PEKIN (AFP) — Le prsident du Comit international olympique (CIO), Jacques Rogge, a cltur dimanche soir les jeux Olympiques de Pkin-2008, par la formule traditionnelle: "Et maintenant, selon la tradition, je proclame la clture des Jeux de la XXIXe Olympiade et je convie la jeunesse du monde s'assembler dans quatre ans Londres pour y clbrer avec nous les Jeux de la XXXe Olympiade".

C'est gonfls de l'orgueil lgitime de leurs 100 mdailles que la Chine et Pkin ont dit au revoir au monde au terme d'une monumentale et festive crmonie de clture, o David Beckham a presque vol la vedette Yao Ming.

Selon la tradition, le marathon et les finales des sports collectifs en salle ont mis un terme aux comptitions olympiques dimanche, avant la crmonie de clture.

L'image de la journe restera celle du match d'anthologie livr par les Etats-Unis et l'Espagne en finale du tournoi de basket, remport finalement par les Amricains.

- Les moments forts de la journe de dimanche:

DREAM MATCH - Les basketteurs amricains ont rcupr une partie de leur label longtemps usurp de "Dream Team" ("quipe de rve) en dcrochant l'or olympique au terme d'une finale extraordinaire face l'Espagne (118-107). C'est l'issue d'un des plus beaux matches de l'histoire du jeu que les Etats-Unis ont mis fin huit ans de dsillusions pour s'adjuger leur premier titre plantaire depuis les Jeux de Sydney en 2000.

ENFANCE DE L'ART - Samuel Wanjiru est devenu seulement 21 ans le premier Knyan remporter la mdaille d'or olympique du marathon, en amliorant en outre le record olympique malgr la chaleur et l'humidit.
SURDOUES - La gnration des surdous du handball franais a accompli son plus grand rve en dcrochant l'or olympique dans une finale matrise de bout en bout contre l'Islande (28-23).

PAPYS DORES - En finale du volley, les Etats-Unis, avec une quipe de trentenaires rgulirement absente des podiums ces dernires annes, ont surpris le grand favori brsilien (3-1) pour empocher l'or olympique.
Des champions de lgende battant des records d'anthologie, un dopage anecdotique, ce qu'il faut de drame et d'motion pour mler rires et larmes, un public au rendez-vous: sur le plan sportif les jeux Olympiques de Pkin ont prsent tous les ingrdients de la russite.

Trois images domineront.

Le hurlement de bte de Michael Phelps quand Jason Lezak touche le mur au dernier relais du 4x100 m, assurant le record du monde, l'or et surtout la plus difficile parmi les huit mdailles convoites par le surhomme des piscines. La demi-main d'avance de Lezak sur le Franais Alain Bernard fait entrer Phelps dans l'histoire du sport. Dfinitivement.

Les autres courses sont presque ennuyeuses tant la domination est programme et au bout du compte les mots manquent pour accompagner l'exploit total. A 23 ans, le plus grand nageur de tous les temps a aussi battu sept records du monde dans le "Cube" pkinois, o un total de 25 marques mondiales ont t tablies. L'impression de ballade champtre, genre "Je trottine si j'en ai envie", des derniers mtres du sprinteur jamacain Usain Bolt dans chacune de ses courses sur 100m et 200 m, puis ce relais magique o il passe le bton Powell pour la victoire et o il le suit presque jusqu'au bout, presque la mme vitesse.

La jambe de Liu Xiang qui tremble quand il essaie de s'installer dans les startings de sa srie de 110 m haies, ses grimaces de douleurs et son air vide quand il quitte la piste en boitant, croisant dans le tunnel vers les vestiaires des volontaires chinois hbts de douleur. Les Chinois, en remportant ds le premier jour deux mdailles d'or, ont pris immdiatement la tte du classement un rythme qu'ils ont impos pendant quasiment toute la comptition. Sauf en athltisme, ils ont gagn des places dans des sports o on ne les attendait pas, et ont encore excell dans leurs jardins: 4 mdailles d'or sur 4 en tennis de table, 7 sur 8 en plongeon.

Mme en beach-volley, les Chinoises n'ont perdu qu'en finale.
La dernire trs grande image des jeux est le succs des spectacles offerts par les sports collectifs, basket en tte avec les Amricains pas trop srs d'eux au dbut mais trs dominateurs jusqu' la fin. L'effet Yao Ming, vedette chinoise de NBA, a jou fond. Et la finale de dimanche USA-Espagne a tenu les promesses du tournoi et rendu aux meilleurs joueurs du monde un titre qu'ils avaient perdu en 2004 Athnes.

Six athltes - aucune vedette - ont t exclus pour dopage des jeux Olympiques de Pkin pendant la "priode olympique", qui a commenc le 27 juillet, avec l'ouverture du Village olympique et s'achevait le 24 aot, jour de la clture.Vingt-cinq athltes avaient t exclus ou s'taient retirs des JO d'Athnes en 2004 pour dopage. Explication du prsident du CIO Jacques Rogge: "Nous avons eu moins de cas grce la dissuasion. Il est devenu plus difficile de tricher parce que nous avons augment les contrles". Mais les chiffres n'empchent pas les soupons, sur la Chine, la Jamaque ou les pistards britanniques super dominateurs notamment. Et mme sur Phelps. Pour ceux qui doutent, le CIO rappelle que les chantillons prlevs - urine et sang - sont d'ores et dj congels pour huit ans. En attendant les progrs de la science.

Tableau final des mdailles des dix premiers pays ( Or Argent Bronze Total)

Chine 51 21 28 100
Etats-Unis 36 38 36 110
Russie 23 21 28 72
Grande-Bretagne 19 13 15 47
Allemagne 16 10 15 41
Australie 14 15 17 46
Core du Sud 13 10 8 31
Japon 9 6 10 25
Italie 8 10 10 28
France 7 16 17 40