La justice espagnole va instruire une plainte contre Israël pour "crimes contre l'humanite", Moratinos dit "respecter" cette décision

MADRID -
Le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, a dit jeudi "respecter" la décision de la justice espagnole d'instruire une plainte pour "crimes contre l'humanité" visant six hauts responsables militaires israéliens et l'ancien ministre de la Défense Benjamin Ben-Eliezer, pour une attaque à Ghaza en 2002, tuant une quinzaine de civils, en majorité des enfants et des bébés.

"La réaction du gouvernement espagnol est de respecter la justice, et nous allons tous travailler pour que nous continuons à aider les uns et les autres à construire la paix", a déclaré M. Moratinos à la presse.

APS