Fin Janvier 2013, à l’occasion de la prise d’otages de In Amenas en Algérie, la chaine Al-Magharibia dans un numéro spécial de son émission politique en direct Al-Hadath a accueilli deux membres bien connus du fameux MAOL, le Mouvement Algérien des Officiers Libres, mouvement d’opposition sérieux qui aspire à un changement radical par des moyens purement pacifiques. Bien accoutumés des révélations inédites depuis le cœur du pouvoir en Algérie, l’ex-capitaine dans les renseignements H. Haroune ainsi que l’ex-capitaine et instructeur des forces spéciales A. Chouchane nous livrent des vérités aussi surprenantes que sinistres, parmi lesquelles on note :


1- Abdelaziz Bouteflika, bien que marié, a une maitresse qui se nomme Soraya H. A part l’initial, son nom de famille n’a pas été dévoilé. Bouteflika l’appelle Soussou. Le président et sa maitresse ont l’habitude de se saouler dans la présidence (pour ne dire que ça !)
2- Soraya H. a enregistré avec son portable une vidéo intime à son amant Bouteflika qui dure 22 minutes. Le MAOL est en possession de cette sex-tape.


3- En plus de la fortune de Soussou, Bouteflika lui accorde d’énormes privilèges dont un passeport diplomatique.
4- Bouteflika, dans le souci de s’attirer les faveurs de la France pour le soutenir à rester pour un 4ème mandat, a offert à la France es « cadeaux » dont : le Fichier National (base de données contenant les infos personnelles de toute la population Algérienne) ainsi que des marchés commerciaux en défaveur de l’Algérie dont le montant s’élève à 5 milliards de dollars, payés depuis le trésor public (ça tombe à pic en ces temps de crise économique en France !)

5- Sans dire un mot au général Toufik dont il est en rivalité et avec lequel il se dispute le pouvoir de l’Algérie, Bouteflika a donné son accord personnel d’ouvrir le ciel Algérien aux avions français en direction du Mali.
6- Furieux de cette décision unilatérale, le général Toufik amorce l’opération de la prise d’otages de In Amenas en se servant de terroristes infiltrés comme il a souvent été le cas durant la décennie noire.