivants se composent principalement d'eau a été découvert seulement après l'invention du microscope.

    https://www.youtube.com/watch?v=NzUPhjkEfrg

    https://www.youtube.com/watch?v=CS13yF4lfE8

  10. #10
    Membre F.A.M.
    Date d'inscription
    mai 2014
    Messages
    267

    Par défaut

    Protection de Sky

    Le ciel joue un rôle crucial dans la protection de la terre. Le ciel protège la terre des rayons mortels du soleil.



    La température juste au-dessus du ciel est d'environ -270oC.

    et la réduction des extrêmes de température entre le jour et la nuit . Voici quelques-unes des nombreuses fonctions de protection du ciel.

    Le Coran nous demande de considérer le ciel dans le verset suivant:

    «Et Nous avons fait du ciel un toit protégé. et cependant ils se détournent de ses merveilles. »(Coran 21:32)

    Le Coran rappelle à la protection de le ciel comme un signe de Dieu. Les propriétés protectrices du ciel ont été découverts par la recherche scientifique menée dans le 20e siècle.

    https://www.youtube.com/watch?v=nJiv2xGFofo

    https://www.youtube.com/watch?v=HXAWGaRD374

    https://www.youtube.com/watch?v=wUUOUsxj-64

Discussions similaires

  1. Le Coran et la Science
    Par dahmane1 dans le forum Islam : Questions et Réponses
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/09/2013, 16h32
  2. Expérimentations scientifiques (IT)
    Par kredence dans le forum Sciences
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2010, 00h26
  3. Quelques verites scientifiques du coran
    Par omarchen dans le forum Islam : Questions et Réponses
    Réponses: 32
    Dernier message: 23/03/2010, 02h36
  4. L’Algérie fait appel à ses scientifiques immigrés
    Par kredence dans le forum Sciences
    Réponses: 11
    Dernier message: 01/01/2009, 01h51
  5. L’Algérie fait appel à ses scientifiques immigrés
    Par Desperado dans le forum Actualité Algérie
    Réponses: 21
    Dernier message: 21/09/2008, 05h39

Règles de messages

  • Vous ne pouvez pas créer de nouvelles discussions
  • Vous ne pouvez pas envoyer des réponses
  • Vous ne pouvez pas envoyer des pièces jointes
  • Vous ne pouvez pas modifier vos messages
  •