En 2002, le groupement TouatGaz avait été créé suite à un accord de partage de production entre Engie (65%) et la Sonatrach (35%), portant sur l’exploitation de dix champs gaziers de la région de Touat. La mise en production doit débuter en 2017, pour une durée de 27 ans.




l y a toutefois posé une petite condition puisqu’il faudrait pour ce faire que le candidat de la droite François Fillon «accepte le principe d'une renégociation du contrat de gaz "Touatgaz" entre la Sonatrach [entreprise publique algérienne] et Engie (gaz de France)».En 2002, le groupement TouatGaz avait été créé suite à un accord de partage de production entre Engie (65%) et la Sonatrach (35%), portant sur l’exploitation de dix champs gaziers de la région de Touat. La mise en production doit débuter en 2017, pour une durée de 27 ans.