Les braconniers du Golfe massacrent notre faune avec la bndiction de nos autorits. D. R.

Un lanceur d'alertes saoudien (sur Tweeter) qui active sur les rseaux sociaux et qui suit de prs les frasques de la famille royale saoudienne, affirme que le gouvernement algrien donne au prince Mohammed Ibn Nayef, le droit danantir la faune sauvage dans le dsert par ses massacres de l'outarde, de la gazelle et du mouflon. Il prcise que Ibn Nayef sjourne en Algrie plusieurs fois par an avec une escorte nombreuse et il lui est permis de chasser dans de vastes zones sans aucun contrle pour protger l'environnement. Il poursuit, en ajoutant que le cot de chaque dplacement du prince nest pas moins de 500 millions de riyals et comprend le transport, les frais de campement et de subsistance. Il estime que si Ibn Nayef se dplace 3 4 fois par an vers lAlgrie, le cot de ses sjours varie entre un milliard et deux milliards. Linternaute saoudien fait savoir quIbn Nayef habite dans de vritables palais mobiles et roule en 4x4 spcialement fabriqu pour lui. Le lanceur dalertes saoudien rapporte quil arrive Ibn Nayef de jeter tout un repas qui a cot des millions aprs avoir soudainement dcid daller djeuner dans un autre endroit o il a prpar une autre table au mme cot.

Les rvlations de cet internaute sont reprises par de nombreux mdias arabes. Ce nest pas la premire fois que les parties de chasse organises par les princes saoudiens et autres mirs du Golfe dans le Sud algrien, sont dnonces par les mdias, y compris en Algrie, cause de leurs effets destructeurs sur la faune protge. Ce braconnage avait cours dj dans les annes 1980, menaant dextermination deux espces de la faune saharienne, protges par la loi algrienne,

les outardes et les gazelles. Ces parties de chasse se droulaient lpoque, notamment aux environs de Laghouat, Aflou et El-Gola, o les princes des monarchies ptrolires du Golfe sjournaient frquemment, avec leurs fauconniers, transports par vols spciaux, dots de tout un attirail achemin par des convois de 4x4, avec des camions citernes pour les rserves deau et de carburant, la nourriture en quantits astronomiques, des gnrateurs pour la production dlectricit, des quipements de tlcommunications, tout cela pour cumer la faune saharienne et massacrer des centaines doutardes et de gazelles qui taient embarques et expdies vers les pays du Golfe.

Le mme scnario sest poursuivi malgr les dnonciations des populations locales et des associations environnementales. Ces massacres ne pouvaient avoir lieu si les princes des pays du Golfe ne disposaient pas du soutien, voire de lautorisation, de personnalits et responsables algriens. Le tweet du lanceur dalertes saoudien prouve que rien na chang depuis.