M. Macias, vous ne serez jamais enterré en Algérie
07 Janvier 2009

«Seules deux choses sont infinies, l’univers et la stupidité de l’homme.»
Albert Einstein, savant allemand d’origine juive

Enrico Macias, le chanteur français pied-noir, natif de Constantine, a, encore une fois, raté l’occasion de se taire.

Même s’il n’a jamais cessé de répéter qu’il veut se rendre dans son pays natal, l’Algérie, qu’il a quittée précipitamment en 1962, il a encore démontré, cette semaine, qu’il était le plus indéfectible soutien du sionisme et de l’Etat d’Israël.

Un pays puissant par les médias et l’arme nucléaire et qui expérimente sa force de dissuasion sur les enfants et les femmes.

Ce dimanche, il a participé à Paris à un rassemblement pas loin de l’ambassade d’Israël à Paris, pour exprimer son soutien à l’offensive de l’armée israélienne dans la bande de Ghaza.

Enrico Macias était la seule personnalité célèbre à participer à cette manifestation de soutien à l’action contestée de l’Etat hébreu en Palestine.

Aucun autre chanteur, comédien, homme politique, y compris parmi les amis d’Israël, n’a pris part à cette manifestation surréaliste, qui n’a regroupé que quelque 80 personnes.

Ce qui n’a pas échappé aux caméras de France Télévisions et de TF1, les médias les plus soumis au puissant lobby juif de la PAF.

Cette action s’ajoute à la cérémonie surréaliste à laquelle a participé le chanteur originaire du Constantinois et où il a été récompensé par David Bittan, le grand commandeur de Migdal en France, pour services rendus au Magav et à l’armée israélienne.

Macias ne s’en cache même pas puisque la vidéo est disponible sur le net: http://www.dailymotion.com/video/xmi...ur-tsahal_news.

Magav est la branche de combat de la police israélienne. Elle est composée d’officiers professionnels et d’appelés issus de l’armée.

Et Magav, signifie en hébreu «garde-frontière». Il avait déclaré, à cette occasion, qu’il faut aider les soldats israéliens parce que ce sont eux qui garantissent...pas seulement l’Etat d’Israël, les frontières de l’Etat d’Israël, mais aussi toutes les frontières du peuple juif dans le monde.

Avant de rajouter, qu’il s’est toujours donné corps et âme pour l’Etat d’Israël donc pour Magav et Migdal. Les propos que tient Macias sont très graves.

Très graves. D’autant que sur une autre vidéo où Gisèle Halimi, en parlant de l’Algérie, lui dit: ´´Vous savez très bien que le Mossad a apporté son aide à la répression dans le Constantinois...´´et lui de rétorquer: ´´Tout ce que fait le Mossad et tout ce que fait Israël, c’est pour les Juifs du monde entier...´´Halimi le coupe et dit: ´´Les juifs d’Israël...´´ et il faut voir comment il a réagi quand elle dit cela.

Abdelaziz Belkhadem avait raison de monter le front contre Macias, car cet artiste qui sait manier la musique et la chanson, n’avait pas l’intention de sceller l’amitié et la paix comme il sait si bien les chanter dans ses chansons.

Pour cette raison et les autres, M.Macias, vous avez encore raté l’occasion de taire à jamais vos mensonges et vos chansons fausses.

Pour cette raison essentielle, vous n’aurez jamais cette volonté tant souhaitée: pas seulement venir en Algérie, mais surtout être enterré aux côtés du cheikh Raymond à Constantine. Car, même mort, vous ne serez jamais le bienvenu dans la terre d’Algérie.

amirasoltane08@live.fr
Amira SOLTANE

http://www.lexpressiondz.com/chron/2...-07/3/2165.htm