Des manifestations se sont tenues dans déjà au moins 28 villes !

Oslo, Stavanger, Sandnes, Fredrikstad, Trondheim, Hamar, Sortland, Namsos, Arendal, Norheimsund, Mosjøen, Bergen, Sarpsborg, Tønsberg, Harstad, Tromsø, Kristiansand, Notodden, Vadsø, Mo i Rana, Alta, Kirkenes, Røros, Volda, Halden, Gjøvik, Lillehammer, Selbu.

Le nombre de manifestants na jamais été aussi élevé !

Jeudi TOUS les trains de Norvège, et tous les trams et métros d Oslo, se sont arrêtés 2 minutes suite à un appel à la grève politique du Syndicat des Cheminots Norvégiens, et du Syndicat des Travailleurs du Tram d Oslo, en vue de protester contre l invasion israélienne de Gaza.

Un large spectre d organisations et syndicats norvégiens ont lancé une nouvelle campagne pour labandon de tous les investissements norvégiens en Israël.

L Union des Travailleurs et Employés du Commerce a appelé chacun de ses membres à faire demande auprès de son employeur afin que ce dernier retire les produits israéliens de son magasin. Ce syndicat est de très loin le plus important de Norvège dans son secteur d activité.

La Confédération des Syndicats Norvégiens, qui regroupe en son sein un cinquième de la population norvégienne, condamne les bombardements israéliens et l invasion de Gaza, et appelle aux manifestations.

L Eglise Norvégienne a protesté contre l invasion de Gaza par Israël ce qui, selon les medias, lui a attiré les foudres de l ambassadeur israélien.

22 000 signataires ont, sur un Facebook, réclamé l expulsion de Norvège dudit ambassadeur. Ce Facebook collectif a suscité l attention des principaux journaux et a été piraté par des hackers sionistes. Il est désormais à nouveau actif.

31 % des Norvégiens sont favorables au boycott d Israël selon un sondage commandé par le tabloïd pro-israélien VG. La question était toutefois politiquement orientée : « Etes-vous favorable à l appel au boycott de la Gauche Socialiste ? » S il n eût été fait mention du Parti Socialiste, le nombre eût été probablement beaucoup plus élevé. L écrasante majorité de chaque groupe interrogé par les sondeurs se prononçant contre l invasion israélienne de Gaza.

transmis par Boycott Desinvestments Sanctions ce 8 janvier)

http://bellaciao.org/fr/spip.php?article77543

Des ONG demandent à l'UE de suspendre ses nouveaux accords avec Israël

LEMONDE.FR avec AFP | 07.01.09 |


Une coalition d'ONG a demandé, mercredi 7 janvier, l'Union européenne de "suspendre immédiatement tout renforcement de ses relations avec Israël jusqu'à ce que le gouvernement israélien accepte un cessez-le-feu complet et permette un libre accès humanitaire à Gaza", dans un communiqué publié à la veille du sommet informel des ministres européens des Affaires étrangères à Prague.

L'Etat hébreu "a rejeté les efforts diplomatiques de l'UE et la délégation européenne revient les mains vides. (...) Il est inconcevable d'étendre les bénéfices d'un partenariat européen à un pays qui viole le droit international humanitaire, refuse les négociations et favorise une violence continuelle. Il est temps que l'UE tape du poing sur la table ! ", a déclaré Souhayr Belhassen, présidente de la FIDH.

GRAVE CRISE HUMANITAIRE

Le processus de "rehaussement" des relations UE-Israël, visant à renforcer la coopération mutuelle sur dans les domaines politique et économique, a été approuvé par Bruxelles en juin 2008 et doit être finalisé en 2009 sous la présidence tchèque.. "Accorder des préférences commerciales à l'une des parties au conflit en de telles circonstances est inacceptable", s'est insurgé Emmanuelle Bennani du CCFD.

La coalition d'ONG "avertit que le conflit militaire est en train de plonger la Bande de Gaza dans une grave crise humanitaire, alors que la situation y était déjà dramatique à l'issue de 18 mois de blocus". Depuis son lancement le 27 décembre, l'opération militaire israélienne contre la bande de Gaza a fait au moins 800 morts parmi les Palestiniens et 3 000 blessés.